''Les ténèbres de Glasgow'' est un forum de jeu de rôle, inspiré du jeu ©Vampire : la Mascarade de White Wolf (3ème ed.).
Le jeu se déroule de nos jours, dans la ville de Glasgow.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Shadowland's Door - 17 janvier 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Shadowland's Door - 17 janvier 2014   Lun 29 Aoû - 11:19

Les mots de Guillaume avait ce petit goût, malgré son évidente maîtrise de la dialectique, d'un échappatoire où d'une pirouette. La logique était respecté, dans les formes autant que dans le fond, ce kindred ne lui répondrait que de manière évasive concernant les raisons de son arrivé à Glasgow.

Ne désirant pas être gênant ni même impolie, Maclean entreprit de rebondir sur la porte de sortie aménagée par son interlocuteur.

Oui bien sur, les voyages, la nouveauté, l'aventure en quelques sortes !
Puis il lui glisse sur le ton de la confidence.
Glasgow et l'Ecosse tout entière est un terrain propice aux investissements, de toutes sortes. Si vous cherchez à investir particulièrement dans un domaine, je pourrais peut être vous être d'une grande aide. Glasgow n'a que peux de secret pour moi.

Il ne fait aucun doute quand à l'intérêt que suscite la tournure que la discussion semble prendre pour le noble Ecossais. Parler finance et intérêt pourrait bien sauver celui de cette soirée, en attendant ....

Le sang de la terre, oui j'apprécie les créations française mais vous avez entièrement raison. La culture et le lieu de naissance modifie généralement la perception et le goût des choses. Du moins que nous en avons.  

Lorraine faisant son retour après avoir fait le service de la table des fêtards, Liam repousse la carte des malt et lui demande avec délectation.

Très chère Lorraine, auriez vous du Dufftown-Glenlivet 8 ans d'âge ? Si oui faites moi plaisir et servez en deux verres.
Monsieur ici présent commence son éducation en malt des Highlands.

Ajoute t'il avec un sourire plaisant.

[-1PA]
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume de Margaux

avatar

Messages : 381
Date d'inscription : 02/08/2016

Feuille de personnage
Sang: Inactif
Point de sang:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Le Shadowland's Door - 17 janvier 2014   Mar 30 Aoû - 0:06

Guillaume se redressa vivement lorsqu'il fut question d'un second whisky. Un, c'était déjà bien assez. D'une part parce qu'il n'avait pas l'habitude d'en boire, d'autre part… Sentir l'alcool à plein nez à la cour, et en plus le jour de sa présentation, c'est s'exposer à des rumeurs. Et le Ventrue ne souhaitait pas passer pour un Dépravé notoire.

- Ah ! Non ! Non ! Non ! Ma parole vous voulez que je termine cette soirée fin saoul ! S'exclama Guillaume en agitant vigoureusement l'index en signe de dénégation. Il y avait peu de chance qu'il termine dans cet état vu que l'alcool n'avait pas été arrangé pour plaire au vampire. Miss Lorraine servez donc ce monsieur, que nous puissions enfin trinquer. Je n'ai pas encore pu goûter mon whisky et il refroidit de plus en plus, se plaignit-il en contemplant tristement le fond de son verre.

Pendant que l'Ecossais attend sa commande, le Français met la main à la poche intérieure de sa veste et en sort un petit bout de carton qu'il fait glisser sur le comptoir jusqu'à Liam.

- Vous me faites une offre extrêmement généreuse, je saurai m'en souvenir. Si en retour je pouvais vous être d'une quelconque aide… N'hésitez pas.

Liam avait tous les renseignements nécessaires s'il voulait contacter Guillaume, notamment son téléphone et son adresse email personnels. Si l’Écossais n'avait pas été membre du clan Ventrue il y avait fort à parier que le Français ne lui aurait pas offert si rapidement ce sésame. Mclean était un local qu'il ne fallait pas négliger. A défaut d'être un associé en affaire, son carnet d'adresse pouvait être long comme le bras et par conséquent fort utile pour le nouveau venu.

- Vous qui semblez tout connaître de la ville, y a t'il beaucoup de monde comme nous, qui vienne du monde de la finance? Vous êtes le seul que j'aie rencontré ce soir.

Bien entendu Guillaume ne faisait pas allusion aux affaires, mis à part celles qui ne concernaient pas les mortels. Combien de vampires résidaient en ville et quelles étaient les forces en présence? Guillaume réfléchissait déjà à la manière dont il allait se placer sur l'échiquier politique local.

[-1 PA]

_________________
Tenue du 19 janvier:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Banshee

avatar

Messages : 326
Date d'inscription : 23/04/2014

Feuille de personnage
Sang: Inactif
Point de sang:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Le Shadowland's Door - 17 janvier 2014   Mer 31 Aoû - 19:09



Il était amusant d'écouter – autant que faire se pouvait, avec le service – ces deux hommes singuliers, au langage recherché et aux impressions d'anciens étudiants issus de l'élite, qui discouraient tantôt d'un air canaille, tantôt avec le ton d'entrepreneurs, et avec cette pointe de légèreté qui pouvait laisser penser qu'ils ne se prenaient pas au sérieux, à moins que ce ne soient que des apparences...

Lorraine s'amusa de la situation, tandis que le gentleman des Highlands tentait d'entrainer sur l'une des routes du savoir le gentilhomme lyonnais, qui, se retrouvant loin de ses domaines de prédilection, aspirait à la sérénité et à la sécurité d'un premier conseil, plutôt que de suivre son complice...

La jeune femme ne servit alors qu'un seul verre du nectar commandé, un sourire entendu à l'attention des deux Damnés.

“Et voici pour vous... Je suis sûr que tôt ou tard vous lui ferez entendre raison.”

Décidément, ce duo avait le talent de distraire la barmaid, qui appréciait cet instant privilégié, et qui, tout en retournant à son travail, gardait un œil bienveillant sur eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Shadowland's Door - 17 janvier 2014   Lun 5 Sep - 21:28



J'arrive dans Robertson Lane assez tardivement. L'impasse et la devanture de l'Elyseum sont tous sauf accueillant. L'antichambre et son vigile sont dans du même acabit. J'ai quand même un doute. Avant de quitter Londres j'avais glaner que très peu d'informations sur le Prince Ambrosius.

En bon britannique j'adore parier, n'est-ce pas. Je suis donc face à un crapaud qu'il faut que j'embrasse. Soit le crapaud se transforme en princesse et c'est jackpot, soit ça reste un crapaud et c'est franchement glauque. C'est une métaphore bien sur. Je ne vais pas embrasser le videur. Il est franchement pas glamour.

Bien sur au fond de moi je sais très bien que je ne vais pas être déçu. Cette ville a donné naissance a tellement de légendes du Rock que je suis déjà dans mon élément.

Je me jette donc dans cette terra incognita et c'est avec flegme que je m'approche du vestiaire et de son Cérbère.

- Bonsoir. Je suis Ethan Fleming. Je viens prendre rendez-vous pour me présenter et transmettre mes compliments au maître de ces lieux, un certain Mr Ambrosius.

Je pose sur le comptoir mon présent. Il est emballé dans du papier cadeau assez sobre et n'est pas plus grand qu'un petit carré assez plat d'une cinquantaine de centimètres de côté.

- J'aurai souhaité posé ceci au vestiaire et savoir à qui m'adresser pour prendre rendez-vous avec Mr Ambrosius.

L'air de rien j'observe les vestiaires. Ils ont l'air sur mais je suis naturellement méfiant. Je glisse le paquet dans la direction du videur avec un sourire.


[-1 PA]
Revenir en haut Aller en bas
Nona
Licorne du Staff
Licorne du Staff
avatar

Messages : 856
Date d'inscription : 26/04/2014

MessageSujet: Re: Le Shadowland's Door - 17 janvier 2014   Ven 9 Sep - 18:31

HRP:
 


Liam récupéra la carte de Guillaume, le remerciant d'un petit mouvement de tête. Son compagnon de discussion lui posa des questions fortes intéressantes, mais avant qu'il ai eu le temps de répondre, son téléphone sonna.

L'homme prit ce dernière et regarda l'écran avec un froncement de sourcil. L'objet en question ne semblait pas se calmer et la discrète sonnerie se répétait en boucle.

« Je suis désolé Monsieur Margaux, je dois prendre cet appel sans délai. Je vous rejoins dès que possible. Et nous reprendrons notre conversation sur le whisky. »


Liam inclina une nouvelle fois la tête en direction de Guillaume, puis de Lorraine, leur adressant un sourire sincère. Il mima un soupire désolé en regardant son verre posé sur le comptoir et tourna les talons vers le hall d'entrée. Il marchait rapidement, histoire de trouver un endroit calme ou décrocher son téléphone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume de Margaux

avatar

Messages : 381
Date d'inscription : 02/08/2016

Feuille de personnage
Sang: Inactif
Point de sang:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Le Shadowland's Door - 17 janvier 2014   Ven 9 Sep - 21:09

Liam allait répondre à sa question lorsque la sonnerie de son téléphone retentit, comme si le destin venait pimenter cette soirée par un peu de suspens. Liam s'excusa et le Français lui adressa un grand sourire lumineux.

- Je vous en prie ! Les affaires n'attendent pas.

Il suivit des yeux la silhouette du Ventrue jusqu'à ce qu'elle disparaisse derrière la tenture pour y trouver un endroit moins bruyant pour discuter. Guillaume resta à sa place, contemplant les bouteilles devant lui, Lorraine qui faisait le service et cette musique trop moderne, décidément pas à son goût.

- Non Je ne suis jamais seul avec ma solitude… Murmura Guillaume en chantonnant la vieille rengaine de Georges Moustaki. Quoi de plus triste qu'un étranger dans une ville où il ne connaît personne, accoudé à un comptoir et ayant pour seule compagnie un whisky ?
- Vraiment cliché ! Dit-il tout bas toujours pour lui-même en souriant.

Mais Dieu -ou le Diable- dans son infinie bonté avait inventé une solution miracle pour tous les désœuvrés menacés par l'ennui : le téléphone et les réseaux sociaux. Guillaume sortit son smartphone de la poche intérieure de sa veste et pianota un sms pour sa goule. Il avait laissé le pauvre Marc en tête à tête avec Philippe, le doyen du clan de Margaux. Le domitor décida de taquiner son servant ; n'était-ce pas dans ses prérogatives ? Il ne se cacha pas particulièrement pour taper son texte, n'importe qui en regardant par-dessus son épaule aurait pu lire ces quelques mots en français :
SMS:
 

Et voilà, l'art et la manière de faire enrager son employé fêtard en le rappelant à ses taches ingrates tandis que son patron s'amuse. Vraiment, quel plaisir d'être un vampire ! En patientant pendant l'absence du Ventrue écossais Guillaume surfa un peu et s'intéressa aux différents articles du Financial Times. Son whisky abandonné sur le comptoir attendait de trinquer à la santé de l’Écosse, des nouveaux départs, du Prince ou il ne savait quoi d'autre.

[-1PA]
[rappel: italique = en français]

_________________
Tenue du 19 janvier:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nona
Licorne du Staff
Licorne du Staff
avatar

Messages : 856
Date d'inscription : 26/04/2014

MessageSujet: Re: Le Shadowland's Door - 17 janvier 2014   Dim 11 Sep - 14:02


Décidément, les soirées de Winchester n'étaient plus ce qu'elles étaient. Quelques temps auparavant, il ne rencontrait qu'assez rarement des membres de la Famille. Mais dernièrement, c'était le défilé tout les jours.
Un homme s'approche de sa guérite et lui demanda à voir Ambrosius. Le vigile réfléchit quelques seconde, laissant à l'homme le temps de finir. Il n'en revenait pas de voir encore un nouveau débarquer. Glasgow était-elle devenue la ville la plus à la mode du moment ? Devait-il s'attendre à voir arriver des fourgons entier de caïnite ? Il se ressaisit et répondit de sa voix plate.


« Bienvenue au Shadowland's Door, monsieur Fleming. Je vous pris de vous rendre au bar et de demander un certain Kerr MacRagnall. C'est le gardien des lieux en quelques sorte et ce dernier pourra vous renseigner quant à la disponibilité d'Ambrosius. Adressez-vous soit à un des serveurs soir directement à Monsieur MacRagnall, c'est un grand roux assez imposant. Vous ne le louperez pas.»


Le barbu récupéra l'objet que venait de lui poser l'homme sur son comptoir et le rangea dans une des loges de son râtelier à affaires juste derrière lui. Avant de fermer la porte, il posa une dernière question.


«  Avez-vous des effets personnels illégaux sur vous ? Tel qu'une arme blanche ou une arme à feu. C'est le moment de me les déposer aussi.»


Il attendit quelques secondes, puis ferma la porte de la caissette dans laquelle il avait rangé le paquet avant de confier la clé du compartiment au nouvel arrivé. Il désigna ensuite d'un mouvement las de la main le lourd rideaux qui séparait l'entrée de la salle de bar pour indiquer le chemin à Ethan.


« Sur ce, je vous souhaite une bonne soirée au Shadowland's Door, ainsi qu'un agréable séjour sur Glasgow. »


Winchester commençait à répéter ces mots tel un robot. Il pourrait élaborer un discours d'accueil plus performant de sorte à ne rien oublier, puis il continuerait à introduire les personnes dans le bar, comme à son habitude et surtout avec son entrain légendaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerr MacRagnall [PNJ]

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 10/04/2014
Localisation : The Shadowland's doors

MessageSujet: Re: Le Shadowland's Door - 17 janvier 2014   Dim 11 Sep - 22:57

En arrivant de la salle d'attente

Le grand roux émergea de l’alcôve d'un bon pas, il venait de voir le message de Winchester et il se pressait pour rejoindre la salle de bar. Bien qu'il ait lu le message en diagonale, il avait cru comprendre que la personne qu'attendait Ambrosius venait d'arriver. Le Prince l'avait tellement bassiné sur le fait de ne pas le faire attendre et de répondre du mieux qu'il pouvait à ses exigences, qu'il avait hâte de rencontrer ce personnage mystérieux.
Un moment, il avait bien cru qu'il s'agissait d'une muse, voir d'une relation plus sérieuse, maintenant, il en doutait.


Ses yeux balayèrent rapidement la salle, cherchant quelqu'un se démarquant du lot. Il répondit à plusieurs saluts de quelques habitués, mais ne s’arrêta pas pour autant. Au bar, il repéra Lorraine qui faisait la causette avec deux hommes trop bien habillés pour l'endroit. Il s'avança discrètement pour capter quelques paroles, mais il put seulement comprendre que l'un prenait congé.

Se faisant moins discret, il passa derrière le comptoir pour rejoindre Lorraine et lui murmura quelques mots à l'oreille. Il hocha la tête et se tourna vers l'homme qui restait.

« Bien le bonsoir, je suis Kerr, le gérant des lieux. Mon employé était en train de me dire que vous essayez de la débaucher ? »

Il se fendit d'un sourire amusé, comme si cette entrée en matière était la meilleure qu'il eut trouvé pour lancer la conversation. Cet homme n’était autre que l'invité du Prince et Kerr voulait s'en occuper personnellement. Peut-être, au cours d'une conversation, apprendrait-il les liens qui existaient entre Ambrosius et ce monsieur De Margaux.

_________________
Description du personnage :
 
Tenue du 19 Janvier :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Shadowland's Door - 17 janvier 2014   Mar 13 Sep - 12:02

La Z3 filait au son de Calvin Harris dans les rues. La jeune Brujah au volant était de bonne humeur. Elle chantait au volant tout en suivant les indications du GPS de son Galaxy Note 5. il fallait dire qu'elle ne craignait pas trop les amendes pour excès de vitesse. Généralement son décolleté suffisait à ce que le Policeman lui dise juste de faire attention. Avoir un corps comme le sien pouvait avoir son utilité.

Finalement la route depuis le quartier de la Fire Brigade n'était pas si long. Elle avait mis à peine une demi heure pour arriver au Bar. Elle avait garé sa voiture devant le Shadowland's, bien en évidence. Elle avait pas franchement envie de se la faire piquer. Elle remarqua d'ailleurs la voiture sortie tout droit des romans d'Ian Fleming pas très loin. Plutôt chouette bien qu'un peu vieillote à son goût. Bon après sa Z3 n'était plus non plus de première jeunesse mais elle était sentimentalement attachée à cette voiture et pour l'instant l'entretien n'était pas hors de prix. La jeune femme coupa la musique et récupéra son cellulaire qu'elle glissa dans son sac à main. Elle ouvrit la portière et sortie de l'auto. Ses longue jambes nues sous une jupe en jean courte juste ce qu'il fallait pour ne pas faire vulgaire, ses pieds dans des escarpins. Un corset blanc et une légère veste en jean assortie. La jeune femme femme était chic toute en ne faisant pas coincée, bien au contraire. Elle posa son regard sur la façade. Le Bar ne payait pas d'mine, ça changeait de Londres et de l'Elyséum grandiloquent. Après tout un peu de discrétion n'était peut-être pas un mal. Au moins ça respectait bien le principe de la Mascarade. Toujours souriante elle entra et se retrouva dans un vestiaire où se tenait deux hommes, l'un vieux derrièe un comptoir ressemblant à un américain de la Guerre de Sécession et l'autre à une star hollywoodienne qui foule le tapis rouge en mode chic décontracté. La sculpturale blonde sourit et dit :

- Bonsoir Messieurs.

Elle s'approcha du comptoir, sortis son téléphone et déposa le sac griffé au Vestiaire.

- Je n'ai rien de plus à déclarer. par contre, j'aurais besoin de rencontrer le patron des lieux, un certain Mr MacRagnall.

Vu qu'elle avait envoyé l'email pour prévenir de son arrivée en ville, il ne serait ps étonné. La jeune femme était souriante et amicale avec une pointe d'amusement dans son regard clair.
Revenir en haut Aller en bas
Horae
Dragon de Glasgow
Dragon de Glasgow
avatar

Messages : 852
Date d'inscription : 23/04/2014
Localisation : Partout... alors fait attention !

MessageSujet: Re: Le Shadowland's Door - 17 janvier 2014   Ven 16 Sep - 22:36

Je viens clarifier l'ordre de postage de chacun

- D'un coté, nous avons Liam qui postera lors de son retour dans la salle de Bar (donc personne n'est obligé de l'attendre).

- De l'autre et dans l'ordre :
Ethan, Whinchester (Nona pour le moment), Katelyn.

- Enfin :
Guillaume et Kerr

Quand tout le monde sera dans la salle de bar, je viendrais à nouveau donner l'ordre de postage de chacun

Amusez-vous bien (be-1) XD

_________________
________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume de Margaux

avatar

Messages : 381
Date d'inscription : 02/08/2016

Feuille de personnage
Sang: Inactif
Point de sang:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Le Shadowland's Door - 17 janvier 2014   Ven 16 Sep - 23:18

Guillaume était si concentré sur son article du Financial Times qu'il ne perçut pas les mouvements derrière le comptoir. Il fut surpris d'entendre une voix masculine très différente de celle du Ventrue écossais l’interpeller. Il leva les yeux de son téléphone. Ils se posèrent à hauteur où généralement se trouve le visage de ses interlocuteurs mais le Ventrue contempla un torse revêtu d'une chemise tendue sur des pectoraux puissants. Il dut franchement lever la tête pour déchiffrer les traits de Kerr.

Un "gérant des lieux" ? C'était une blague ! Un géant des lieux, oui, et qui dépassait le Français d'une cinquantaine de centimètres. Le Ventrue était intimement persuadé d'avoir affaire à un Kindred et non à une goule, sûrement du clan Brujah. Un type avec des mensurations pareilles ne pouvait pas être un mortel lambda, non? Ambrosius avait dû prendre le descriptif de la fonction de Gardien de l'Elyseum au pied de la lettre pour embaucher un service de sécurité aussi redoutable. Ce Kerr était un bris de mascarade ambulant avec sa taille démesurée, son corps musculeux et sa pilosité flamboyante qui faisait ressortir son teint pâle. Le colosse avait l'air autant à sa place dans le club à jouer le barman que Guillaume avec son accent français et son costume sur mesure.

Le "gérant des lieux" semblait de bonne humeur et mania l'humour pour se présenter. Était-ce pour endormir la méfiance naturelle que les clients éprouvaient à cause de son physique impressionnant? En tout cas Guillaume apprécia le bel esprit dont il faisait preuve. Il le gratifia d'un grand sourire en se présentant à son tour, n'utilisant que son prénom comme l'avait fait son interlocuteur.

- Enchanté Kerr, je suis Guillaume. Puis il reprit ensuite sur un ton pince-sans-rire en rangeant son téléphone dans la poche intérieure de sa veste.

- Miss Lorraine a décliné ma proposition d'intégrer le club des Spiritueux Francophones en tant que maîtresse de cérémonie. Il paraît que vous ne pouvez vous passer d'elle. Je m'en voudrais de devoir vous priver d'une jeune fille aussi charmante. D'ailleurs je doute que cette petite association voie le jour faute de candidats. Il ne me reste plus qu'une solution : hanter ce comptoir. Je vous plains d'avance car vous devrez écouter les élucubrations d'un Froggy exilé contraint d'épancher son mal du pays dans du whisky. D'ailleurs combien dois-je avancer pour ouvrir une ardoise?

Guillaume affichait un air blasé si surjoué que l'on ne pouvait croire à sa peine, d'autant que ses yeux pétillaient de malice sous des sourcils qui n'étaient guère froncés par le mécontentement. Non, Guillaume s'amusait franchement en abusant d'une ironie toute française. Kerr avait l'air moins collet monté que sir MacLean, il apprécierait sûrement son humour et sa décontraction. En tout cas Guillaume n'avait aucune envie de se quereller avec un type qui pouvait lui dévisser la tête d'un seul coup de poing.

[-1 PA]

_________________
Tenue du 19 janvier:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Shadowland's Door - 17 janvier 2014   Sam 17 Sep - 8:56

Le videur me demande si je suis armé. Quelle drôle d'idée que de vouloir rentrer dans un Elyseum avec une arme. C'était complétement grotesque et malséant.

D'un signe discret de la tête je désapprouve. Mon Pistolet est, bien sur, sous le siège conducteur de mon Aston Martin.

Au moment où je m'apprête à souhaiter une bonne soirée à l'employé, la porte d'entrée s'ouvre et laisse entrer une belle blonde que l'on peut aisément qualifier de pêchue. Je me met en retrait quand elle accède au vestiaire et l'observe le temps de la scène. Quand elle en a finit je fais un pas vers elle le visage avenant.

- Bonsoir madame. Je suis Ethan Flemming. Il semble que nous souhaitions tous les deux rencontrer le gardien ... de ces lieux.

Je marque une demi seconde de silence empreinte d'un léger sous-entendu après le mot "gardien".

- Je viens moi même d'arriver de Londres et je compte m'installer à Glasgow quelques temps pour m'imprégner de l'ambiance particulièrement riche et stimulante de la ville.

Il est vrai que si Londres est une ville dynamique toujours en mouvement. La vie là bas ne laisse que peu de temps pour simplement profiter. Je n'avais encore jamais goûté la vie en province. C'était une première pour moi ! Mon père répétait souvent que les provinciaux étaient tous des anarcho-troskiste, syndicalo-coco avec suffisamment de gênes français pour en faire des oisifs qui feraient inévitablement péricliter le monde vers le chaos. Pour ma part ayant vécut à Londres et à New-York je ne connaissais que peu ou prou les petites villes et je me gardai de tous jugement hâtif qui aurait obscurcit cette nouvelle expérience si exotique.

- Ne serait-il pas du meilleur ton que nous fassions les quelques pas qui nous sépare du gardien ensemble ?

J'affichai un flegme naturel et d'à propos. Il va de soit. Mais teinté d'une légère séduction. Après tout c'était ma première rencontre avec la faune locale et on a qu'une occasion de faire une première bonne impression.

[-1 PA]
Revenir en haut Aller en bas
Nona
Licorne du Staff
Licorne du Staff
avatar

Messages : 856
Date d'inscription : 26/04/2014

MessageSujet: Re: Le Shadowland's Door - 17 janvier 2014   Lun 19 Sep - 21:03


Winchester hocha la tête en direction d'Ethan quand ce dernier lui appris qu'il n'avait pas d'arme sur lui. Ce dernier avec donc prévue sa visite pour ce soir et le vieil homme espérait que ce dernier pourrait avoir ce qu'il était venu chercher. Mais juste avant que le nouveau ne parte du comptoir, une femme fit son entrée. Le yankee regarda la nouvelle venue qui demandait elle aussi un entretien avec le grand roux. Il se demanda combien de personnes étaient venue pour voir Kerr et Ambrosius aujourd'hui. Il avait perdu le compte et après tout, cela n'impactait pas des masses son travail quotidien. Il écouta la simple requête de la femme puis l'homme pris la parole l'invitant à l'accompagner pour aller trouver Kerr.

Ce n'était pas une si mauvaise idée, le videur l'aurait lui-même proposer pour ne pas que les deux trouvent le temps trop long, surtout qu'il ne savait pas au en était le Gardien avec le reste des invités.

« Bienvenue au Shadowland's Door, Miss … excusez-moi mais il ne me semble pas avoir entendu votre nom ? »

Winchester trouva de bon ton de lui faire remarquer qu'elle ne s'était pas présentée. Il n'était qu'une simple goule, mais c'est lui qui laissait passer ou non les caïnites dans le bar. Bougonnant légèrement, il finit par leur souhaiter bon vent. Il ne servait à rien que les deux vampires encombrent son hall. Surtout que l'un des invités du Prince venait d'élire domicile dans ce dernier pour discuter au téléphone.

« Bon et bien comme Monsieur l'a si gentiment proposé, je vous laisse vous rendre tous les deux au bar pour rencontre Monsieur MacRagnall. Bonne soirée chez nous. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerr MacRagnall [PNJ]

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 10/04/2014
Localisation : The Shadowland's doors

MessageSujet: Re: Le Shadowland's Door - 17 janvier 2014   Lun 19 Sep - 23:40

Kerr tendit sa main au-dessus du bar pour serrer la patte du monsieur en costume qui se présentait comme étant Guillaume. Heureusement que le Prince avait dit le nom complet de son invité, sinon il aurait dû le lui demander pour être sûr.
Il écouta la longue tirade de Monsieur De Margaux, son expression un peu moins joviale qu'au départ. De toute évidence, l'ami du Prince était aussi bavard que lui, soit, mais le géant se demanda s'il n'avait pas commis un impair. Il observa soigneusement son interlocuteur avant de se rendre compte qu'il s'agissait certainement d'une plaisanterie. Ses épaules se détendirent et il se mit à rire.


« Trop sans doute ! Les ardoises sont réservées au très bon client, aux habitués. »

Son regard était également pétillant et il le tourna vers Lorraine pour lui signifier d'aller s'occuper de quelqu'un d'autres. Elle s’éloigna en adressant un clin d’œil à Guillaume et le roux pu prendre sa place en face de l'invité d'Ambrosius.

« J'imagine que vous avez reçu bon accueil de la part de Lorraine. J’espère qu'elle ne vous manquera pas trop et que ma compagnie sera tout aussi distrayante. »

Il s'installa, posant un coude sur le bar dans une attitude très détendue. Il n’était pas aussi à l'aise que d'habitude, pour une fois, il s'agissait de quelqu'un de particulier. Ambrosius n’était pas très à cheval sur le protocole, mais il ne savait pas s'il en allait de même avec Monsieur De Margaux. Il ne savait pas non plus si le Prince le prendrait bien s'il commettait une erreur.

« Vous ne deviez pas venir avec quelqu'un ? Quoi que c’était peut-être l'homme qui était avec vous il y a quelques minutes ? »

_________________
Description du personnage :
 
Tenue du 19 Janvier :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume de Margaux

avatar

Messages : 381
Date d'inscription : 02/08/2016

Feuille de personnage
Sang: Inactif
Point de sang:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Le Shadowland's Door - 17 janvier 2014   Mar 20 Sep - 0:51

Le géant roux congédia la gentille serveuse puis mit les coudes sur le comptoir en disant souhaiter être aussi distrayant qu'elle. Guillaume préférait amplement Lorraine qui avait l'avantage d'être une jolie fille moins effrayante que le colosse. Les grands musculeux n'étaient pas son type, mais plutôt celui de sa goule qui avait un faible pour les rugbymen.

- Lorraine a été parfaitement charmante, elle a été extrêmement patiente avec moi.

Guillaume ne sembla pas contrarié par l'attitude désinvolte de Kerr. Discuter par dessus le comptoir avec les clients était un comportement normal pour un patron de club. Le Ventrue gardait son sourire bienveillant aux lèvres et affichait un air serein. Il en fallait beaucoup pour qu'il adopte une posture agressive ou méprisante. Il posa même un coude sur le zinc et soutint son menton avec sa main.

- Je n'ai fait la connaissance de cet Écossais qu'à ce comptoir, il n'est pas de mes familiers. J'étais effectivement sensé me présenter en compagnie de Philippe de Margaux et de mon assistant. Cependant j'ai préféré venir en éclaireur et j'ai bien fait ; mon frère aîné est assez vieux jeu, l'endroit ne lui aurait pas convenu. Il aime la musique classique et déteste tout ce qui est contemporain. Je l'ai laissé en compagnie de mon assistant à notre appartement.

Les allusions étaient un peu trop appuyées pour ne pas faire référence à une goule et un Ancien qui pouvait fort bien porter la perruque. Ce n'était pas le cas de Philippe, plutôt content de ne plus avoir à porter ce ridicule postiche capillaire. Cependant il était le champion des opinions de l'Ancien Régime ; un parfait rétrograde.

- De plus je désirais m'entretenir avec un ami d'affaires privées, dont certaines concernent Philippe. Il n'aurait pas été convenable de discuter à ce propos en sa présence, n'est-ce pas ?


La question était rhétorique et n'avait d'autre réponse que par la négative. Le Français trouvait Kerr un peu indiscret de s'inquiéter de ses faits et gestes; les de Margaux ne représentaient aucune menace pour le Prince, bien au contraire. Pourquoi cette suspicion ? La nuit était bien avancée, il n'aurait pas été impoli de se présenter en début de soirée le lendemain soir. De toute manière Guillaume n'avait pas du tout envie de faire conduire son père dans l'Elyseum. Il ne serait clairement pas d'humeur cette nuit.

[-1 PA]

_________________
Tenue du 19 janvier:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Shadowland's Door - 17 janvier 2014   Mar 20 Sep - 19:20

Le bel homme avança vers elle et se présenta. La jeune Brujah inclina la tête gracieusement pour lui marquer son intérêt et l'écouta patiemment tout en essayant de se souvenir si elle avait déjà entendu parlé de lui ou pas. Elle fit rouler son nom dans sa tête. Ça lui parlait mais rien de précis se dessinait. Après son sire et elle ne fréquentaient pas de manière assidue la cour de Londres et s'il n'en était pas un grand nom, il ne la marquerait pas beaucoup. Néanmoins Kate était étonnée de ne pas se rappeler de commérages sur un si beau spécimen masculin. Elle fit un haussement d'épaule mental quand le portier lui rappela qu'elle avait oublié de donner son nom. Enfin ce n'était pas vraiment un oubli, Elle attendait juste que les autres se présentent en premier. La grande blonde sourit donc au deux messieurs et dit de sa voix chantante avec un accent purement londonien :

- Katelyn Fawkes, enchantée. J'arrive de Londres moi aussi et comme vous je m'installe ici.

Ne pas en dire trop tout en répondant avec autant d'information que le charmant dandy en avait donné. Avec l'assentiment du sécessionniste, elle acquiesce à l'invitation d'Ethan et fait quelques pas dans sa direction pour l'inviter à avancer.

- Vous avez raison Mr Fleming, je vous suis.

Puis elle se tourne vers la goule une dernière fois tout sourire et lui dit :

- Bonne soirée à vous et merci pour l'accueil.
Revenir en haut Aller en bas
Nona
Licorne du Staff
Licorne du Staff
avatar

Messages : 856
Date d'inscription : 26/04/2014

MessageSujet: Re: Le Shadowland's Door - 17 janvier 2014   Ven 23 Sep - 20:06

HRP : Les tours :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerr MacRagnall [PNJ]

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 10/04/2014
Localisation : The Shadowland's doors

MessageSujet: Re: Le Shadowland's Door - 17 janvier 2014   Sam 24 Sep - 22:30

Kerr toujours en bon patron de bar, proposa une alternative pour que le second de Margaux ne se sente pas mal à l'aise pour venir rendre visite à son vieil ami Ambrosius.

« Si votre ami n'aime pas l'ambiance de ce bar, nous disposons d'une entrée plus discrète, le conduisant directement à un endroit plus calme, lui évitant ainsi de subir nos goûts musicaux sans doute trop contemporain. »

Le gardien passa ses doigts sur sa moustache de sorte à la lisser, tout en écoutant attentivement son interlocuteur. Il acquiesça d'un léger mouvement de tête à la remarque de l'homme en face de lui.

« Oui effectivement cela ne serait pas très poli. »


Kerr se redressa, jetant un coup d'oeil à une vielle horloge qui trônait au milieu des rangées de bouteilles. La nuit était bien avancée et il se dit qu'il ferait mieux d'introduire Guillaume auprès du Prince, avant que ce dernier ne se fasse griller la politesse par une autre visite surprise ou de nouvelles arrivées.

« Je vais vous conduire à Ambrosius si cela vous convient. Ainsi vous pourrais prendre votre temps pour papoter. »


Il désigna d'un mouvement de tête l'alcôve numéro 2, de sorte de lui indiquer approximativement la direction qu'ils allaient prendre tous les deux. Avant de faire le tour du comptoir pour le rejoindre, le géant roux rajouta d'un air grave :

« Vous pouvez emporter votre verre. Cela serait dommage d'abandonner un liquide si précieux sur ce comptoir. Il y a peu d'amateurs de bon spiritueux qui viennent dans ce bar ... Malheureusement. »

Un sourire taquin naquit au coin de sa bouche. Il attendit que l'homme en face de lui, lui confirme son envie de rencontrer le Prince pour le conduire dans la salle d'attente de l'Elyseum.

_________________
Description du personnage :
 
Tenue du 19 Janvier :
 



Dernière édition par Kerr MacRagnall [PNJ] le Ven 30 Sep - 0:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume de Margaux

avatar

Messages : 381
Date d'inscription : 02/08/2016

Feuille de personnage
Sang: Inactif
Point de sang:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Le Shadowland's Door - 17 janvier 2014   Dim 25 Sep - 18:38

Le Ventrue fut soulagé lorsque Kerr lui expliqua qu'il existait une autre entrée. Que ce soit pour Philippe ou pour lui, être contraint d'attendre au buffet qu'une goule ou que le Gardien se déplace afin d'être admis dans l'Elysium avait quelque chose d’avilissant, sans compter les minutes perdues... Et comme le professe le dicton anglais, le temps c'est de l'argent. Allez savoir pourquoi, Guillaume appréciait beaucoup cette maxime britannique.

Enfin… Après un peu d'attente il pourrait rencontrer le Prince. L'excitation de rencontrer son ami était tempérée par la présence de Kerr mais aussi de tous les mortels autour de lui. Ni le grand balèze ni les calices n'étaient concernés par les affaires séculaires entre les De Margaux et le Prince. Guillaume répondit donc sobrement.

- C'est parfait, nous avons beaucoup à nous dire.

… Ou peu, selon l'humeur du Prince et son emploi du temps. Guillaume était bien placé pour savoir qu'une telle charge était aussi prenante que harassante. La politique prenait souvent le pas sur les plaisirs les plus simples.

Kerr conseilla au Ventrue d'emporter sa boisson. La Mascarade, sûrement… Sauf qu'il était tout à fait probable qu'un frenchie délaisse cet alcool particulier une fois qu'il y ait trempé les lèvres. Ou alors était-il question de ne pas froisser la jolie serveuse ? Il serait absolument ridicule -et inutile- de rentrer dans l'Elysium avec une liqueur à la main. Guillaume avala le whisky froid cul sec, les pierres de marbre tintèrent une dernière fois lorsqu'il reposa le verre sur le comptoir. Tant pis pour l'haleine ; Ambrosius saurait le lui pardonner… Et puis quelle idée saugrenue d'installer un Elysium dans un club ?

- Bien, allons-y.

Guillaume avait abandonné les discours et le zinc pour se tourner vers l'alcôve que Kerr avait désignée du menton. A première vue il n'y avait aucune porte; le grand roux semblait vouloir le mener dans un endroit plus calme afin de discuter plus librement entre membres de la Famille.

Par là

[-1 PA]

_________________
Tenue du 19 janvier:
 


Dernière édition par Guillaume de Margaux le Sam 1 Oct - 1:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Shadowland's Door - 17 janvier 2014   Jeu 29 Sep - 19:26

Nous franchissons l'épais rideau rouge et posons les premiers pieds dans le bar. Je tombe tous de suite sous le charme. Le côté décalé pub traditionnelle où un groupe pop-rock electro reprend de vieux tubes et suffisamment désuet pour un jeune vampire et avant-gardiste pour un ancien.

Au moment où nous rentrons le groupe sur scène reprend un des plus grands succès de police. Je prends quelques instants pour m'imprégner de leur son. Ils sont bons mais il leur manque un "je ne sais quoi" d'âme, pour prendre aux tripes. Diantre quel adolescent n'a jamais rêvé de sauver une femme de la perdition de la ramener sur le droit chemin tout en profitant un peu du côté perdition, il va de soit.
Tous cela se vit l'espace de quelques minutes et cela donne une âme à une simple partition et quelques paroles qui se répètent encore et encore. Mais je m'égare. Que voulez-vous défaut professionnel. Cela ne m'empêche pas de sourire de contentement et de me glisser immédiatement dans l'ambiance.

J'aperçois sans trop de difficulté le géant roux. Il ne passe pas inaperçu c'est le moins que l'on puisse dire. Il est en pleine discussion avec un homme assez élégant et au trait racé duquel dégage une prestance aristocrate sans commune mesure. Nous allons devoir patienter un peu. D'autant plus qu'il a peut-être d'autre rendez-vous.

Je me retourne vers Katelyn. La vampire n'est pas très bavarde, c'est un euphémisme. Je suppose qu'elle est stressée par son arrivée dans Glasgow. Il va falloir remédier à cela.

- Cher Katelyn, le représentant de notre hôte semble occupé, je vous propose d'aller prendre un verre au bar et de profiter quelque peu de l'ambiance ma foi fort charmante de cet endroit le temps que notre tour arrive.

Une fois au comptoir j'interpelle une jeune serveuse rousse. C'est si locale. J'adore. J'accroche son regard et lui décroche un sourire tout à fait avenant et très loin des préjugés que l'on peut avoir sur la légendaire absence d'amabilité londonienne.

- Bonsoir Mademoiselle, pourrions nous avoir un rafraichissement. Katelyn, je vous en prie.

Je lui fais signe de commander la première puis je commande un whisky on the rocks. Une fois la serveuse afférait à nous servir, je me retourne vers Katelyn.

- Je ne crois pas vous avoir jamais croisé à Londres. Dans quel domaine exerciez-vous ?



[-1 PA]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Shadowland's Door - 17 janvier 2014   Mer 12 Oct - 0:44

Kate s’avança aux côtés d'Ethan. Le Toréador marqua un instant pour écouter la musique. La Brujah en profita pour englober le pub d'un regard. Une ambiance savamment étudiée de vieille patine et d'authenticité. La couverture un peu underground du lieu ajoutait à son charme désuet. Bien entendu ce n'était pas son genre de bar favori mais cela restait un endroit sympathique. Au moins on pouvait s'entendre parler. La musique était un peu old school mais en tout cas c'était un classique. Du moins, elle se souvenait l'avoir déjà entendue à plusieurs reprises. Elle nota que le géant roux était en train de quitter la pièce accompagné d'un homme fort élégamment vêtu et que les quelques clients du bar s'étaient retournés sur leur entrée. A vrai dire elle ne passait habituellement pas inaperçue et Ethan était vraiment beau. Un sourire se dessina sur ses lèvres.

Le Gardien d'Elyséum quittant les lieux, Le Toréador se comporta en parfait gentleman en l'invitant à boire un verre.

- Avec grand plaisir Ethan.

Ils s'approchèrent du comptoir et toujours galant, Ethan se chargea d'appeler la serveuse. Elle commanda une tequila, dans laquelle elle ferait mine de tremper mes lèvres mais qui resterait toujours pleine.

- Non en effet, je ne crois pas vous avoir rencontré en personne bien que votre nom me soit familier.

Kate avait le regard pétillant et son charme était parfaitement naturel. Chacun de ses mouvement était gracieux.

- Je ne pense pas que nous fréquentions les mêmes cercles. Je suis une ancienne tireuse, c'est de l'escrime. Sinon j'adore sortir danser. En tout cas, j'avais besoin de changer d'air et de quitter Londres. Pour les jeunes, c'est un peu étroit si vous voyez ce que j'veux dire.

Elle lui fit un sourire entendu.

- J'ai dans l'idée de m'installer durablement ici, peut-être même de monter un club d'escrime. Et vous même vous êtes dans la musique si je ne m'abuse ?
Revenir en haut Aller en bas
Kerr MacRagnall [PNJ]

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 10/04/2014
Localisation : The Shadowland's doors

MessageSujet: Re: Le Shadowland's Door - 17 janvier 2014   Mar 18 Oct - 21:34

HRP:
 

_________________
Description du personnage :
 
Tenue du 19 Janvier :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nona
Licorne du Staff
Licorne du Staff
avatar

Messages : 856
Date d'inscription : 26/04/2014

MessageSujet: Re: Le Shadowland's Door - 17 janvier 2014   Sam 22 Oct - 20:47


Lorraine, arriva rapidement auprès des deux nouveaux du comptoir, un sourire avenant vissé aux lèvres. En parfaite serveuse, elle mémorisa rapidement les commandes et apporte une tequila à la jeune femme, ainsi qu'un whisky à l'homme. Elle sourit en posant le verre devant le blond, se rappelant de la conversation qu'elle avait eu avec deux autres clients quelques minutes auparavant.


"Nous servons aussi des petites collations si cela vous intéresse."

Elle attendit leur réponse, faisant signe en un autre client qu'elle l'avait vu et qu'elle arriverait bientôt pour lui prendre sa commande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambrosius [PNJ]

avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 18/10/2014

MessageSujet: Re: Le Shadowland's Door - 17 janvier 2014   Dim 6 Nov - 22:29

De là

Ambrosius offrit un sourire reconnaissant à Guillaume pour ces paroles pleines de confiance qu'il lui déclarait. Cela lui allait droit au cœur de voir à quel point l'infant de Philippe l'estimait alors que finalement il n'avait eu qu'un rapport épistolaire. Il poussa le rideau de l'alcôve et le retint un moment pour que le Ventrue passe sans encombre.

« C'est rafraîchissant toute cette vie autour de nous. N'est-ce pas ? »

Il se pencha vers Guillaume, et, d'une voix plus basse ajouta :

« D'ailleurs on y trouve des rafraîchissements intéressant parfois. »

Ambrosius rit de bon cœur et traversa la foule habilement. Il venait de temps en temps prendre la température de son bar, observer le commun des mortels s'amuser et profiter de leur vie. Il aimait les humains, il aimait leur imprévisibilité et surtout, il aimait leur créativité. Bien que la musique ne soit pas son Art de prédilection, il venait souvent écouter les nouveautés qui arrivaient en ville. Tout ce que l'humanité arrivait à créer était fantastique, excepté peut-être Justin Biber et les One Direction.
Une fois arrivé de l'autre côté de la salle, près de l'antichambre qui menait à l’extérieur du Shadowland's, Ambrosius s'arrêta et s'adressa à Guillaume en forçant un peu sa voix pour couvrir le brouhaha ambiant.

« Nos chemins se séparent ici pour la soirée, nous nous retrouvons demain de toute façon. Cela ma fait tellement plaisir de te voir Guillaume ! Notre échange à été trop court malheureusement j'en suis navré ... »

Ambrosius fit une accolade virile à Guillaume pour le saluer. Le même sourire chaleureux illuminait toujours son visage, ce qui le faisait littéralement rayonner. D'ailleurs plusieurs personnes dans la salle s'étaient retourné sur son passage, le Prince ne passait pas inaperçu.

« À demain mon ami ! Espérons que notre soirée sera encore plus belle que celle-ci !»

_________________
Description du personnage :
 
Tenue du 19 Janvier :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume de Margaux

avatar

Messages : 381
Date d'inscription : 02/08/2016

Feuille de personnage
Sang: Inactif
Point de sang:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Le Shadowland's Door - 17 janvier 2014   Lun 7 Nov - 23:54

De là

Guillaume adressa au Prince un sourire en coin, le regard pétillant de malice lorsqu'il entendit la confidence glissée à l'oreille par son ami. Le buffet était passablement garni, en effet. Ambrosius pouvait facilement s'y repaître quelle qu'en soit la manière; cependant le Ventrue avait des restrictions alimentaires drastiques qui restreignaient le choix de ses proies. Il n'était pas sûr de trouver de quoi se sustenter dans le club.

Comme il l'avait fait avec Kerr, il suivit le sillage de la haute silhouette du Prince qui fendait la foule en direction du rideau rouge de l'entrée. Les regards admiratifs se posaient sur ce bel homme rayonnant de joie de vivre qui louvoyait entre les tables ou les groupes d'amis partageant un verre en devisant. Les mains toujours dans les poches de son pantalon, son sourire rêveur accroché aux lèvres, le Français avançait d'un air nonchalant en collant aux basques d'Ambrosius.

C'est au seuil de l'antichambre que les deux vampires se séparèrent. Ambrosius étant très démonstratif, Guillaume eut droit à une accolade qui ne passa pas inaperçue.

- Je t'assure que le plaisir était partagé. Je reviens demain sans faute en compagnie de Philippe. Il est si heureux à l'idée de te revoir qu'il en oubliera les désagréments de son voyage. A très bientôt!


Un au-revoir de la main comme les mortels le font souvent et Guillaume se glissa hors de la salle bondée pour se trouver devant le préposé au vestiaire et son air rébarbatif. le Ventrue récupéra son manteau et ses armes. Glissant la main dans la poche intérieure de la veste de son costume, il en sortit son smartphone. Son air affable devint inquiet lorsqu'il regarda l'écran de son téléphone. Il se tourna brusquement vers la porte et quitta le club rapidement.

[-1 PA]
Par Là

_________________
Tenue du 19 janvier:
 


Dernière édition par Guillaume de Margaux le Ven 11 Nov - 0:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Shadowland's Door - 17 janvier 2014   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Shadowland's Door - 17 janvier 2014
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Paris] Tournoi "Highlander" SW le samedi 04 Janvier 2014 - Troll2Jeux
» [Nantes] Tournoi le vendredi 31 janvier 2014 - L'Antre d'Alto
» Panne réseau Bouygues
» Thimoléon, nouveau président de la chambre des députés contesté pour vols à main
» FRAT's NEWLETTER, 17 JANVIER 2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Ténèbres de Glasgow :: La ville de Glasgow :: Centre Ville :: The Shadowland's door :: La salle de bar-
Sauter vers: