''Les ténèbres de Glasgow'' est un forum de jeu de rôle, inspiré du jeu ©Vampire : la Mascarade de White Wolf (3ème ed.).
Le jeu se déroule de nos jours, dans la ville de Glasgow.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un nouveau départ [Tunnels du Subway et des anciennes mines]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Un nouveau départ [Tunnels du Subway et des anciennes mines]   Ven 13 Mai - 19:43

“Uuuuh !”

Spoiler:
 

Le réveil avait été brutal, au point où le Damné était sorti des ombres, redevenant visible aux yeux du chien qui vagabondait dans les parages. Ce qu'il avait interprété comme le ronflement des flammes d'un incendie... de l'Incendie, n'était que le vacarme d'une rame de métro passant non loin.

L’œil écarquillé, réalisant avec peine où il pouvait bien se trouver, le mutilé regarda en contrebas Bloody, sa goule, qui le fixait avec avec autant d'attention que d'impatience, essayant de chasser les images d'horreur qui venaient de rompre sa torpeur.

Même s'il avait eu une bonne semaine pour apprendre à ne plus redouter cette image, sachant que la créature muette ne lui voulait que du bien, et éprouvant un certain attachement pour elle, malgré ce qu'elle lui avait fait, et malgré leur séparation inattendue, ce flash d'un passé proche générait au plus profond de lui une peur panique incontrôlable, comme s'il n'était plus vraiment maître de lui-même.

Ce sentiment était nouveau mais significatif pour le paria, qui avait pu sentir le monstre au fond de lui tenter de faire surface en certaines occasion, comme lorsque la faim se faisait intolérable, ou que sa Sire l'avait poussé à s'approcher d'un feu, ce qu'il appelait son «Croquemitaine», tel la créature imaginaire qui se cachait dans les placards ou sous le lit des enfants afin de les terrifier ou de les dévorer dans leur sommeil...

Petit à petit, Lachlan replaçait les éléments du puzzle dans sa tête... Il était arrivé à Glasgow la nuit dernière, quelques heures avant l'aurore, sur un vélo qu'il avait dérobé sur Édimbourg. Les gens portaient facilement plainte pour une voiture, pour une moto, voire pour un scooter volé, mais quand bien même le propriétaire du bicycle déposerait une main courante, la police aurait mieux à faire que de s'intéresser à un tel larcin... Ce n'était pas juste, et Lachlan ne l'avait pas fait par gaieté de cœur, lui qui dernièrement avait une ligne de conduite des plus exemplaires, mais la menace qui planait au-dessus de sa tête décharnée était assez inquiétante pour qu'il ne s'arrête plus à ce genre d'états d'âme, du moins pour si peu.

Sur la route, alors qu'il profitait des petites voies de campagne pour circuler à son aise, en usant de sa toute nouvelle force, il était tombé sur ce chien, qui errait sans but dans les champs, et après l'avoir appelé à lui, et avoir établi une conversation des plus sommaires, le Nosferatu en avait fait son chien de garde, lui versant un peu de son sang vicié dans le creux de sa main, laissant l'animal le boire, plaçant dans ce geste l'intention de pactiser avec le canidé, comme lui avait montré son aînée quelques jours plus tôt avec un rat...

C'était peut-être la solitude qui avait poussé le fugitif à se créer un tel allié, qui ne semblait pas faire de cas de son apparence, et duquel il parvenait à se faire obéir. C'était aussi un lien avec la vie qui s'était échappée de lui. Un chien ça mangeait, ça buvait, ça ressentait des choses, et il fallait que ça dorme pour survivre. D'ailleurs, le Kindred avait dû se rendre dans une supérette ouverte la nuit pour acheter de quoi nourrir cet animal, non sans laisser une mauvaise impression au vendeur, qui l'avait toisé d'un regard méprisant, le prenant pour un clochard de plus venu empuantir son atmosphère...

Par la suite, le duo avait erré dans les rues, cherchant un lieu où se dissimuler pour la journée, et ils avaient finalement emprunté le chemin du métro, s'introduisant dans la station de Bridge Street via les égouts. Remontant une voie, un peu au hasard, l'écossais avait trouvé un coin isolé où il pourrait se terrer sans craindre d'être dérangé, forçant l'accès de l'ancien dédale minier de la ville, évidemment interdit au public.

“Viens, Bloody.”

Posant son sac à terre, l'intrus sortit la gamelle neuve de son compagnon et serviteur à même le sol, dans la pénombre, et y vida une partie du contenu du sac de croquettes, laissant par la suite le temps à son lévrier écossais de se nourrir.

01:13AM... Lachlan avait perdu une bonne partie de la nuit, prisonnier de ses cauchemars, aussi ne pourrait-il pas repartir... mais pour aller où, c'était une bonne question. Le Damné avait fuit depuis Inverness, et vu les difficultés qu'il avait traversé afin d'atteindre Glasgow, en cinq nuits, il était peut-être assez loin de ces poursuivants inconnus qui en voulaient à son existence, et qu'il n'avait pas eu la malchance de rencontrer depuis l'attaque surprise, dans les décombres de l'incendie qui avait pris en plein centre-ville de sa ville natale...

Bloody avait presque terminé sa gamelle quand il se redressa subitement, grondant, les yeux défiant les ténèbres. Son maître sortit immédiatement le couteau qu'il avait trouvé dans le dernier logement qu'il avait cambriolé sur sa route, son unique œil scrutant le tunnel qui menait au métro, prêt à en découdre, le «Croquemitaine» s'éveillant en lui, attiré par la promesse de sang...

“Qui va là ?”
Revenir en haut Aller en bas
Horae
Dragon de Glasgow
Dragon de Glasgow
avatar

Messages : 852
Date d'inscription : 23/04/2014
Localisation : Partout... alors fait attention !

MessageSujet: Re: Un nouveau départ [Tunnels du Subway et des anciennes mines]   Sam 14 Mai - 17:02

Un clignotement presque imperceptible venait du bout du tunnel, certainement tamisé par un léger coude. En tendant l'oreille, on aurait pu entendre quelques bruits sans en saisir la nature. Il s'agissait peut-être d'un grattement, d'une voix ou de pas sur une surface accidentée.

Le clignotement s’arrêta pour ne laisser place qu'aux ténèbres, les bruits devenant plus marqués, plus répétés et se diversifiant. Certaines sonorités étaient plutôt métalliques et d'autres plus lourdes, presque étouffées.

L’écho de la question qui venait d’être posée se répercuta contre les parois et les bruits s’arrêtèrent complètement.

_________________
________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un nouveau départ [Tunnels du Subway et des anciennes mines]   Lun 16 Mai - 16:30

Lachlan était tendu, tentant de distinguer tant bien que mal ce qui pouvait – dans une obscurité presque totale – se trouver à proximité. Les sons lui parvenant n'avaient rien de familier, ne lui évoquant quoi que ce fut, leur fugacité n'aidant pas à clairement les identifier, et pourtant le Kindred savait qu'il ne s'agissait pas seulement de son imagination ou bien d'un bruit anodin, sa propre question ayant mis fin à toute activité.

Peut-être qu'il ne trouvait le mal partout, maintenant influencé par une toute jeune angoisse due à l'ignorance des règles du jeu dans lequel il était tombé par accident ; toujours était-il qu'il ne pouvait se passer de prudence en ce moment. Devait-il disparaître ? Il savait, pour en avoir fait l'expérience, qu'il pouvait être trouvé malgré ses nouveaux dons, et pratiquement aveugle dans ces ténèbres, il deviendrait une cible facile...

Bien qu'à regret, Lachlan attrapa son sac à dos et l'enfila, abandonnant la gamelle à son sort, avant de braquer sa lampe torche devant lui, son autre bras armé du couteau de survie. Son unique œil commençant à s'adapter à la lumière froide et artificielle des LED, balayant le boyau d'un trait blanc légèrement bleuté, le Kindred tentait d'analyser le moindre détail.

Bloody, pour sa part, était venu s'interposer entre son maître et l'inconnu, humant l'air avec méfiance, grondant sans pour autant voir la source de son agacement.

“Je sais qu'il y a quelqu'un.”

Le Damné avait eu envie de dire « quelque chose » sur l'instant, mais s'était retenu. Pouvait-il prétendre être plus « quelqu'un » qu'un autre monstre, maintenant ? L'apparence ne faisait bien entend pas tout, mais c'était pourtant la première chose que l'on percevait des autres, et la première évidence était qu'on ne pouvait pas le confondre avec un être humain, en vie en tout cas.

“Je ne cherche pas les ennuis. Si je suis de trop je partirai sans faire d'histoire. Encore faut-il que je sache si je gène.”
Revenir en haut Aller en bas
Horae
Dragon de Glasgow
Dragon de Glasgow
avatar

Messages : 852
Date d'inscription : 23/04/2014
Localisation : Partout... alors fait attention !

MessageSujet: Re: Un nouveau départ [Tunnels du Subway et des anciennes mines]   Mar 17 Mai - 22:25

Un bruit de tapotement brutal se réverbéra dans l’étroit tunnel et la lumière réapparut au loin. Un son ou plutôt une voix radiophonique se fit entendre, l’écho perturbant légèrement la compréhension des mots qu’énonçait la voix.

Hey ! Tu....Sors...Pense...Tramway...Bientôt...Rame...Soude...Vite...

Après plusieurs grésillements et ce qui semblait être plusieurs jurons à moitié étouffés, une voix plus claire répondit.

Y'a un truc qui cloche, je pense qu'il y a un clodo un peu plus loin... Je vais le chercher avant qu'un tramway le percute !

Attention...Bientôt !

Ouais ouais t’inquiète !

On pouvait maintenant clairement identifier des bruits de pas se rapprocher de la zone où se trouvait Lachlan. La lumière se faisait de plus en plus présente dans le tunnel qui, jusqu'ici, était sombre. Plusieurs mots marmonnés tout bas indiquaient, eux aussi, que la personne se rapprochait, mais elle semblait bien entre seule.

Hey ! Vous êtes dans une zone dangereuse ! Vous devriez sortir !

_________________
________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un nouveau départ [Tunnels du Subway et des anciennes mines]   Jeu 19 Mai - 2:23

Bien qu'habitué aux messages radio saturés pour avoir été dans les services de secours, Lachlan était trop loin, et l'écho cryptait encore plus l'échange, au point où ce que percevait le Nouveau Né était parfaitement dénué de sens.

Mais le Kindred était surtout ennuyé par la présence de l'homme qui tenait l'appareil, et qui le braquait de sa lampe. Fort heureusement, lui aussi armé d'un tel objet, il protégea son identité... dérangeante par le même stratagème.

Planquant son couteau dans la poche ventrale de son sweat crasseux, remontant son écharpe pour dissimuler son apparence d'horreur, le vagabond resta derrière son chien, pour sa part immobile, et prêt à bondir au moins signe. La situation était un peu trop surréaliste pour l’Écossais, qui ne s'attendait vraiment pas à rencontrer qui que ce fut en ces lieux, mais par politesse, et avant que l'inconnu n'aie l'occasion de le demander, il baissa sa lampe, maintenant suffisamment calfeutré.

Le gars, qui qu'il puisse être, devait être là pour une affaire louche, à n'en point douter, car à une heure aussi tardive, plus personne de devait travailler dans ces tunnels, encore moins dans des galeries condamnées. De plus, la voix du talkie walkie semblait tendue...

“OK, je vous suis.”

Mieux valait coopérer, ou du moins feindre de le faire. Même si cela devait paraître suspect, voire inquiétant pour l'individu, puisqu'il devrait tourner le dos au Nosfératu, ce que ce dernier cherchait particulièrement. Non pas pour mieux s'en prendre à lui, mais au contraire pour mieux s'en protéger.
Revenir en haut Aller en bas
Horae
Dragon de Glasgow
Dragon de Glasgow
avatar

Messages : 852
Date d'inscription : 23/04/2014
Localisation : Partout... alors fait attention !

MessageSujet: Re: Un nouveau départ [Tunnels du Subway et des anciennes mines]   Sam 21 Mai - 21:18

sorry:
 

L'homme s’arrêta non loin de Lachlan, sa lampe légèrement baissée vers le sol pour ne pas l’éblouir. Il jeta un coup d’œil vers la forme encapuchonnée qu'il ne voyait pas très bien à cause de la lampe-torche que celle-ci tenait. Son regard dériva vers l'animal, plus proche de lui et il l'observa un moment, sans doute pour voir si l'animal était dangereux. Sur un soupir, il tourna à nouveau la tête dans la direction du personnage qu'il supposait être miteux et qui se trouvait devant lui.

Suivez-moi, je vais vous montrer la sortie.

Il attendit quelques petites secondes avant de se détourner de l'homme et surtout du chien pour reprendre le chemin qu'il venait de faire à l'envers. Tout en marchant, il tournait régulièrement la tête pour garder les deux protagonistes de cette histoire dans son champ de vision.

Vous ne devriez pas être ici, je sais que les gens de votre condition viennent souvent dans le coin, mais c'est vraiment une mauvaise idée.

_________________
________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un nouveau départ [Tunnels du Subway et des anciennes mines]   Dim 22 Mai - 6:03

L'homme au talkie avait beau tenter de dévisager le propriétaire du lévrier écossais, il ne paraîssait pas avoir pu distinguer quoi que ce fut de problématique... C'était l'un des rares points positifs de cette rencontre, pour l'instant, sachant que dans le cas contraire le Kindred aurait dû se débarrasser de cet homme au comportement suspect.

Sifflant Bloody, accompagnant le geste par la pensée, afin qu'il n'aille chercher sa gamelle, Lachlan garda ses distances avec l'étranger, qu'il suivait pour autant, avant que l'animal ne ramène l'objet en métal.

Cette capacité à s'adresser aux bêtes par la pensée était encore un peu troublante, mais le Nosfératu s'y était fait, le chien étant devenu plus qu'un vulgaire compagnon d'errance, pouvant maintenant s'adresser à lui comme à n'importe quel humain, si ce n'était qu'il fallait qu'il soit précis et méticuleux dans les termes employés, et que la réponse obtenue n'avait clairement rien d'humaine, elle...

Vidant sur le sol de pierre taillée dans la masse ce qui n'était pas déjà tombé dans le sillage du canidé, ne doutant pas que les nuisibles se chargeraient de nettoyer derrière eux, le vagabond, accroupi l'espace de quelques secondes, prit le temps de ranger l’ustensile, échangeant en silence avec son serviteur.

Usage d'Animalisme 1 sur Bloody:
 

Se relevant, évitant de faire trop attendre le supposé malfaiteur, le voyageur renoua le contact visuel avec Bloody à chaque fois que l'humain avait le regard focalisé sur leur itinéraire, restant tout comme lui sur la défensive, résolu à en découdre si cet inconnu ne lui laissait pas d'autre alternative.

“Pourquoi, y a quelque chose de dangereux dans l'coin ? J'ai rien remarqué dans les tunnels, à part quelques rats.”

Quitte à devoir jouer les idiots sans défense, autant essayer d'engager la conversation, tout en se renseignant au passage...
Revenir en haut Aller en bas
Horae
Dragon de Glasgow
Dragon de Glasgow
avatar

Messages : 852
Date d'inscription : 23/04/2014
Localisation : Partout... alors fait attention !

MessageSujet: Re: Un nouveau départ [Tunnels du Subway et des anciennes mines]   Lun 23 Mai - 22:24

Continuant de marcher vers la sortie, l'homme se retourna vivement en entendant le bruit de gamelle. Il avait pourtant l'air assez détendu, peut-être restait-il sur ses gardes car il ne savait pas trop à quoi s'attendre. Il ne porta pas de regard trop appuyé sur Lachlan. Comme bien souvent, on évitait le regard des gens de la rue et cet homme ne faisait pas exception à la règle.

Il haussa légèrement les épaules à la question qu'on venait de lui poser. Il y avait bien des raisons de ne pas traîner dans ce genre d'endroit, beaucoup de raisons et pas toutes très reluisantes. Il prit le temps de réfléchir pour faire le compte des raisons et trouver une façon engageante de les présenter.


On fait régulièrement des tests sur les lignes et si des gens s'y trouvent, ça peut être dangereux. On peut aussi faire de mauvaises rencontres, parce que ce type d'endroit profite à certaines activités...

Il marqua un léger temps de pause après sa phrase, pour laisser le temps à son interlocuteur afin qu'il comprenne de quoi il pouvait s'agir. Les affaires louches, c’était assez vaste pour imaginer un tas de choses, mais en même temps il n’était pas sûr de lui-même savoir tout ce qui pouvait se tramer dans les recoins sombres de ces galeries.

Il y a aussi une galerie qui a failli s'effondrer il y a quelque temps. Et les rames qui circulent... Sans compter l'électricité qu'il faut pour les alimenter. Bref, c'est pas vraiment un coin de paradis.

Encore une fois, il s’arrêta, mais cette fois-ci, c’était plus pour la bêtise qu'il venait de dire et dont il venait de se rendre compte. Il était en train de parler avec un clochard, un homme qui n'avait rien et qui connaissait le côté le plus sombre de la vie. Et il lui parlait de paradis, d'endroit paisible et agréable, quel idiot !

_________________
________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un nouveau départ [Tunnels du Subway et des anciennes mines]   Mer 25 Mai - 2:53

Selon les information obtenues de cet inconnu et de sa Goule, Lachlan commençait lentement à se détendre, se disant qu'il devait réellement s'agir d'un ouvrier, profitant des heures creuses pour procéder à des travaux d'entretien, et pourtant le stress accumulé lors des derniers jours l'impêchait de se sentir en sécurité où que ce fut...

Quittant les anciennes mines pour rejoindre le réseau métropolitain, le Kindred se demandait pour autant s'il avait raison de suivre cet homme, probablement un simple mortel, alors qu'il ferait bien mieux de disparaître, abandonnant l'employé des rails à son incompréhension.

Mais cela, il aurait de toute façon l'occasion de le faire si jamais la situation commençait vraiment à lui échapper.

“J'imagine...”

Qu'y avait-il à répondre à ce qu'avançait son interlocuteur ? Ce dernier avait d'ailleurs lui-même gêné par sa réponse, mais devait rester à mille lieues de frôler les problèmes qui s'imposaient au vagabond. Le soleil ne voulait plus de lui, il était techniquement mort, son corps étant profondément marqué par cela, et il lui était maintenant impossible de vivre au milieu des gens normaux... Pire encore, on lui en voulait, pour des raisons obscures, et il avait fallut au Nouveau-Né mettre de la distance entre sa ville natale et lui, pour sa propre sécurité...

“Ça fait longtemps que vous bossez sur l'réseau ferré ?”

Cette question devait paraître étrange, mais était là pour tenter de briser le silence qui s'était installé entre les deux individus, continuant de marcher sous terre aux côtés du chien. Et c'était bête à dire, mais cela faisait longtemps que Lachlan n'avait pas eu l'occasion d'avoir une conversation aussi constructive, c'était dire !
Revenir en haut Aller en bas
Horae
Dragon de Glasgow
Dragon de Glasgow
avatar

Messages : 852
Date d'inscription : 23/04/2014
Localisation : Partout... alors fait attention !

MessageSujet: Re: Un nouveau départ [Tunnels du Subway et des anciennes mines]   Mer 25 Mai - 22:10

Le silence était devenu lourd, presque pesant pour le pauvre agent de la SPT qui ne savait pas comment redresser la situation. Pourquoi avait-il fallu qu'il dise ça ? Pourquoi n'avait-il pas pris le temps de réfléchir avant de parler ? Travailler de nuit dans ces vieux couloirs sombres et humides l'avait peut-être rendu inapte à la conversation.
Finalement, l'inconnu du subway ouvrit à nouveau la bouche pour poser une question et l'homme sauta sur cette ouverture pour réengager la conversation. Marcher avec un inconnu, dans une semi-obscurité, suivi par un chien d'aspect miteux, un peu comme son propriétaire, n'avait rien d'engageant.


Oui, ça commence à faire un petit moment, 6 ans à peu de choses près. Je connais bien ces tunnels, mais ils me réservent encore beaucoup de mystère. Rhm... et vous ?

La question n’était pas vraiment complète, mais il ne se voyait pas demander à cet homme si ça faisait longtemps que les couloirs du métro lui servaient d'appartement. Ça aurait été impoli, voir rabaissant et ce n’était absolument pas son but. Une partie de lui plaignait cet inconnu, tandis qu'une autre se demandait comment on pouvait en arriver là.

La lumière se fit de plus en plus présente et le duo improbable, ou trio si on comptait le chien, arriva en vue d'une partie bien plus large du réseau. L'ouvrier marqua un temps d’arrêt pour regarder dans la direction de son interlocuteur, ses yeux papillonnants dans sa direction sans trouver d'endroit où se fixer.


On ne va pas tarder à arriver, c'est la station St Enoch.

Détournant les yeux, il se demanda s'il était approprié de donner à cette personne une adresse où il pourrait se reposer et se restaurer. Il savait, pour l'avoir déjà vécu, que certaines personnes vivant dans la rue méprisaient ce genre d'endroit et les personnes qui en faisaient mention.
Celui-ci n'avait pas l'air d'un mauvais bougre, il l'avait suivi sans faire d'histoires, cherchant même à lui faire un peu de conversation. Il se tourna à nouveau dans la direction de son compagnon et sur une courte inspiration, il se lança


Si vous ne savez pas où passer la nuit, je peux sans doute vous donner une adresse. Je ne veux pas dire que vous ayez besoin de ça, mais peut-être que... En sortant de St Enoch, il vous faut retourner sur Broomielaw et là, je crois me souvenir qu'il vous faut tourner à droite à la... hm...troisième ou quatrième rue.

_________________
________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un nouveau départ [Tunnels du Subway et des anciennes mines]   Lun 30 Mai - 4:44

Lachlan commençait à apprécier cet échange, ainsi que son interlocuteur. Tout d'abord méfiant, pensant à mal à cause de l'heure et du lieu de la rencontre, le vagabond se demandait ce qui avait retenu le cheminot d'appeler la police, puisqu'il s'était retrouvé dans un lieu interdit au public...

Peut-être justement l'envie d'éviter les ennuis, car si l'ouvrier avait tenté d'agir de la sorte, le Nosfératu se serait braqué. Six ans de métier, il avait pu voir ce que les usagers du métro ne pouvaient pas même imaginer, car de toute évidence la misère se terrait là où elle pouvait, son ancienne vie le lui avait au moins appris, et il commençait à subir cette état de subsistance humiliant.

“C'est tout récent pour moi, mais c'est arrivé très vite...”

Le Nouveau-Né savait qu'il devait se montrer prudent avec un Mortel, ne devant rien lui dévoiler de sa nature au risque de devoir supprimer cet individu quelque peu sympathique. Et justement, cette sympathie le poussait à vouloir vider son sac, en ayant plein le dos et commençant à sentir la frustration du secret lui peser. Il ne pouvait alors opter que pour un compromis...

“Il y a encore deux semaines j'avais encore un travail, un toit et quelqu'un avec qui le partager... J'avais intégralement remboursé mon crédit pour la maison, j'avais eu une promotion... Et puis ça m'est tombé dessus sans prévenir, et ça m'a tout pris.”

Regardant la lumière artificielle inonder toujours un peu plus les lieux, le Damné remonta avec précaution son écharpe, tirant légèrement sur le bout de sa capuche afin de dissimuler son visage ravagé, gardant la tête basse afin de se dévoiler le moins possible.

“Je me suis retrouvé seul et sans rien, alors j'ai quitté ma campagne pour rejoindre la ville, me disant que je m'en sortirais plus facilement ici qu'au milieu de nulle part. C'est hier soir que je suis arrivé, et je n'ai pas trouvé mieux que ces souterrains pour pioncer.”

Observant la goule, qui ouvrait la marche devant lui, servant de tampon entre son maître et le glaswégien, Lachlan nota dans un coin de sa tête qu'elle n'avait pas pu terminer son repas, et qu'il faudrait s'en occuper un peu plus tard.

“J'étais tellement fatigué que je n'ai émergé qu'une dizaine de minutes avant notre rencontre.”

Ce qu'il racontait n'était qu'en partie vrai, devant broder afin de passer pour un vulgaire clochard, à l'air un peu paumé et pitoyable afin de ne pas éveiller les soupçons.

“J'irai probablement voir là où vous m'dites pour passer une meilleure nuit que celle-ci. Et puis si j'traine trop n'importe où je vais finir par causer un arrêt cardiaque à quelqu'un, ou par tomber sur des personnes malveillantes...”

Ce mensonge devrait donner bonne conscience à ce bon samaritain qui prenait sur son temps de travail pour guider un intrus hors du réseau ferré, et éviterait au Rat d’Égout à devoir argumenter sur les raisons pour lesquelles il ne voulait pas rejoindre un tel refuge.
Revenir en haut Aller en bas
Horae
Dragon de Glasgow
Dragon de Glasgow
avatar

Messages : 852
Date d'inscription : 23/04/2014
Localisation : Partout... alors fait attention !

MessageSujet: Re: Un nouveau départ [Tunnels du Subway et des anciennes mines]   Mar 31 Mai - 23:04

L'agent du subway écouta l'inconnu qui, de toute évidence, avait décidé de vider son sac. Plus cet étranger lui racontait sa vie et plus l'homme du métro le plaignait sincèrement. Il devait en avoir vu des vertes et des pas murs vu la manière dont il était en train de parler. Jamais il n'aurait pu penser qu'on pouvait finir dans la rue si vite et pourtant, c’était bien ce qu'on était en train de lui dire. Il avait toujours pensé que c’était une longue succession de situations désavantageuses, voir de mauvais choix, qui menaient à la rue. Apparemment, ce n’était pas le cas, enfin s'il devait en croire cet inconnu.

Il se garda de répondre tant que son interlocuteur parla, en plus, il ne voyait pas trop ce qu'il aurait pu dire. Il avait vu bien des gens dans les rues et même dans les recoins du métro et jamais il n'avait pensé que ça pouvait être aussi simple, aussi rapide de les rejoindre.

L'homme semblait accuser quelque chose de bien précis à sa nouvelle situation, pourtant le cheminot ne voyait pas ce que ça pouvait être. Il l'avait peut-être mal jugé, il était peut-être un peu allumé, un peu fou. De toute façon, ils n’étaient plus ensemble pour très longtemps puisque la station se dessinait à quelques pas d'eux.


Oui, j'imagine que ça doit faire beaucoup si tout ça s'est passé en quelques semaines seulement. Raison de plus pour aller vous reposer dans un coin accueillant.

Voilà qui n’était pas très engageant, ni même très impliqué et l'agent de la SPT le nota. Il farfouilla dans ses poches en remontant sur les marches de la station et sortit un petit billet. Il attendit d’être en bas des escaliers qui menaient à la surface pour tendre discrètement le billet à son interlocuteur.

C'est le Glasgow city mission, je suis sûr que vous y passerez un bon moment.

_________________
________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un nouveau départ [Tunnels du Subway et des anciennes mines]   Mer 8 Juin - 5:40

Le billet discrètement tendu était tentant. Si Lachlan n'avait plus à payer pour se nourrir, il tenait à ce que sa Goule ne finisse pas en bête sanguinaire, à dévorer des rats, voire des êtres humains... C'était déjà son fardeau, en tant que créature de la nuit, et le limier se trouvait dorénavant sur le seuil d'un cauchemar.

L'espace d'un instant, le clochard se perdit dans ses pensées, se demandant si son Mal n'était réservé qu'aux seuls humains, ou bien si tout être vivant pouvait succomber... C'était effrayant de s'imaginer des prédateurs naturellement armés pour tuer atteindre un tel niveau de déchéance.

Résister au Croquemitaine n'était pas chose aisée, car s'il lui arrivait de s'apaiser, un tant soi peu, ses colères et ses craintes étaient accablantes, sa faim insatiable, sa cruauté contagieuse. L’Écossais avait déjà cédé à la facilité, à plusieurs reprises au cours des dernières semaines, sans pour autant en venir à menacer une vie humaine, mais cela n'avait été qu'à force de nombreux efforts et de nouvelles contraintes.

Finalement, après une brève hésitation, sa main étique et glacée se posa sur celle du Mortel, signe d'un refus poli envers autant de générosité.


“Vous m'avez déjà beaucoup aidé, alors que vous n'y étiez pas obligé, en prenant sur votre temps de travail qui plus est.”

Ôtant sa main, qui semblait-il avait provoqué un frisson chez le cheminot, Lachlan garda la tête basse afin que son œil manquant ne reste caché.


“Je n'oublierai pas cela.”

Sans laisser le temps à son interlocuteur de lui répondre, le vagabond monta silencieusement les escaliers, suivi de près par le lévrier, avant de se dissiper dans les ombres de la ville.



Sortie de torpeur : -1 point d'action
Temps passé avec le cheminot : -1 point d'action





En route pour la ville.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouveau départ [Tunnels du Subway et des anciennes mines]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau départ [Tunnels du Subway et des anciennes mines]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01. Episode n°1 ; Un nouveau départ
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» Une fin signifie seulement un nouveau départ...[Mahiru et Dan]
» A l'aube d'un nouveau départ [AJ Lee]
» Besoin d'un nouveau départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Ténèbres de Glasgow :: La ville de Glasgow :: Centre Ville-
Sauter vers: