''Les ténèbres de Glasgow'' est un forum de jeu de rôle, inspiré du jeu ©Vampire : la Mascarade de White Wolf (3ème ed.).
Le jeu se déroule de nos jours, dans la ville de Glasgow.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bureau vide [18 janvier]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nona
Licorne du Staff
Licorne du Staff
avatar

Messages : 800
Date d'inscription : 26/04/2014

MessageSujet: Bureau vide [18 janvier]   Mer 5 Juil - 23:35

De là


Melchior ne pouvait pas passer à côté de l’énervement du grand blond. Autant l'homme à la figure ravagée était sympathique autant l'autre lui donnait l'impression qu'il allait le fusiller sur place. Mais la goule essayait de ne plus se faire remarquer négativement, il savait très bien qu'il était en tort dans cette histoire. Devançant la petite troupe, il entra dans le bureau vide et bougea rapidement les fauteuils qui s'y trouvaient pour permettre à ses invités de s'installer confortablement. Il resta debout les mains croisées dans son dos jusqu'à ce que les deux vampires soit assis. Il prit place à son tour et s'excusa une nouvelle fois avant de commencer son récit.

« Le Prince m'a expliqué que vous traquiez une bande de sabbatique et que votre affaire pourrait se rapprocher de l'affaire de Durham sur laquelle je suis allé jeter un œil sur l'ordre d'Ambrosius. »

Melchior se racla la gorge et commença à raconter de manière claire et militaire ce qu'il avait vu.

« Le gars qui est passé par ici a dit qu'ils étaient en salle d'études en train de travailler. Donc les assaillants ont attaqué un groupe de Trémère par surprise  et ils ont l'air de s'en être plutôt bien sortie aux vus des dégâts qu'il on fait à la Chanterie. D'après ce que j'ai pu observer sur place, il y aurait eu plusieurs portes d'accès endommagés, j'ai trouvé des traces d'explosions. Le commando a saccagé l'endroit ou les Trémères étudiaient. Je ne penses pas que cela soit des Lupins, ce n'est pas leurs genre d'attaquer un pareil lieu sans plus de raison qu'une présence vampiriques. Le coin est plutôt calme en se qui concerne les relations vampires/garou. Quant aux humains, une attaque de nuit me laisse présager que ce ne soit pas eux la source de l'attaque.  Il devaient être bien 5 ou 6 Trémères dans la pièce, j'ai comparé par rapport à la liste des disparus mais aussi par rapport à se que j'ai trouvé sur le Chanterie. Pour les attaquants, je ne vois pas comment un groupe d'en dessous de 4 ou 5 auraient pu s'en sortir en gagnant la bataille. J'ai rien trouvé de concret concernant les victimes, pas de corps, pas de trace, tout à brûlé, mais vu que personne ne s'est manifesté depuis, ils sont sûrement tous morts. Voilà tout se que j'ai pu recueillir sur place … ce n'est pas grand chose, mais c'est tous ce que j'ai. Ce mode opératoire vous semble-t-il familier ? »

La goule avait raconté tout ce qu'elle avait vu ou interprété de son excursion sur Durham, elle n'avait pas trouvé d'indices pouvant incriminé des personnes en particulier, seulement un mode opératoire assez spéciale pour être remarqué quand on parlait de vampire. Attaquer des Trémères était déjà quelques chose de plutôt remarquable, mais utiliser des explosions et donc du feu l'était encore plus.
Melchior attendait sagement les commentaires ou questions des deux hommes en face de lui.

_________________
Nona met de la musique dans vos non-vies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Marchand

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 22/04/2014

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: Bureau vide [18 janvier]   Dim 9 Juil - 17:08

Salle d'attente

Durant le trajet vers la pièce que Melchior voulait utiliser, Alexandre ne pipa mot. Il n'essaya pas de calmer Stéphane, craignant que ce dernier s'emporte un peu plus. Cette affaire était quelque chose de très sensible pour son collègue et même si lui la prenait aussi très à cœur, cela ne l'empêchait pas d'avoir un certain recule et d'arriver à garder son calme et sa patience.
Il le laissa donc engueuler Melchior par son intermédiaire, ne doutant pas que la goule devait entendre ce que le Ventrue lui disait.

Il s'installa ensuite dans le fauteuil que Melchior lui avait avancé. Jetant un coup d'œil circulaire à la pièce. Même s'il se savait en sécurité, cela ne lui coûtait rien de mémoriser le plan de la salle. Ainsi il pourrait palier un peu de son handicap en cas de soucis. Il écouta attentivement le récit du jeune homme en face de lui, comparant ce qu'il avait vécu à plusieurs reprises et l'attaque qu'avait subit la Chanterie de Durham. Malheureusement, il ne reconnut pas grand chose. Il n'imaginait pas la troupe qu'ils traquaient travailler ainsi.

« Je ne sais pas trop, pour moi ça ne ressemble à aucune de leur précédente attaque, mais pourrait-il avoir changé de mode opératoire ? Je n'en ai aucune idée … Même si cela fait plusieurs années que je traque ces sabbatiques, cela ne fait pas de moi un spécialiste en la matière, donc je ne sais pas s'ils peuvent être impliqués dans ce raid. »

Il se tourna vers son ami de sorte de l'avoir dans son champ de vision.

« Stéphane, qu'en dis-tu ? Tu les connais depuis plus longtemps que moi. Même si nous avons déjà essuyé plusieurs de leurs attaques, je ne reconnais pas leur griffe … si tu peux m'excuser de cette expression. »

Le Brujah afficha un petit sourire, tentant de détendre un peu l'atmosphère. Il faisait référence à son visage ravagé lors de sa rencontre avec ces dorénavant ennemi et il savait que le Ventrue comprendrait la référence. L'humour que pouvait utiliser Alexandre était parfois assez limite. Mais il espérait que Stéphane le connaissait assez et ne prendrait pas la mouche malgré son énervement.

_________________
Tenue :
 


Apparence : 1 ; Signe distinctif : gueule cassée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nona
Licorne du Staff
Licorne du Staff
avatar

Messages : 800
Date d'inscription : 26/04/2014

MessageSujet: Re: Bureau vide [18 janvier]   Lun 24 Juil - 23:40

Après leur conversation avec Melchior, Alexandre et Stéphane rentrèrent chez eux d'une humeur assez tendue par l'absence de réelle réponse que leur avait apporté la goule du Prince.

HRP:
 

_________________
Nona met de la musique dans vos non-vies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bureau vide [18 janvier]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bureau vide [18 janvier]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les disparus du 12 janvier
» OH CONS SEYE ELEC TORO ! VOTRE 12 JANVIER N'EST PAS LOIN !
» Reflexions de Castro sur la catastrophe du 12 janvier, émouvant hommage à Haiti
» Commemoration du 1er janvier aux Gonaives
» Bureau du maire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Ténèbres de Glasgow :: La ville de Glasgow :: Centre Ville :: The Shadowland's door :: Elysium :: Bureau vide-
Sauter vers: