''Les ténèbres de Glasgow'' est un forum de jeu de rôle, inspiré du jeu ©Vampire : la Mascarade de White Wolf (3ème ed.).
Le jeu se déroule de nos jours, dans la ville de Glasgow.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arrivée à Glasgow - 18/01

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wi-Min Jialing

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 04/04/2017

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Arrivée à Glasgow - 18/01    Mer 26 Avr - 17:09

Elle était arrivée un peu plus tôt en ville et avait tout juste eu le temps de « jeter » ses possessions dans son garage qui lui servirait de planque pour quelques temps. Elle serait bien restée pour organiser un peu son nouveau « chez-elle », mais si il y avait bien une chose qu’elle avait retenue récemment, c’était la nécessité de se présenter à la plus haute autorité locale dès que possible. Elle s’était donc changée vite fait et avait reprit sa moto pour traverser une bonne partie de la ville. Selon les indications qu’elle avait pu obtenir l'Elyseum se trouvait en un lieu nommé le shadowland, il y avait donc fort à parier que le Prince résidait là ou le fréquentait assidument. Bien sûr il y avait peu de chance qu’elle puisse le voir dès ce soir, qu’elle puisse faire les présentations dans les normes mais ce n’était pas grave, au moins elle allait manifester sa présence, ou prendre rendez-vous.

Les lumières de la ville avaient défilées autour d’elle tandis qu’elle filait dans les rues quasi désertes de la ville. Le bruit de sa vieille harley devait sans doute avoir réveillé quelques personnes mais ils se rendormiraient. Après tout, autant que les autochtones commencent à s’y faire car elle risquait de passer quelques temps dans le coin et elle ne se déplaçait jamais autrement. L’oreillette sous son casque lui avait trasmis, en chinois bien sûr, la route à suivre, jusqu’à ce qu’enfin elle arrive devant le dit bâtiment. Sans cérémonie, elle gara son terrible engin et en descendit, puis rejoignit l’escalier qui menait à la porte d’entrée du pub. Sans attendre d’invitation, elle frappa doucement l’imposante porte blindée et attendit patiemment que quelqu’un veuille bien lui répondre voir la laisser rentrer.

« Hello, il y a quelqu’un ? » demanda-t-elle dans un anglais plus que correcte mais avec un accent ne laissant aucun doute sur ses origines.

Elle bascula d’un pied sur l’autre, son casque pendant sur son épaule droite comme elle aurait pu le faire avec un sac à dos.

Spoiler:
 

_________________
Tenue du 19 janvier:
 


Moto:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Banshee

avatar

Messages : 326
Date d'inscription : 23/04/2014

Feuille de personnage
Sang: Inactif
Point de sang:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Arrivée à Glasgow - 18/01    Ven 28 Avr - 22:44



Telle une statue hiératique dans sa cabine, Wichester fixait de son œil de lynx un duo bien éméché qui tentait de sortir du club tant bien que mal. La porte était difficile à manquer mais les deux centres de l’équipe de rugby avaient du mal à estimer les distances.


« Hein ? T’as entendu ça a frappé. »

« Ben vazyyy… Ouvres. »

« Ouaaaah » dirent-ils bêtement en voyant apparaître la beauté asiatique tout de cuir vêtue. Instinctivement ils s’écartèrent de part et d’autre de la porte, laissant assez de place pour que Wi-Min puisse faire son entrée dans l’établissement.

Derrière les deux joueurs le vieil homme dans la cabine semblait un peu abasourdi. Ses yeux montaient et descendaient par palier : visage, poitrine, hanches, jambes… Au bout de quelques secondes il retrouva un peu de contenance. Mais merde, c’était un sacré bout de femme qui venait de rentrer ! Ce genre de beauté irréelle ne devait pas être mortelle. Selon son expérience peu d’entre elles possédaient autant de magnétisme.

D’un geste de la main, il demanda à la jeune femme d’approcher. Il débita son laïus habituel de façon froide et automatique.

« Les armes ne sont pas autorisées dans l’établissement, de même que votre casque. Ils seront sous ma surveillance personnelle. Vous pouvez prendre rendez-vous auprès de moi pour rencontrer Kerr, le gardien des lieux. »

C'était assez peu cryptique mais les mortels n'étaient pas sensés savoir ce qu'était un Gardien d'Elyseum et encore moins s'ils étaient saouls. Pour eux le gardien des lieux c'était le patron, Kerr, le géant roux qui foutait les trublions dehors à grands coups de poings.

Winchester n’était pas du genre sociable. Pourtant il avait envie que la belle inconnue reste encore quelques secondes auprès de lui. Etrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wi-Min Jialing

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 04/04/2017

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: Arrivée à Glasgow - 18/01    Sam 29 Avr - 7:06

Tandis que la porte s’ouvrait devant elle, Wi-Min observa les deux hommes éméchés et estima rapidement le risque qu'ils pourraient représenter pour elle. Autant dans son pays natal l’alcool faisait des ravages sans rendre les habitants trop dangereux, autant elle avait connu des pays où la moindre goute de spiritueux transformait les mâles en bêtes. Ceux-là n’avaient pas l’air spécialement dangereux et si ce lieu était bien l’Elyseüm elle n’aurait de toute manière pas besoin de se défendre elle-même.

« Merci messieurs. » exprima-t-elle en passant, sans pour autant les regarder plus longtemps. Inversement à eux, elle les oublierait bien vite.

Le vieil homme dans la cabine semblait plus intéressant, bon, il avait eu la réaction de la plupart de ceux de son sexe, plus crument il avait jaugé la marchandise en la voyant arriver, mais cela ne l’offusquait pas. D’un autre coté, vu la manière dont elle s’habillait toutes les nuits il aurait été malvenu pour elle de se plaindre de l’attention qu’on lui portait. Elle attirait le regard et elle aimait cela. Elle se rapprocha donc, l’écouta puis lui tendit son vieux casque dont la lanière de cuir était faite maison. La calotte comportait plusieurs impacts, non pas conséquents à des chutes mais bien à une utilisation plus musclée face à des importuns.

«  Bonjour, pas de soucis, comme vous pouvez voir je ne porte aucune arme » dit-elle en tournant sur elle-même, sa tenue moulante laissant guère de doute sur ce point. « quant à mon casque je vous remercie de me le garder, cela m’évitera d’avoir à le poser n’importe où... »

Elle sourit à cette idée, elle ne comptait plus le nombre de casques qu’elle avait perdu ainsi. Elle aurait tout à fait pu rouler sans mais dans ce pays c’était illégal et elle préférait éviter tout problème avec les autorités. D’autant plus que ses papiers restaient chinois et qu’elle n’avait rien demandé à son gouvernement avant de filer visiter les autres continents. En bref, sa présence dans ce pays n'avait rien de légal.

« Parfait, je suis arrivée cette nuit en ville et vous vous doutez bien que je me dois de rencontrer les gens influents, voir la personne la plus influente de la ville, histoire de leur signaler mon arrivée. Serait-il donc possible de prendre rendez-vous, avec le gardien des lieux ou directement le grand meneur populaire ? »

Même si son anglais état plutôt bon, son accent ne laissait aucun doute sur le fait qu’elle n’était pas née en un pays anglophone, tout comme le fait que de temps en temps elle écorchait certains mots et certaines conjugaisons. Elle étira ses bras sans la moindre gène tout en continuant à discuter.

« D’ailleurs en parlant de ce lieu, il y a des règles à respecter, hormis celles habituelles ? Pas de cas particulier ? Pas de lois excentriques ? Des conseils à me donner ? J’aime bien savoir où je mets les pieds histoire de limiter les boulettes. »

Un simple regard en arrière lui confirma que les deux éméchés de l’entrée n’avaient pas cessés de la regarder, enfin plus exactement une partie de son anatomie et cela la fit rire. Pour en revenir avec les erreurs, elle n'avait aucun doute, elle en ferait, après tout elle était encore toute jeune dans cet univers nocturne et culturellement elle avait encore du mal avec certains concepts, tels que celui de l'intimité ou de cette propension à dire non. On pouvait être en désaccord ou refuser quelque chose mais pourquoi dire non ? Ca elle peinait toujours à le comprendre. Elle évita cependant de trop se perdre dans des réflexions qu'elle se faisait depuis longtemps et reporta son attention sur l'homme.

« En tous cas j'aime beaucoup votre pays, c'est très pittoresque, toutes ces maisons qui se ressemblent, c'est la propriété du partie ? »

Spoiler:
 

_________________
Tenue du 19 janvier:
 


Moto:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Banshee

avatar

Messages : 326
Date d'inscription : 23/04/2014

Feuille de personnage
Sang: Inactif
Point de sang:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Arrivée à Glasgow - 18/01    Lun 1 Mai - 23:06



Cette fille était un véritable moulin à paroles. Cela embarrassait le vieux soldat. D’un côté le charme et le magnétisme naturel de la belle asiatique l’incitaient à se livrer, d’un autre côté il avait toujours été du genre taciturne. Lui parler, mais de quoi ? Et puis la consigne était de ne pas trop discuter avec les clients VIP, surtout quand il y avait des mortels dans le coin. Et les deux idiots alcoolisés fixaient le profil de la caïnite.

« Pour les maisons je n’y connais rien et je ne suis pas d’ici. » Trancha le vieux moustachu d’un ton qui était un peu trop bourru à ses oreilles. Il prit le casque et le déposa dans un casier prévu à cet effet. Puis il se tourna vers elle pour répondre du mieux qu’il le pouvait au flot de questions.

« Au niveau de la clientèle du club, il y a de tout : de simples clients comme ces messieurs qui feraient mieux de partir et des VIP comme vous. Il faudra voir le gérant pour accéder au carré VIP. Il s’agit de Kerr MacRagnall. Vous ne pouvez pas le manquer si vous allez dans la salle: c’est un grand roux. Sinon je peux prendre rendez-vous pour demain soir avec le propriétaire des murs.»

Froid mais poli, Winchester gardait la tête froide en allant à l'essentiel. Cependant il espérait que ses explications et les sous-entendus ne soient pas trop compliqués.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wi-Min Jialing

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 04/04/2017

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: Arrivée à Glasgow - 18/01    Jeu 4 Mai - 18:50

Attentive, la jeune femme attendit que l’homme ait terminé de parler pour hocher la tête.

« Aucun soucis, vu l’architecture je pense que c’est une commande d’état, cela se fait souvent dans certains pays et cela permets de mettre tous les concitoyens sur un pied d’égalité. Enfin, ce n’est pas le plus important et je n’ai pas forcément de temps à accorder à cela, après tout je ne suis peut être ici que pour quelques jours ou quelques mois. »

Elle haussa les épaules, ne s’intéressant plus du tout aux deux humains éméchés, ils faisaient partis du décors désormais et ne représentaient ni danger ni source d’intérêt pour elle.

« Vu l’heure, en effet je serai d’avis que vous me donniez un rendez-vous pour rencontrer le propriétaire, plus tôt je pourrai le rencontrer mieux cela sera, mais ça vous le savez déjà. Quant au gérant, pourquoi pas, je vais devoir aussi en passer par lui pour accéder à cette zone VIP. J’espère juste qu’il ne sera pas trop occupé en cette heure tardive »

Elle regarda son téléphone portable puis le rangea.

« Un géant roux, mais quand vous parlez de géant, vous faites référence à ma petite taille ou c’est un géant même comparé à vous ? Ce n’est pas la même chose pour moi. »

Depuis qu’elle avait quitté la Chine il lui semblait que ce continent regorgeait de géants, mais elle savait aussi que tout était relatif, hors là elle avait besoin de précision, histoire d’éviter d’aborder la mauvaise personne. Elle se tut enfin, les mains sur les hanches afin de laisser l’homme lui répondre. Il ne semblait pas du genre causant, il était donc important de lui ménager des périodes où il pourrait s’exprimer.

Spoiler:
 

_________________
Tenue du 19 janvier:
 


Moto:
 


Dernière édition par Wi-Min Jialing le Ven 5 Mai - 6:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadrien Chevalier

avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 11/04/2014

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Arrivée à Glasgow - 18/01    Jeu 4 Mai - 21:42

De là

Le jeune vampire se retourna vivement en entendant les quelques mots que Tobias venait prononcer en français. Décidément c'était sa journée. Depuis le temps qu'il n’avait pas discuté dans sa langue maternelle, il tombait le même jour sur deux personnes la parlant.

« Oui comme l'empereur ! Tu parles français ? C'est génial ! Enchanté de te connaître Tobias. »

Hadrien lui fit un grand sourit, puis, se rendant compte de son comportement, essaya de rendosser son rôle de vampire sérieux. Il reprit son anglais maladroit et continua.

« Mais pour en revenir à notre conversation de base … et sur ce qu'il t'ait arrivé. Ça ne m'étonne pas vraiment, ce sont toute des salopes ces femelles … Il faut pas leur faire confiance … Humaine ou non, elles sont toute aussi dangereuses les unes que les autres. Tu as eu de la chance de t'en être sortie ! Elle aurait pu te tuer définitivement … Surtout si ton père n'est pas dans le pays. Tu es sans protection. Tu ne m'a pas l'air bien vieux, tu as quel âge ?»

Mais c'est une autre partie de sa phrase précédente qui interpella le jeune vampire.

« Si elle t'a laissé du sang dans le frigo c'est qu'elle savait ce que tu étais … C'est l'une des nôtres alors ? … Il faut en parler au Prince immédiatement, elle est trop dangereuse …»

Hadrien imaginait déjà une caïnite hors de contrôle se nourrissant de sang de ces congénères, les violant et les laissant enfermer dans des bâtiments sordide. Rien que de penser à ça, un frisson lui parcouru l'échine. Et si elle lui tombait dessus … Si c'était lui qui avait été à la place de Tobias ? Il n'osait même pas penser dans l'état dans lequel il serait après avoir vécu ça. Tout en marchant vers l'Elysium, il jeta un regard vers l'homme qui le suivait.
Il s'en sortait plutôt bien finalement, il devait vraiment être très courageux. Pas comme lui.

Arrivée devant l'entrée du bar, le Malkavian s'arrêta.

« Bon, je suppose que tu as déjà rencontré un Prince ? Il faut laisser ses armes à l'accueil. Je supporte pas ça … j'aime pas me séparer de mon couteau … mais on a pas vraiment le choix... »

Hadrien se vérifia bien que son sang été activé et fixa de manière suspicieuse Tobias. Mais ce dernier paraissait l'avoir déjà fait. Il se tourna ensuite vers la grosse porte en fer et les quelques marches qui descendaient. Il devait se jeter à l'eau et aller se mêler aux filles qui devaient grouiller dans la salle du bar. Qu'est-ce qu'il ne ferait pas pour échanger ce si tape à l'œil costume contre une combinaison de ski deux tailles trop grandes et une cagoule, pour passer inaperçu.

« On y va ? »

HRP:
 

HRP deuxième du nom:
 

_________________

Apparence : 4 ; Signe particulier : Yeux vairons / Fort accent français

Tenue de Hadrien:
 

William:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Banshee

avatar

Messages : 326
Date d'inscription : 23/04/2014

Feuille de personnage
Sang: Inactif
Point de sang:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Arrivée à Glasgow - 18/01    Jeu 4 Mai - 22:14



Winchester ne comprenait pas vraiment cette histoire d'architecture, de commande d'état et de tout le monde au même niveau. Le vieux soldat se contentait d'un appartement spartiate: salle de bain, cuisine, un canapé et éventuellement un lit. Mais surtout une porte d'entrée bien cadenassée et un moyen de s'échapper... On n'est jamais trop prudent. Pour la déco comme la couleur de la moquette ou du papier peint, il s'en fichait royalement.

" Je ne suis pas expert en matière de construction. Mais je suis sûr qu'il y a des gens qui sauront vous expliquer l'histoire de la ville et de ses bâtiments."


Le Prince pour commencer, les frises et les angelots taillés au burin c'était son rayon.

Le vieux soldat se trouvait soudain très urbain. C'était vraiment dommage qu'il n'ait aucune culture artistique, cela lui aurait permis de discuter plus longtemps avec la jolie chinoise. Il ouvrit un agenda noir devant lui et ôta le capuchon d'un stylo bille.

"Quel nom dois-je inscrire, miss?"
lui demanda t-il, posant un regard gris acier sur le visage de la vampire. Une fois le nom inscrit il referma le petit livre et le posa soigneusement de côté.

"Kerr est un homme très grand et très costaud par rapport à moi. Très musclé aussi."

Ses lèvres s'étirèrent en une ligne fine qui disparaissait sous sa moustache. "Je ne voulais pas vous offenser." C'était la seule chose qu'il avait trouvé à dire. Winchester détestait avoir à s'excuser et il s'arrangeait pour ne jamais avoir à le faire.

"Si vous voulez le voir il doit sûrement être dans la salle du bar, derrière le rideau." Le vieil homme désigna le rideau rouge d'un signe de tête.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wi-Min Jialing

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 04/04/2017

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: Arrivée à Glasgow - 18/01    Ven 5 Mai - 6:50

La jeune femme hochait la tête après avoir donné son nom, toujours aussi attentive, puis elle la pencha sur le coté et hausa un sourcil, visiblement surprise.

« M’offenser ? Vous ne l’avez pas fait, je suis désolée parfois votre langue est un peu compliquée pour exprimer ce que je pense, ou alors ce sont vos coutumes. Ma question sur sa taille n’était pas une conséquence d’une quelconque offense. Je suis sincèrement désolée si vous avez pu penser cela et je vous présente mes excuses. »

Elle s’inclina devant l’homme tout en disant cela puis se redressa.

«  Merci pour votre aide, je vais donc aller voir dès maintenant le gardien des lieux. Je vous souhaite une douce soirée, je repasserai tout à l’heure chercher mon casque. »

Sans perdre de temps, elle passa le rideau.

Spoiler:
 

_________________
Tenue du 19 janvier:
 


Moto:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobias Abraham

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 15/01/2017

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
4/10  (4/10)

MessageSujet: Re: Arrivée à Glasgow - 18/01    Lun 8 Mai - 23:39

Un léger sourire à ses lèvres, il entendait alors la prononciation du français de son sauveur tout de même un peu mieux réussi que son anglais. Il comprenait alors d'où venait cette accent. Enfin, tout sourire Tobias allait lui répondre qu'il était très content de retrouver un compatriote expatrié comme lui, mais il n'eut pas le temps, Hadrien avait déjà repris son anglais. Alors Tobias se résigna à continuer à parler dans la langue de Shakespeare, tout en se demandant pourquoi un Français parlant avec un Français le ferait en anglais. Mais il se dit après quelques réflexions que cela était normal, s'il était royaliste au Royaume-Uni, de parler anglais par patriotisme. Enfin, il n'avait pas envie de le suivre sur ce chauvinisme exacerbé, ridicule comme l'était la volonté de restauration d'une monarchie, mais il voulut quand même ne pas froissé l'homme qui l'avait sauvé, c'était la moindre des choses d'accepter ses coutumes, enfin ne pas les rejeter par mépris. Alors il l'écoutait attentivement, mais le fait de dire que les femelles étaient toutes de salopes le surprit. Tobias repensait alors à sa pauvre mère qui, elle, était bien loin d'être une salope. Il avait dû affronter, lui aussi, par moment, la misogynie ordinaire, mais ce qu'il venait d'entendre n'avait rien d'ordinaire ! Toutefois, il laissa faire, encore, il ne voulait pas être laissé seul. Enfin qu'entendait-il par "tué définitivement" ? Ce genre de fille tuait comme ça ? Elle prenait vraiment un malin plaisir à séquestrer des hommes dans un appartement jusqu'à ce qu'ils meurent de faim ? Mais quelle ville de taré. Enfin, il répondit à Hadrien :

J'ai vingt-et-un an. Enfin, tu sais, je n'ai pas besoin de mon père pour veiller sur moi, il est toujours en déplacement. Je ne l'ai pas souvent vu... en fait, c'est plutôt ma mère et mon grand-père paternel qui se sont occupés de moi.

Puis Hadrien renchérit sur Aïcha, sur son enlèvement. Elle avait laissé du sang dans le frigo ? Mais non, il avait beau être un littéraire, il savait que ça faisait vomir du sang. Quoique, peut-être que, dans ces nutriments qu'elle avait laissé, il y avait du sang. Mais alors du sang de quoi ? Avait-elle souillé de la nourriture avec le sang d'un animal impur ? Il posa la question :

Quoi du sang ? J'ai bu du sang ? Elle m'a fait boire du sang de quoi ? Elle a mis du sang d'un animal impur dans la nourriture ? C'était ça alors !

Et là, il comprit pourquoi il y avait eu cette punition divine, cette torture, cette souffrance qui l'avait accompagné pendant toute sa descente de l'escalier. Aïcha avait probablement mis du sang de porc dans ses nutriments, Tobias ne le sachant pas, il aurait bu sans se rendre compte et ainsi il commit un pêché par inadvertance. Tout ce qui se passait par la suite n'aurait été qu'une punition pour expier ses pêchés dans la douleur et les larmes. L'explication théologique était la première qui paraissait dans l'esprit de Tobias. Après tout, ça ne serait pas la première royaliste à être antisémite. Mais soudain, une autre explication, plus rationnelle, lui vient à l'esprit. Et si ce sang qui avait été mis dans ces nutriments avait été infecté ? Alors ses yeux se firent plus gros, sa voix un peu plus tremblante quand il prononça ces mots :

Elle m'a refilé quelque-chose ? Une maladie c'est ça hein ?

Ces interrogations continuèrent jusqu'à l'entrée d'un bar. Etait-elle uniquement et purement sadique ? Lui avait-elle inoculé une maladie horrible comme le SIDA ou toute autre chose de monstrueux ? Quelque-chose de plus pervers encore, comme du sang contaminé pendant l'épisode de la vache folle ? Soudain il se reprit, ça ne pouvait pas être du sang contaminé par la vache folle, c'était il y a déjà trop longtemps pour qu'une fille de son âge ait pu avoir l'idée de prendre des échantillons en vue de les utiliser quelques dizaines d'années. Elle semblait même avoir l'âge de Tobias or, ils étaient tout juste nés à cette époque, non. Il fallait que cela soit le SIDA.

Il écoutait encore Hadrien parler d'un prince. Il n'avait jamais parlé à un prince, à un comte à un moment, à un baron une fois, enfin, quelques vestiges de la noblesse, un nom à particule, le regard pompeux qui accompagnait la mise en avant d'un titre qui n'avait d'intérêt que pour eux. Il répondit :

N-non, jamais de prince, des nobles oui, mais jamais de prince mais... je n'ai pas d'arme sur moi, mais si j'avais su ce qu'il me serait arrivé, j'aurais pris tout un arsenal.

Il soupira un bon coup. Il espérait en finir vite avec ces royalistes, cette salope qui l'avait entraîné là-dedans, qui lui avait fait commettre un pêché sans le savoir, de ce misogyne, de cette fichue noblesse qui traînait dans les bas quartiers de cette ville. Il sentait l'énervement monter en lui mais il était encore trop faible pour que ce sentiment soit exprimable, il ne fit que hocher la tête en guise d'approbation : il pouvait avancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadrien Chevalier

avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 11/04/2014

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Arrivée à Glasgow - 18/01    Ven 12 Mai - 20:53

Au fur et à mesure des réponses de Tobias, Hadrien commençait à saisir l'ampleur du problème. De plus en plus de choses concordaient dans ce sens-là. Où le pauvre garçon était tellement secoué qu'il ne se rappelait plus qu'il était un vampire ou … malheureusement, et c'est ce que le Malkavian craignait, il n'était au courant de rien et ignorait tout de sa transformation.

*Oh bordel de merde … Mais qu'est-ce que j'ai ramené ...*

Hadrien le fixa un petit moment, se demandant vraiment ce qu'il allait pouvoir faire de lui. Maintenant qu'il l'avait pris en charge, il ne se sentait pas de le laisser là et de partir en courant. Mais la question restait entière, il n'était qu'un neonate et il ne pouvait pas s'occuper de Tobias. Il ne savait vraiment pas quoi faire, mais en y réfléchissant bien une seule solution s'imposait à lui, l’amener jusqu'à Ambrosius et laisser ce dernier gérer le problème.

« Euh on parlera de ça quand on sera au calme d'accord ? Au calme et avec le Prince surtout. Mais euh ne t'inquiète pas trop ? C'est pas la peine de stresser maintenant. »

Le garçon aux cheveux longs commença à avancer vers le bar en question et après avoir descendu les quelques marches poussa la porte en fer pour entrer dans le hall. Comme les fois précédant le vieil homme voleur d'arme était en poste. Hadrien fit une mou mécontente et s'approcha de Tobias pour s'adresser à lui discrètement.

« Tu me suis et tu dis rien. Je vais voir si on peut entrer. Et j'espère surtout qu'on pourra patienter ici et pas avoir à le faire dans le bar... »

Le jeune homme se lissa encore son costume, tirant sur le bas de sa veste et sur ses manches. Décidément, il avait vraiment l'impression d'être à l'étroit la dedans. Il s'avança vers Winchester et s'adressa à lui d'une voix beaucoup plus hésitante que celle qu'il utilisait avec Tobias.

« Bonsoir Monsieur Winchester … Il faudrait que je rencontre … non … enfin … Lui il doit voir le Prince en toute urgence. Euh … Vous pouvez lui dire, à Ambrosius hein ... que c'est un nouveau venu dans la famille … style … vraiment nouveau et que son père ne semble pas s'occuper de lui. »

Le Malkavian désigna la personne à côté de lui. Il se pencha ensuite un peu plus vers le vigile et enchaîna.

« Euh … juste comme ça, on peut attendre ici ? Où filer dans l'alcôve directement ? … Parce que j'ai pas trop envie d'aller dans le bar, y'a beaucoup trop de monde. Je sais que vous vous en foutez de ma vie … mais enfin voilà … je préférerais qu'on soit tranquille. »

Hadrien n'avait évidemment pas fait mention de son couteau, qu'il gardait au chaud contre la peau de son dos. Après tout, si Winchester ne se rendait pas compte qu'il avait son arme sur lui, il ne serait peut-être pas obligé de l'abandonner entre les mains d'un inconnu.

Vers là

_________________

Apparence : 4 ; Signe particulier : Yeux vairons / Fort accent français

Tenue de Hadrien:
 

William:
 


Dernière édition par Hadrien Chevalier le Sam 20 Mai - 22:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Banshee

avatar

Messages : 326
Date d'inscription : 23/04/2014

Feuille de personnage
Sang: Inactif
Point de sang:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Arrivée à Glasgow - 18/01    Dim 14 Mai - 23:19



Winchester rêvassait pendant ses instants de solitude. Il pensait aux jambes de la jolie petite asiatique qui venait de se faufiler sous le rideau. Ah, s'il n'était pas si vieux il aurait pu avoir une chance. Mais à bien y réfléchir cette fille courrait tout droit vers l'Elysium puis la piaule d'Ambrosius. Il savait comment y faire pour séduire son monde et la belle chinoise était une pièce de choix dans la collection de muses du Prince. Le vieil homme se consola en pensant qu'il pourrait contempler une statue en marbre de Wi-Min à poil dans pas longtemps. Mais ça, il n'oserait jamais l'avouer.

La porte s'ouvrit pour laisser passer un jeune type en costume accompagné d'un copain à l'air paumé. La tête du premier lui disait quelque chose, l'autre non. En tout cas ils n'avaient pas l'air bien. Drogués? Saouls? Il se méfia instantanément.

Winchester n'aimait pas les gens qui lui faisaient la gueule, même s'il tirait la tronche lui-même. Il n'aimait pas non plus cet accent français à couper au couteau. Et il aimait encore moins que les vampires oublient qu'ils sont dans un lieu public où des mortels peuvent pénétrer à n'importe quel moment pour surprendre une conversation qui ne les concerne pas.

"Je vais voir avec le patron."
dit sobrement Winchester en bougonnant.

Il saisit son portable, tapant une série de SMS à l'intention de Kerr. Au bout de quelques minutes il posa soigneusement son smartphone à côté de sa main droite. Le vieil homme aimait que tout soit en ordre.

"Si vous ne voulez pas passer par le bar, rentrez par derrière. N'oubliez pas que les armes sont prohibées ici, quelle que soit la porte que vous utilisez." Il ajouta un froncement de sourcil menaçant sensé rappeler aux oublieux et aux maniaques des lames les usages de la cour.

"Maintenant partez vite. On vous attend." Il espérait ne pas les revoir avant la fin de la soirée.



La suite...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobias Abraham

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 15/01/2017

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
4/10  (4/10)

MessageSujet: Re: Arrivée à Glasgow - 18/01    Mar 16 Mai - 22:49

Le Nordiste était nerveux à l'idée d'entrée dans ce bar, bien qu'Hadrien lui assurait que sa situation s'arrangerait avec ce prince. Il n'aimait pas entrer dans des endroits avec quelqu'un qu'il ne connaissait pas, surtout lié avec une fille qui l'avait séquestré et probablement empoisonné. Mais bon, il se sentait obligé alors il se faisait violence, après tout, il préférait être entouré d'êtres humains que de l'obscurité et de ce qui se tapissait dans l'ombre. Alors, quand Hadrien entra avec lui dans le bar, il prit un peu plus de confiance en lui, d'abord il n'était pas seul, il y semblait y avoir du monde. Mais les mots d'Hadrien le choqua, un peu. L'étudiant était de plus en plus mal à l'aise. Il ne devait pas parler, faire profil bas, et ça il n'aimait pas, ce n'était pas vraiment par fierté, après tout, sa mère et ses grands-parents lui avaient rappelé de quel milieu il venait et, bien qu'il n'aimait pas l'humilité exagérée, il avait une certaine modestie constante, qui le plongeait dans une gêne et une timidité marquée. Enfin, en ce moment précis, il avait envie de hurler à la face du monde ce qu'il venait de vivre, dont on l'avait forcé à faire. Mais ce qui le faisait enrager en ce moment, dans le devoir de se taire, c'était qu'il avait l'impression d'être obligé de ne parler à personne à cause d'un statut qu'il n'avait pas. Cela lui rappelait les directeurs de thèse tyranniques qui se pavanaient avec leurs thésards comme groom, ceux à qui on ne pouvait adresser la parole sans faire trois tours sur soi-même, baiser le sol dix fois et lui offrir vingt paquets de roses en guise de preuve de son admiration. Alors Tobias se contenta de serrer les dents quand Hadrien lui demanda de se taire.
Enfin, il ne put s'empêcher de faire un timide sourire envers l'interlocuteur de son sauveur qui se trouvait être le barman. En fait il s'en fichait de savoir s'il l'avait vu le saluer de cette façon, il ne le voyait pas, il ne l'avait pas vu, il ne cherchait pas à le voir. Enfin, quand Hadrien dit que Tobias était un nouveau venue dans la famille et que son père ne s'occupait pas de lui il lança un petit "Bah !" étonné. Il aurait voulu rappeler à Hadrien qu'il n'avait pas besoin d'une nouvelle famille et que de toute façon il était un peu trop vieux pour la rejoindre mais il se rappela qu'il devait se taire. Mais il se demanda alors quelle était cette organisation royaliste qui récupérait les gens dont les parents les avait délaissés. La logique de ce groupe échappait à Tobias. Il ne voyait pas vraiment de lien logique entre le fait d'être royaliste et d'être abandonné par ses parents. Quelque-chose clochait. Il réajusta ses lunettes une énième fois en scrutant le rideau rouge. Il avait encore peur mais il était terriblement curieux de savoir ce qu'il y avait derrière ce rideau. Il semblait y avoir de la vie derrière mais Hadrien, par peur de la foule, ne pouvait entrer, et Tobias le comprenait. Mais le simple fait d'entendre des voix qui étaient différentes de celle entendue dans l'immeuble maudit le mettait un peu plus en confiance, il appréhendait de moins en moins cette entrevue avec le Prince. Les voix autour de lui, bien qu'il ne les voyait pas ou qu'il ne les regardait pas, étaient à présent incarnées. La rudesse de l'homme qui tenait l'accueil ressentie par Tobias ne lui était même pas désagréable, il n'y voyait ici aucune malveillance, il n'y distinguait aucun dessein trouble. C'est entre quelques pauses dans la discussion qu'il put entendre la musique. Elle avait des sonorités asiatiques mais aucune ne lui rappelait ses origines vietnamiennes. Il s'était finalement reconcentré sur ce rideau rouge et sur la parole du vieil homme de l'accueil.
Alors, quand il dit qu'il fallait partir, Tobias tourna rapidement la tête vers la porte pour voir la tête de l'homme de l'accueil. Il se demanda alors comment a-t-il pu arriver dans un bar d'une "famille" royaliste dont l'accueil était géré par un vieil hipster. D'ailleurs, c'était ça un hipster ? A vrai dire Tobias n'en avait jamais vu, mais il pensait qu'ils étaient tous des abrutis coupés du monde et nourris au quinoa. Serait-ce une partie dissidente du mouvement hipster que cet homme incarnait ? Ce serait une sorte de mouvement hipster royaliste ? Il devrait en parler à son ami Simon pour voir si... Simon ? Il mordit ses lèvres en pensant à son ami qui devait très probablement le chercher partout, lui aussi était une proie pour cette Aïcha ou pour bien d'autres, il avait envie de le prévenir en urgence. Ainsi, à peine arrivé à la porte du bar il demanda à Hadrien :

"J'ai un ami ici, il pourra venir nous aider ? Il a dû signaler ma disparition à la police... On doit le prévenir, lui, il est comme moi, peut-être qu'il peut se faire avoir aussi par ce genre de fille. Ecoute, je sais que ce genre d'histoire doit se régler en interne mais... s'il y a une personne que je dois prévenir que je suis vivant c'est lui, je veux dire, si on prévient ma mère elle voudra venir ici avec je ne sais pas combien de médecins, de détectives privés... enfin je veux dire... non Simon ça serait bien de le prévenir, juste Simon, histoire que quelqu'un sache comment je vais maintenant."

Tobias se frottait l'arrière de la tête, gêné, pensant essuyer un refus car "business is business" et qu'il ne fallait mêler aucune personne étrangère aux affaires. Sa langue se frotta contre ses canines dû au stress et à la pression, au sentiment d'urgence nouveau qui l'animait à présent en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Hayes

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 02/03/2017
Localisation : Royal Infirmary

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
4/10  (4/10)

MessageSujet: Re: Arrivée à Glasgow - 18/01    Jeu 8 Juin - 17:10

Du Royal Infirmary

Victoria venait de passer une bonne partie de la nuit à lier des relations au sein de la société des mortels. Compte tenu de son travail d'hématologue et de ce qui en découle, ainsi que ses exigences alimentaires, il était somme toute logique que cet aspect de sa non-vie soit traité en priorité. Même si la jeune caïnite n'était ni une Ventrue, ni une Toréador, elle devait tout de même traiter avec le bétail. Comme beaucoup de Nouveaux-nés à vrai dire...

Il était cependant grand temps de s'occuper de ses affaires vampiriques. Victoria ne connaissait que peu de choses sur la famille de Glasgow. Seul le nom d'Ambrosius, Prince de son état et celui de l'Elysium, le Shadowland's Door, lui étaient familiers. Pour être honnête, cela suffisait amplement. Peu impliquée dans les affaires de la cour de son Edimbourg natal, la Trémère ne comptait pas changer ses bonnes habitudes. Elle connaissait sa place, que ce soit au sein de son propre clan ou au sein de la famille. Et puis elle avait plein de choses plus intéressantes à faire...

Néanmoins, Victoria ne pouvait se soustraire aux Traditions. C'était évidemment la raison de sa présence aux abords du célèbre pub situé en plein centre-ville. Comme quelques heures plus tôt, la jeune caïnite dépensa un peu de sa précieuse vitae afin de passer pour une humaine. Elle pouvait passer pour du bétail assez facilement mais elle estima qu'un pub, visiblement très fréquenté, n'était pas le meilleur endroit pour tenter le diable. Elle intima ensuite à son chauffeur de l'attendre, se contentant de lui glisser de manière laconique :


- J'en ai pas pour longtemps.

L'heure était tardive et Victoria avait encore pas mal de choses à régler pour le lendemain. Elle espérait que son passage à l'Elysium soit des plus brefs. Ce fut donc pleine de détermination que la Trémère se présenta à la porte du Shadowland's Door. A peine eut-elle le temps de jeter un coup d’œil à l'intérieur de l'établissement qu'un type à la mine patibulaire apparut devant-elle. La sécurité pensa immédiatement la jeune femme. La balle n'était pas dans le camp de Victoria. Elle resta bien droite, fixant le vigile d'un certain âge et attendit que ce dernier fasse son travail.

[-1 PA]

_________________
Tenue du 19 Janvier:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Banshee

avatar

Messages : 326
Date d'inscription : 23/04/2014

Feuille de personnage
Sang: Inactif
Point de sang:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Arrivée à Glasgow - 18/01    Jeu 8 Juin - 23:28



La fin de la nuit était le pire moment pour le vieux soldat: il était crevé mais il devait encore avoir bon pied bon œil pour virer les fauteurs de troubles et les types éméchés. Généralement les clients partaient sans son aide, la plupart sans un mot. Parfois on lui lançait au "au revoir" à la cantonade et il répondait un mot aimable du bout des lèvres, consigne du patron oblige.

Ce soir il s'ennuyait ferme, ce n'était pas la foule des samedis habituels. La concurrence leur avait ravi quelques clients à cause de leur concert. Un client dégueula avant de sortir soutenus par des copains qui n'étaient pas dans un meilleur état. Le regard noir de Winchester les suivit jusqu'à ce que la lourde porte se ferme derrière eux. Seau et serpillère à la main, il essuya la flaque nauséabonde avec un air encore plus revêche que d'habitude. Il avait hâte que la nuit se termine et de rentrer chez lui pour regarder épisode de Walker Texas Ranger, décida t-il en passant un coup de désodorisant "fraîcheur marine" trouvé dans les toilettes afin de masquer l'odeur.

Winchester venait de ranger ses ustensiles de ménage lorsque la porte s'ouvrit pour laisser entrer une jeune fille à l'air sage. Mais pas tant que ça, si elle venait traîner dans le club à cette heure de la nuit. La fille semblait timide, ce qui était cohérent avec ses airs de première de la classe. Il ne se donna pas la peine de la fouiller puisque c'était une femme. Et si c'était une caïnite elle le prendrait encore plus mal.  

"L'entrée est là-bas, vous pouvez passer." dit-il en désignant du pouce le rideau de velours rouge. "Mais si vous avez des armes sur vous ou tout autre objet considéré comme tel, je vous prierai de me les remettre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Hayes

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 02/03/2017
Localisation : Royal Infirmary

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
4/10  (4/10)

MessageSujet: Re: Arrivée à Glasgow - 18/01    Jeu 8 Juin - 23:57

- Charmant pensa immédiatement Victoria après les premiers mots du vigile. Ce dernier semblait à bout. Normal à cette heure avancée de la nuit... C'est pas plus mal. C'est même parfait. conclut-elle intérieurement.

- Je ne suis pas armée et pour tout vous avouer Monsieur, je préfère échanger deux trois mots avec vous, plutôt que de rentrer dans cette salle remplie de bétail. glissa-t-elle en mettant l'accent sur le dernier mot. La Trémère ne chercha pas à cerner si l'employé avait capté la référence. Elle était certaine que la sécurité de l'Elysium était confiée à des gens dans la confidence. Après avoir vérifié que personne n'était à portée d'écoute, elle enchaîna :

- Je souhaite présenter mes hommages à Ambrosius comme il est de tradition chez les personnes de ma condition. De plus, j'aimerai un entretien privé, idéalement demain en début de soirée. Si ce n'est pas trop demandé. fit-elle sans détours. Elle s'arrêta un instant pour laisser passer un couple avant de reprendre :

- Je dois m'adresser à quelqu'un en particulier ? Ou êtes-vous capable de gérer ce genre d'affaires sans passer par un intermédiaire, Monsieur... ? demanda-t-elle sans malice. Victoria n'était pas du genre à se montrer irrespectueuse sauf envers les incultes et Dieu sait à quel point ils étaient nombreux ! Le « petit » personnel était généralement épargné sauf s'il faisait étalage de leur illettrisme...

[-1 PA]

_________________
Tenue du 19 Janvier:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Banshee

avatar

Messages : 326
Date d'inscription : 23/04/2014

Feuille de personnage
Sang: Inactif
Point de sang:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Arrivée à Glasgow - 18/01    Ven 9 Juin - 22:24



Le vieux soldat se raidit lorsqu'il comprit qu'il avait affaire à une macchabée ambulante. Toujours aussi peu disert, il se reprit et adopta un comportement plus protocolaire. Cette fille lui rappelait les sous officiers de l'armée, avec leur envie de régenter tout le monde à la baguette. Ce n'était pas le genre de bout de femme à qui il fallait marcher sur les talons aiguilles et la goule comprit qu'il n'avait pas trop à tergiverser ni à lui couper la parole.  

- Winchester. Ambrosius ne sera peut-être pas disponible en début de soirée. C'est un homme occupé, vous aurez peut-être à attendre, répondit-il sans détour.

C'était assez vrai, en plus de cette personnalité fantasque qui rendait le Prince imprévisible. Enfin s'il devait rencontrer des femmes il y avait des chances pour qu'il honore ses rendez-vous. Mais cela, il le garda pour lui.

D'un geste de la main il invita l'inconnue à rejoindre sa guérite soigneusement rangée. Là il se saisit de l'agenda et du stylo bille placé bien parallèlement au carnet. L'ouvrant à la page du 19 janvier, Victoria pouvait constater qu'il y avait déjà quelques noms de notés. Il attendit qu'un petit groupe de jeunes passe la porte pour reprendre la discussion seul à seule.

- Le Prince reçoit les nouveaux venus par ordre d'arrivée. Si vous voulez le voir rapidement, il faudra venir le plus tôt possible. Qui dois-je annoncer? demanda t-il, prêt à inscrire le nom de la Tremere sur la page déjà noircie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Hayes

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 02/03/2017
Localisation : Royal Infirmary

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
4/10  (4/10)

MessageSujet: Re: Arrivée à Glasgow - 18/01    Lun 12 Juin - 23:36

- Enchantée Monsieur Winchester. répondit Victoria dans un premier temps. Le Monsieur était peut être de trop mais ça ne mangeait pas de pain. Au pire, ce dernier penserait que la caïnite en faisait trop. Au mieux, il se sentirait flatté de cette politesse de la part d'un individu d'une caste supérieure. De toute manière son visage et son nom étaient maintenant gravés dans la tête de la Trémère, ad vitam eternam. L'avantage d'une mémoire eidétique... La Nouveau-né s'arma d'un petit sourire.

- Je suis Victoria Hayes du clan Trémère, affiliée à la Praxis d'Edimbourg. fit-elle sur un ton légèrement cérémonieux pour souligner, si besoin était, l'aspect important de sa requête. Cette dernière attendit que le serviteur note son nom dans le registre avant d'essayer de gratter quelques informations.

- Vu votre rapidité et votre sérieux, témoignant sûrement d'une certaine expérience, j'imagine que vous avez vu passer pas mal de monde dans mon cas. Sans vouloir prendre trop de votre temps, auriez-vous quelques conseils à me donner pour demain soir ? En tant que petite nouvelle, j'aimerai vraiment faire bonne impression...

Victoria ne cherchait pas à connaître les secrets du Prince. Si ce dernier en avait, le gardien de la porte d'entrée ne risquait pas de les connaître. Cependant, la goule avait peut être observer des habitudes particulières. Si jamais il détestait les Trémères par exemple, c'était bon à savoir. Encore fallait-il que le serviteur soit disposé à parler. La caïnite ne fondait pas de grand espoir dans Winchester mais cela valait le coup de tenter une approche même si cela s'avérerait infructueux.

- Qui ne tente rien n'a rien. philosopha intérieurement la chercheuse.

[-1 PA]

_________________
Tenue du 19 Janvier:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Banshee

avatar

Messages : 326
Date d'inscription : 23/04/2014

Feuille de personnage
Sang: Inactif
Point de sang:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Arrivée à Glasgow - 18/01    Mar 13 Juin - 21:16


Winchester resta une seconde ou deux de marbre en écoutant les politesses de la Trémère, puis il lui répondit maladroitement lorsqu'elle déclina son identité. Les ronds de jambe ce n'était pas son truc et puis il n'était pas habitué à en faire.

"Enchanté également." dit-il brièvement, le regard rivé sur son agenda où il notait toutes les précisions que lui indiquait Victoria. Ambrosius aimait bien savoir qui venait lui rendre visite, ce qui était bien normal quand on y pense. Il serait ravi d'apprendre qu'une femme l'attendrait au crépuscule. Deux, corrigea t-il intérieurement en regardant le nom précédent sur sa liste. Le Prince était un petit veinard.

La goule s'étonna de la demande de la Trémère. Généralement les suceurs de sang passaient devant lui en lui lançant au mieux un sourire au pire un regard méprisant. Mais personne ne lui posait des questions sur la cour. D'ailleurs il n'y mettait jamais les pieds, prisonnier de sa fonction de Cerbère à l'accueil.

"Il n'y a pas de dress code si c'est ce que vous cherchez à savoir. Le patron est un artiste et il est assez libéral, tant que l'on respecte les règles et que l'on ne fait pas de grabuge."

Cette fille devait réellement être une petite nouvelle comme elle le disait si bien, cela expliquait peut-être son manque d'assurance. Un couple sortit de la boite en riant pour sortir dans le crachin froid. Winchester ne se tut pas, continuant la conversation de façon à ce qu'un mortel ne pouvait réellement comprendre le sens de ses mots.

" Le gars qui vous permettra de rentrer au carré VIP s'appelle Kerr MacRagnall. Il sera prévenu également de votre venue. Très grand, très roux, très musclé, vous ne pouvez pas le rater. C'est un excellent gardien de porte et il n'hésite pas à mettre dehors ceux qui se tiennent mal."

Winchester en avait dit beaucoup, il ne voyait pas trop quoi ajouter. Ian et Lorraine n'allaient pas intéresser la vampire qui se fichait bien des goules qui servent des cocktails.

"D'autres questions?"  demanda t-il d'un ton bourru qui était son humeur habituelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Hayes

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 02/03/2017
Localisation : Royal Infirmary

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
4/10  (4/10)

MessageSujet: Re: Arrivée à Glasgow - 18/01    Sam 17 Juin - 18:52

Décidément ce Winchester plaisait beaucoup à Victoria. Ce fameux Kerr et sa majesté devaient être fort contents d'avoir un serviteur de cette qualité. Elle ne savait pas encore ce que ce dernier valait niveau combat mais sa mentalité était parfaite pour le job. La Nouveau-née espérait un jour posséder un tel serviteur...

Victoria n'avait rien appris de spécialement croustillant mais cela suffirait pour la nuit. Elle n'avait pas que ça à faire après tout. Il lui restait une dernière tâche de la plus haute importance à accomplir avant que le soleil ne pointe le bout de son horrible nez. Ainsi, la Trémère prit rapidement congé de son interlocuteur :


- Ca ira pour ce soir. Je vous remercie de votre professionnalisme et je ne manquerai pas de louer vos talents à vos supérieurs. Bonne journée, Winchester. 

Victoria retourna à sa voiture toujours gardée par son chauffeur d'un soir, encore flanquée d'une cigarette au bec. Une habitude des plus irritantes. pesta intérieurement la Trémère obsédée par une certaine forme de pureté sanguine. Ainsi, le dénommé Dennis ne servirait pas de casse-croûte improvisé à la caïnite au palet délicat ; Ni cette nuit, ni aucune autre d'ailleurs. Et oui Victoria allait rapidement devoir trouver une source de nourriture adéquate. Une autre de ses priorités...

- Au Marr Hall, je vous prie Dennis. fit-elle après s'être installée avec dextérité dans la voiture. A son grand dam, elle commençait à prendre goût à ces petites choses inutiles dont jouissent les classes aisées. Il était grand temps qu'elle se remette au travail...

[-1 PA]

_________________
Tenue du 19 Janvier:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Banshee

avatar

Messages : 326
Date d'inscription : 23/04/2014

Feuille de personnage
Sang: Inactif
Point de sang:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Arrivée à Glasgow - 18/01    Dim 18 Juin - 20:50


Le vieil homme hocha silencieusement la tête lorsque la caïnite décréta qu'elle en savait assez. De toute manière il ne désirait pas en dire plus, il n'était pas du genre à colporter des secrets de cour. Il n'était pas non plus un adepte des potins, contrairement à d'autres qui servaient des cocktails au bar...

"Merci madame", répondit-il sobrement lorsque Miss Hayes chanta ses louanges. Ce genre de promesses ne durerait pas vingt-quatre heures, elle aurait autre chose en tête lorsqu'elle rencontrerait le Prince, comme toutes les femmes d'ailleurs.

Il suivit la frêle silhouette de son regard acier jusqu'à ce que la porte se referme sur elle. Il soupira puis referma l'agenda. A ce moment il entendit un braillement derrière le rideau et un petit groupe de rugbymen passa devant lui en chantant à tue-tête l'hymne de leur club. La fin de nuit approchait et Winchester retourna à son poste, vigilant à ce qu'aucun trouble ne ternisse les dernières heures avant l'aube.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée à Glasgow - 18/01    

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée à Glasgow - 18/01
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
» Zorro est arrivée... sans se presser.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Ténèbres de Glasgow :: La ville de Glasgow :: Centre Ville :: The Shadowland's door-
Sauter vers: