''Les ténèbres de Glasgow'' est un forum de jeu de rôle, inspiré du jeu ©Vampire : la Mascarade de White Wolf (3ème ed.).
Le jeu se déroule de nos jours, dans la ville de Glasgow.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Salle d'attente 16/01

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MacGregor [PNJ]

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Salle d'attente 16/01   Lun 21 Mar - 23:57

De là !

MacGregor ouvrit la porte menant à la salle d'attente, gardant le rideau qui la dissimulait lever pour laisser passer l'enfant et son chien. Il lâcha le tout une fois leur hôte passé et se dirigea vers un des canapés de la salle d'attente s'installant paisiblement.

« Je n'en doute pas jeune homme, ce n'était qu'un conseil. Le Prince peut être très soupe au lait quand il s'agit de ces œuvres »

Son sourire se fit plus malicieux quand il évoqua son Gregor.

« J'ai moi aussi une goule qui prend plaisir à monter sur les œuvres du Prince et bien qu'elle ne puisse absolument pas les abîmer, Ambrosius n'est pas très … fan de cela. »

Le caïnite désigna les divers canapés de la pièce. La pièce était bien sur toujours aussi encombré des statues du Prince, mais elle était impeccablement rangée, si on oubliait un tas de drap négligemment plié et posé au sol. Les statues avaient été couvertes un peu plus tôt dans la soirée, MacGregor avait trouvé cela dommage et les avait découvertes un peu plus tôt, autant pour son plaisir des yeux que pour jouer un tour aux Toréadors qui devaient passer par là.

« Installez-vous et mettez-vous à l'aise. Je m'appelle McGregor, j'aide le Prince quand il en a besoin. »


Il croisa ses jambes, gardant ses mains posées l'une sur l'autre sur son genou. Il était vraiment heureux de faire de nouvelles rencontres ces derniers temps et prenait un plaisir non feint à discuter avec les petits nouveaux. (Sans vilain jeu de mot, bien sûr.)
Il enchaîna d'une voix tranquille et posée, espérant que le jeune homme se sente à l'aise avec lui.


« Cela fait longtemps que vous êtes en ville ? »

_________________
Description du personnage :
 
Tenue :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Salle d'attente 16/01   Sam 26 Mar - 17:47

Théophile parvint à faire trois pas dans la salle, chacun plus lent que le précédent, avant de se pétrifier complètement.
Sur sa droite se trouvait une statue de marbre représentant une jeune femme accroupie et, dans le coin, celle d'une femme debout, dont la main levée lui semblait plonger vers son visage... Le long du mur suivant, celle d'un homme à terre, penché sur sa jambe - comme s'il s'était réveillé avant que le plâtre ne prenne et luttait pour s'arracher à son emprise, se relever... Au fond de la salle, un homme de marbre exibant fièrement son corps nu, et un second dont la pose envoya des douleurs fantômes traverser les membres de Théophile. Oh, comme il connaissait ces mouvements, la torsion douloureuse, les crampes après plusieurs heures bloqué au point le plus pénible d'un mouvement forcé...

Ses yeux sautaient d'une statue à l'autre, grands ouverts et pupilles dilatées, et son souffle accélérait par à-coups, au rythme des frissons d'horreur qui parcouraient son corps.
Il n'eut même pas la présence d'esprit de cacher ses mains dans ses poches, laissant ses doigts tressaillir encore et encore à la vue de son hôte.

Le collier d'Hélios lui échappa lorsque sa goule s'applatit au sol avec un gémissement pitoyable. Ses oreilles se couchèrent sur son crâne et il frotta son museau contre sa patte, sans parvenir à se cacher de l'Aphrodite accroupie sur leur droite. Hélios savait reconnaître les statues, et même s'il n'avait pas fait l'association seul, la terreur de Théophile lui aurait rappelé leur ancienne demeure, et leur ancien maître et sire.

Les paroles de leur hôte parvinrent à l'esprit de Théophile comme à travers un mur d'ouate. Distantes, et comme délestées du sens de leurs mots.

Le Prince... Le Prince était soupe au lait sur ses œuvres...

Le Prince était un sculpteur.
Il fallut plusieurs secondes pour que Théophile arrache cette conclusion à son esprit en proie à la panique. Le vieil homme  - il venait de donner son nom, mais Théophile n'en avait pas retenu la moindre syllabe - lui posait une question quand il comprit dans quoi il venait de mettre les pieds.

Il poussa un hoquet et se tassa sur lui-même, incapable de répondre, de fuir ou de faire quoi que ce soit d'autre que fixer les statues l'une après l'autre en tremblant.
Revenir en haut Aller en bas
MacGregor [PNJ]

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Re: Salle d'attente 16/01   Sam 26 Mar - 21:31

MacGregor fronça les sourcils en remarquant que le jeune garçon n'était pas arrivé jusqu'à lui. Il tourna la tête dans sa direction observant le nouveau venu. Il le regarda de la tête au pied et ne mit pas longtemps à comprendre que le garçon avait peur, même plus que cela, il semblait terrorisé. Son attitude, ses tremblements tout chez lui transpirait la terreur.
Même le chien paraissait inquiet, voir même plus. On aurait dit qu'il souffrait. Mais que se passait-il ? Qu'est-ce qui avait bien pu le mettre dans cet état, il paraissait pourtant aller assez bien avant de rentrer dans cette pièce.


« Jeune Homme ? »

MacGregor se leva et s'approcha du nouveau, marchant tranquillement vers lui. Il surveillait plus le chien que le garçon et essayait par sa gestuelle de rester le plus neutre possible. Son maître n'étant pas en forme, le chien pouvait avoir une réaction inattendue. Même si le vampire ne risquait pas grand chose, la douleur d'une morsure n'était jamais agréable. Théophile lui avait précisé que sa goule était bien éduquée et justement, MacGregor craignait ce genre de réaction.

« Jeune Homme ? Voulez-vous que nous quittions cette pièce ? Mon bureau est juste à côté et peut-être vous conviendrez-t-il mieux? »

MacGregor hésita un long moment, mais il finit par se décider à lui poser une main rassurante sur son épaule. Le gamin lui faisait de la peine d'être dans cet état. En suivant les regards du garçon il avait remarqué que le jeune homme observait les différentes statues. Était-ce donc cela qui le mettait mal à l'aise ? Le Nosfératu avait des questions qui s'accumulaient dans sa tête, mais étant donné l'état de son interlocuteur, il n'aurait pas de réponse tout de suite. Il attendit tranquillement qu'il se calme pour savoir ce qu'ils allaient faire tous les deux pour la suite de la soirée.

_________________
Description du personnage :
 
Tenue :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Salle d'attente 16/01   Mar 29 Mar - 19:48

Théophile ne réagit pas en s'entendant appeler. Son esprit continuait à se débattre avec les visions d'horreur ramenées à sa conscience par les statues du Prince.

L'Icare désarticulé, et les chaînes qu'il partage généreusement, aux poignets et aux chevilles, comme si les ailes de pierre sur le sol n'étaient plus sa perte.
Hoquet.
La queue de sirène, repliée sur son socle au milieu d'un bassin qui se remplit, et l'eau qui monte, aux hanches, aux coudes, dans le bas de la nuque, et qui n'en finit pas de monter...
Frisson. Dents qui claquent.
Le Kraken, au fond d'un bocal, et les deux maudites brutes de goules qui déposent la dernière pièce sur son dos et remontent prestement à la surface alors que lui reste coincé entre l'épave et le monstre marin, sous les regards de marbre de nymphes accroupies juste comme celle-là, sur sa droite...

A ses pieds, Hélios remarqua, lui, le Caïnite qui s'approchait lentement de son maître. Ses oreilles se dressèrent, tressaillirent nerveusement.
Étaient-ils revenus au domaine ? Chez l'ancien maître ? Allait-on à nouveau le chasser pour le séparer de Théophile ?
Ce Caïnite avait des gestes prudents, sans agressivité, et il gardait un œil sur Hélios... Mais il sentait le chat.

Quand il posa sa patte sur l'épaule de Théophile, Hélios bondit, s'interposant brutalement entre son maître et le Caïnite, qu'il bouscula un peu au passage. Il aboya une fois vers le Caïnite, bien fort, pour établir clairement la limite à ne pas franchir.
Puis il gronda dans la direction de la statue la plus proche, se dressa sur ses pattes arrières pour saisir la capuche de Théophile entre ses crocs, et bondit hors de la pièce, emportant sans peine le garçon tétanisé avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
MacGregor [PNJ]

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Re: Salle d'attente 16/01   Mer 30 Mar - 21:06

MacGregor s'attendait à une réaction vive de la part du compagnon canin du jeune homme, mais il fut tout de même surpris par la rapidité de la bestiole. Le vampire fit un pas en arrière, quand l'énorme chien s'interposa, pour ne pas trébucher.

Le caïnite fronça les sourcils se demandant comment il allait gérer cette situation. Et c'est à cet instant que le chien tira son maître dans le couloir de l'Elyséum, abandonnant ainsi la salle d'attente. Alors là s'en été trop pour le Nosphératu, il suivit d'un pas décidé le couple et s'avança directement vers le chien ignorant Théophile pour le moment. Une personne en panique était largement suffisante, il n'allait pas en plus devoir s'occuper d'un chien fou qui aboyait et se déplaçait à son bon vouloir dans l'Elyséum.

Il fixa le chien dans les yeux, essayant de capter son regard et de ne surtout pas le perdre.


*Calme-toi !*


Mac Gregor regardait toujours le chien, s'assurant que se dernier obéissait à son ordre, il s'adressa cette fois-ci au garçon, gardant une voix ferme mais rassurante. Il ne souhaitait surtout pas l’effrayer d'avantage. Il garda cette fois-ci ses distances avec le jeune garçon, même s'il ne doutait pas que cette fois le chien ne s'interposerait pas.

« Jeune homme, calmez-vous, nous ne vous voulons aucun mal. Vous n'êtes pas en danger entre ces murs. »

Le vampire ramena ensuite lentement son regard vers l'enfant. Il souhaitait observer comment ce dernier allait après avoir quitté la pièce précédente. Il ne posa plus d'autres questions attendant que son interlocuteur communique avec lui en premier.

HRP:
 

_________________
Description du personnage :
 
Tenue :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Salle d'attente 16/01   Ven 1 Avr - 0:04

Sorti de la pièce aux statues, Hélios ralentit, hésitant, inquiet à l'idée d'entraîner son maître dans un endroit plus menaçant encore. Il avança prudemment, en silence, et renifla l'air du couloir pour identifier les menaces potentielles...
C'est ainsi qu'il fut rattrapé par le vieux Caïnite, dont le regard le happa presque sans effort et le garda prisonnier, juste le temps d'effacer la sensation de danger de son esprit.

Hélios s'assit et pencha la tête, avec un petit jappement curieux.
Il secoua la manche de Théophile, presque surpris de la trouver encore dans sa gueule. Son maître ne bougeait quasiment plus. C'était étrange - pas inquiétant, car Hélios restait calme - mais intriguant.
Il relâcha le vêtement et s'assit aux pieds de Théophile. Puis il entreprit de frotter son nez à la joue de son maître, sa queue remuant avec enthousiasme derrière lui.

Théophile, arraché à son état de choc par le transport brutal hors de la pièce, reprit lentement le contrôle de sa respiration et de ses sens. Ses mains se levèrent lentement, pour aller se glisser dans la fourrure de sa goule. L'haleine chaude, la truffe humide contre son visage, le pelage épais sous ses doigts écartèrent progressivement les réminiscences des œuvres froides et cruelles de son Sire.

Et Théophile reprit conscience de l'endroit où il se trouvait, et de qui l'avait suivi hors de la salle.

Il manqua de succomber à une seconde crise de panique - ses doigts s'accrochèrent aux poils d'Hélios comme à une bouée, et il calqua sa respiration sur le calme apparent de sa goule.

Il osa un coup d’œil au vieux Caïnite qui les surveillait.
Il n'avait plus l'air trop amusé. Il ne semblait pas non plus courroucé - juste circonspect.

"Je vous p-prie de bien vouloir m'excuser," dit Théophile, aussi rapidement qu'il le put.

Il chercha désespérément une excuse, un moyen de présenter son comportement qui ne soit pas une insulte à l'art d'un Prince. Si jamais le Prince de Glasgow était bien un Toréador... Comment justifier d'une telle réaction au chef-d'oeuvre d'un Artiste ?
En la présentant très exactement comme une réaction à l'intensité de son Art. Et en priant pour que le Prince soit de ces Artistes qui aiment choquer autant que plaire...

Théophile se balança d'avant en arrière et se compensa un visage aussi fiévreux et transcendé que possible. (Ce qui fut, compte tenu des circonstances, considérablement moins difficile que d'ordinaire.)

"Les statues... L'esthétique... L'Art était trop..." Il s'interrompit pour déglutir. "Mes réactions devant des sculptures sont. Particulièrement... Intenses. Je ne peux pas me contrôler face à de telles œuvres."

Une pause.
Gémissement curieux d'Hélios.

"Hélios ne se serait pas permis de vous attaquer," ajouta précipitamment Théophile. "Il... a pour tâche de m'éviter d'être... emporté... par un mortel lorsque je... vis ce type de... d'expérience."
Revenir en haut Aller en bas
MacGregor [PNJ]

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Re: Salle d'attente 16/01   Ven 1 Avr - 14:25

MacGregor l’observait encore, remarquant avec plaisir que le jeune homme reprenait doucement possession de ses moyens. Le chien devait l’aider dans cet effort. Le vampire sourit en regardant la complicité qu’il y avait entre les deux. Même si c’était une goule, le chien avait l’air d’être quand même attaché à son petit maître. Puis, la voix de l’enfant se fit entendre et le vieux vampire fut un peu rassuré, il s’était ressaisi. Finalement, il se dit que le chien avait très bien géré cet "accident" seul, si ce n'est le petit coup de pouce précédant de la part du Nosphératu.

« Il n’y a pas de mal. »

Puis MacGregor écouta l’excuse du jeune homme, fronçant toujours ces sourcils. C’était donc une crise de Toréador ? Non ? Cela ne se pouvait pas, il avait vu que c’était de la peur qui transparaissait de son visage pas de l’extase. Et il avait déjà eu le plaisir de voir le Prince faire ce genre de crise et cela ne ressemblait absolument pas à ce qu’il venait de se produire ici.

*Suis-je maintenant trop vieux pour comprendre les expressions faciales ?*

« Si vous le dites jeune homme … »

MacGregor ne savait pas s’il devait croire ou non le nouveau venu. De toute façon, il n’allait pas investiguer sur ça maintenant. Il n’aimait pas avoir de question sans réponse, mais il n’allait pas interroger le garçon pour sa première visite à l’Elyseum. Il détendit son visage en une expression plus sympathique, son regard brillant à nouveau de son éclat de malice.


« Hélios … intéressant comme nom pour une goule de vampire. Mais d’ailleurs, je connais maintenant le nom de votre goule, mais je n’ai toujours pas le plaisir de connaitre le vôtre … Monsieur … ? »

MacGregor se dirigea ensuite vers son bureau, ouvrant dans le même mouvement la porte de son antre.

« Allons dans mon bureau, je vous promets qu’il n’y a aucune statue. »

Puis, il la referma à moitié, se tournant vers le gamin, un petit sourire espiègle sur les lèvres.

« Mais êtes-vous sensible aux tapisseries médiévales ? J’en possède une, et je ne voudrais pas qu’elle vous incommode autant que les œuvres du Prince. »

Il espérait bien sûr détendre un peu l’atmosphère et montrer à Théophile qu’il n’y avait aucun problème concernant sa "crise" précédente.

Par ici !

_________________
Description du personnage :
 
Tenue :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Salle d'attente 16/01   Dim 3 Avr - 20:10

L'excuse de Théophile arracha au vieux Caïnite un froncement de sourcils dubitatif, suivi d'une moue perplexe et d'un "si vous le dites" poli.

Ce vieillard n'était pas un Toréador. Aucun Toréador, pas même le pire des poseurs, n'aurait balayé le sujet de l'Art ou des extases qu'il provoquait avec autant de légèreté... voire - Théophile tremblait presque à cette idée - d'indifférence.

Puis le Caïnite lui sourit, sans doute pour le mettre en confiance, mais la lueur amusée était de retour dans ses yeux sans âge, et son commentaire sur le nom d'Hélios ne disait rien qui vaille à Théophile.
Moins vos aînés prêtaient attention à vos affaires, plus vous aviez de chances de les garder.
Théophile accueillit la remarque avec un sourire poli (quoi qu’encore un peu nerveux), et se contenta de répondre à l'autre question.
Toute aussi délicate, mais à celle-ci, il avait eu tout le loisir de préparer et perfectionner une réponse lors de ses arrivées successives à Paris et à Londres.

"Mon nom est Théophile, monsieur."

Dans le doute, il esquissa une révérence - une brève inclination du buste, les bras s'ouvrant légèrement. Assez poli et élégant pour plaire à un Ancien soucieux de ces détails, assez discret pour ne pas s'attirer les moqueries d'un Caïnite trop récent, et surtout pas la plus formelle et respectueuse de son répertoire.
(Celle-là, il la réservait au Prince. Ou à son Primogène. Il était sage de marquer le statut des puissants, si vous aviez l'intention de rester leur hôte.)

Il encaissa sans broncher la plaisanterie sur l'absence de statues dans le bureau. Cette information, et le profond soulagement qui l'accompagnait, valait bien la moquerie.
A celle sur les tapisseries, il était obligé de répondre.

"N'ayez crainte, je vous l'ai dit, ma réaction aux statues est un cas particulier."

(Il s'abstint d'ajouter que le seul art médiéval à son goût était l'architecture des châteaux forts.)

Il siffla Hélios et se glissa dans le bureau par la porte entrouverte.
Revenir en haut Aller en bas
Ambrosius [PNJ]

avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 18/10/2014

MessageSujet: Re: Salle d'attente 16/01   Lun 2 Mai - 19:23

De là

Le Prince passa les portes et avança dans la salle, il longea ses statues un air de satisfaction sur le visage.

"Je vous laisse ici, j'ai un autre rendez-vous qui m'attend ... normalement. Je vous souhaite une bonne fin de nuit et surtout n'hésitez pas à profiter du concert dehors."

Le souverain tendit sa main à chacun des deux hommes et fit un baise-main à Évelyne.

"Au revoir et faites attention à vous."

Une fois que les trois compagnons eurent quitté la salle, le Prince s'assit sur un des canapés et pianota encore une fois sur son téléphone.

_________________
Description du personnage :
 
Tenue du 19 Janvier :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Marchand

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 22/04/2014

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: Salle d'attente 16/01   Mar 10 Mai - 17:36

De là

Aux vues de la réaction de Stéphane, Alexandre réussit à garder son calme, mais intérieurement il riait aux éclats de voir son camarade comme cela. Il n'aurait pas pensé que ce dernier réagisse ainsi à la demande du Prince, surtout que son attitude soit aussi visible. Mais ce qui surprit le plus le Brujah, fut en fin de compte la réponse affirmative de Évy. Alex se demanda d'ailleurs si elle ne l'avait pas fait exprès d'accepter cette demande pour ennuyer son maître. Mais il secoua la tête se disant que ça ne le regardait pas et qu'il ne voyait pas la demoiselle faire ça.

*Ça ne lui apporterait rien de faire un truc pareil de toute façon ...*


Puis, avant de les quitter, Ambrosius leur proposa de profiter du reste de la soirée dans le bar attenant à l'Elysium. Alex grimaça légèrement, il avait déjà assez fréquenté les humains pour la soirée, et la musique qui se jouait ne l'emballait pas plus que cela.

« Pour ne rien vous cacher, je ne suis pas très fan des bains de foule … en faite, c'est plutôt la foule qui n'est pas trop à l'aise avec moi. Mon visage fait rarement l'unanimité et à plutôt tendance à casser l'ambiance. Et mon sens du rythme est catastrophique ! »

Alexandre rigola franchement. Il s'était, avec le temps, habitué à se nouveau visage, mais il n'aimait toujours pas croiser le regard parfois emplis de pitié des personnes qu'il rencontrait. Il enroula son cheich autour de son visage, le montant assez haut sur ces stigmates. Il prit ensuite la main que lui tendait le souverain et la lui sera.

« Je veillerais sur Stéphane ne vous en faites pas. Au revoir Ambrosius. »


Le caïnite fit un révérence discrète et se tourna vers la sortie, attendant Stéphane et Évy. Il se rapprocha ensuite de son ami Ventrue, lui empoignant amicalement une épaule, son sourire remontant sur ses lèvres cachées. Mais rien qu'à son expression , on pouvait facilement deviner qu'il souriait. Il se pencha ensuite vers lui et lui glissa discrètement à l'oreille.

« Un petit tour chez moi pour te défouler ? Tu me sembles un peu tendu mon cher ... »


Il relâcha sa prise, rangeant négligemment ses mains dans ses poches et se dirigea vers la sortie côté alcôves.

_________________
Tenue :
 


Apparence : 1 ; Signe distinctif : gueule cassée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stéphane Andrieu

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/04/2014

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
7/10  (7/10)

MessageSujet: Re: Salle d'attente 16/01   Mar 17 Mai - 23:21

Le mécontentement interne de Stéphane prit une autre envergure quand il quitta le bureau pour se retrouver dans la salle d'attente. Les statues, toutes plus dénudées les unes que les autres, semblaient le narguer. Il s'imagina un bref instant Évy dans une des positions sous ses yeux et tira plus fermement sur la fine main dans la sienne. Il écouta le bref échange de politesse entre Alexandre et le Prince, les observants à tour de rôle.

« Merci pour cette invitation, mais je pense que nous avons déjà bien profité de cette soirée. »

Le ton était ferme, mais pas froid, à croire que son expression fermée n'avait pas empiété sur son timbre. Il s’inclina en même temps que son comparse, gardant Évelyne près de lui et le Prince à l'oeil.

« Nous veillerons l'un sur l'autre ! À bientôt Ambrosius. »

« Je crois que je me dois de décommander, mais nous nous reverrons bientôt, enfin, je l’espère ! »

La blonde s'inclina elle aussi, son expression toujours aussi charmeuse aux lèvres. À nouveau, l'expression de Stéphane fit voir son mécontentement vis-à-vis de la situation. Et ce n'est que la main sur son épaule et la voix proche de son oreille qu'ils lui firent reprendre pied dans l'instant.

« Avec plaisir, je crois que j'ai besoin d'un peu d'action. »

Toujours main dans la main avec sa blonde amie, il emboîta le pas d'Alexandre pour rejoindre les alcôves de la salle de bar. Il irait visiter le repère de son ami et croiserait le fer avec lui, ça lui permettrait de se défouler.

Point d'action et point de sang :
 

_________________
Tenue du 18 Janvier:
 
Évelyne:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christy

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2014

Feuille de personnage
Sang: Inactif
Point de sang:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Salle d'attente 16/01   Mer 1 Juin - 21:51

Chris hocha la tête à la réponse du petit brun qui avait décidé de le suivre, quittant le bar et son ambiance survoltée. Il nota au passage la réponse de Kerr qui ne les accompagnerait pas dans l'Elysium. Il avait cru le comprendre plus tôt, mais là au moins, c’était clair ! Il s'avança le long du couloir pour déboucher dans une salle bien plus vaste et pourtant bien encombrée. Encore une fois le décor l’étouffa et il ne chercha pas à le regarder dans le détail de peur de se faire avaler par les tentures et les statues.

Baissant les yeux pour se concentrer sur les tapis, il se dirigea vers un des siège pour s'y installer rapidement. Il était bien mort et n'avait plus besoin de se reposer ou de se vautrer, mais il préférait s'installer plutôt que de rester debout au milieu de cette galerie de corps humains plus ou moins exposés.

Il releva les yeux une fois que son environnement se fut stabilisé, cherchant du regard le petit brun et son acolyte. Il avait bien entendu et vu le couple lui emboîter le pas, mais il avait filé jusqu'à la salle sans précisément les attendre.

" On attend ici ? "

Il jeta un coup d’œil vers les autres portes, sachant ce qui se cachait derrière et se demandant si le Prince allait venir de lui-même. C'est là qu'il le vit, posé sur un canapé dans un coin de la pièce. Il se releva précipitamment pour s'incliner poliment sans ajouter un mot.

décompte:
 

_________________
Tenue de Chris [18 Janvier 2014]:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadrien Chevalier

avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 11/04/2014

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Salle d'attente 16/01   Ven 3 Juin - 21:05

Quittant l'alcôve, le vampire aux cheveux longs suivit son compagnon à seulement quelques pas derrière lui. William, qui fermait la marche, avait entre temps descendu sa main de l'épaule de son maître au creux de ses hanches et l'encourageait à avancer en le poussant légèrement vers l'avant. Hadrien ne bronchait aucunement aux marques d'affections de sa goule s'y étant rapidement habitué. Il avait même tellement pris l'habitude du comportement de Will, que pour lui, c'était quelque chose de tout à fait normale. Il ne s'imaginait même plus avancer dans sa non-vie sans sa goule à ses côtés.

Le jeune vampire accéléra légèrement le pas, pour garder la même distance entre lui et Christy. Ce dernier avait-il accéléré ? En rentrant dans la pièce, il vit son compagnon de soirée filé s'installer sur un des canapés. Avant de faire de même, Hadrien fit un tour de la pièce du regard. Toujours sur ses gardes, il appréhendait de tomber nez-à-nez avec l'une d'entre-elles. Il ne vit aucune femme dans la pièce mais il se rendit compte que le Prince était déjà dans la pièce. Le néonate se figea à quelques pas de l'entrée et avant même qu'il n'est eu le temps de répondre à Christy ou de le prévenir de la présence d'Ambrosius, qu'il vit se dernier se relevait prestement et s'inclinait devant le souverain.

Hadrien avança un peu plus dans la pièce et se plaçant à la vue du Prince, lui fit une très jolie révérence.

« Bonsoir Majesté. »

Il espérait qu'en disant cela, sa goule allait percuter et faire de même. D'ailleurs, il sentit presque en même temps, que derrière lui William s'incliner maladroitement.

Hadrien attendit que le Prince l'autorise à se relever. Mais, il ne put cacher sa légère déception de voir le souverain déjà disponible. Il n'avait pas encore eu le temps de pouvoir discuter tranquillement avec le grand blond et cela l'embêtait un peu.

_________________

Apparence : 4 ; Signe particulier : Yeux vairons / Fort accent français

Tenue de Hadrien:
 

William:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambrosius [PNJ]

avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 18/10/2014

MessageSujet: Re: Salle d'attente 16/01   Sam 4 Juin - 21:50

Toujours installé tranquillement sur un des fauteuils, Ambrosius surfait sur son téléphone à la recherche de la prochaine collection qu'il ferait venir dans sa galerie pour succéder aux œuvres de Pierre & Gilles. Il aimait découvrir de nouveaux artistes, mais trouver un thème ou un art qui sortait de l'ordinaire n'était pas chose aisé.

Entendant des bruit de pas se rapprocher de la salle d'attente, il leva les yeux de son mobile et le rangea dans une de ses poches. Dès qu'il eu franchit la porte de la pièce, il reconnut immédiatement Christy, le jeune caïnite à la recherche de sa sire, suivit de près par Hadrien et une troisième personne inconnue pour le moment.

*Un des nouveaux ?*


Il sourit en regardant le Gangrel s'installer sur le canapé. Ce dernier n'avait pas l'air de l'avoir remarqué, par contre celui aux cheveux longs ne l'avait pas loupé. Bientôt Christy rattrapait son oubli en s'inclinant, suivit des deux autres invités.

« Relevez-vous Messieurs ! Pas la peine de trop de chichi. Christy, Hadrien, je suis ravi de vous voir ce soir. »

Le Prince se leva et s'approche tout d'abord de Christy pour lui serrer la main, puis fit de même avec Hadrien avant de tendre sa main devant le troisième larron.

« Il ne me semble pas vous connaître jeune homme ? Bienvenue à Glasgow. »

Il retourna ensuite vers son fauteuil, s'y installa et croisa ses jambes.

« Que me vaut l'honneur de votre visite Messieurs ? »

_________________
Description du personnage :
 
Tenue du 19 Janvier :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christy

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2014

Feuille de personnage
Sang: Inactif
Point de sang:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Salle d'attente 16/01   Dim 12 Juin - 23:06

Christy resta incliné jusqu'à ce que le Prince leur indique de se relever. Une fois droit, il évita soigneusement de plonger son regard dans ceux de son vis-à-vis. Apparemment, le Prince n’était pas si occupé que ça puisqu'il semblait buller dans la salle d'attente. Les sourcils du blond se froncèrent au-dessus de ses yeux bleus, les prenait-on pour des idiots ?

Attendant que le Prince finisse de parler, il l'observa en se demandant réellement si ce type, aussi sympathique soit-il, n’était pas une espèce de tire-au-flanc ! Kerr leur avait dit que le Prince était très occupé et qu'ils auraient de la chance de pouvoir le croiser ! Finalement, ils rentraient dans la salle d'attente pour le voir tranquillement installé dans un canapé en train de tapoter sur son téléphone, c’était quoi cette histoire ?!

Il attrapa la main tendue devant lui, la serrant en la secouant doucement, toujours un peu halluciné de cette proximité avec le dirigeant des lieux. Cependant, il ne put s’empêcher de relever les yeux et de les ancrer dans ceux de l'homme en face de lui, semblant chercher une réponse à son questionnement précédant. Était-il un tire-au-flanc ? Cette ville était-elle une vaste fumisterie ?

Restant debout, il croisa les bras, se posant à nouveau quelque question. Cet énergumène avait-il déjà oublié qu'il était censé repasser pour lui transmettre des informations importantes ? Il prit la parole d'une voix assez tendue.

" Nous étions censés nous revoir cette nuit, je devais vous donner quelque chose me semble-t-il. À moins que je ne me sois trompé ? "

Il haussa un sourcil, questionnant muettement le Prince de Glasgow. Il sentait ses nerfs chauffer légèrement et il avait surtout complètement oublié qu'il n’était pas seul.

décompte:
 

_________________
Tenue de Chris [18 Janvier 2014]:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadrien Chevalier

avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 11/04/2014

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Salle d'attente 16/01   Mar 14 Juin - 0:02

William regarda la main que lui tendait le souverain, puis jeta un rapide coup d'oeil à son maître pour savoir quoi faire. Le jeune Malki adressa un sourire d'encouragement à son serviteur et ajouta doucement :

« Vas-y ... »

Hadrien était soulagé de voir Will se comporter comme il le fallait, car après sa démonstration avec Christy, le caïnite appréhendait la possible rencontre avec le souverain. Surtout qu'il n'avait vraiment pas eu le temps de lui expliquer entièrement les us et coutumes d'une cour vampirique.

William reporta son regard sur son interlocuteur et serra la main qui lui était tendue tout en répondant du mieux qu'il pouvait à la question posée par Ambrosius. Après tout ce que Hadrien lui avait rencontré sur le Prince de Paris, William s'était imaginé que celui de Glasgow serait un monstre sans nom. Hors, au premier abord, ce dernier paraissait sympathique.

« Je m'appelle William, je suis la goule de Hadrien, Majesté ... »

Le Malkavien enchaîna rapidement sur l'explication de sa visite impromptue, juste après que Christy ai rappelé l'objet de sa visite. Ce dernier semblait d'ailleurs contrarié par la réaction ou plutôt l'absence de réaction d'Ambrosius.

« Euh, moi … je voulais montrer à Will à quoi ressemblait un Elysium et après … j'ai tenue compagnie à Christy. »

Hadrien se sentait un peu bête d'être venu sans réel but. Christy avait une affaire assez urgente à régler et par sa présence, il retardait son entretien avec le Prince. Le caïnite baissa la tête et s'adressant au Gangrel, lui dit :

« Je … je … je vais peut-être vous laisser avoir votre entrevue … je … je ne devrais pas vous déranger alors que vous avez des affaires à régler ... »

Hadrien recula un peu vers la sortie, suivit de près pas William qui ne comprenait pas entièrement la scène qui se déroulait sous ses yeux.

_________________

Apparence : 4 ; Signe particulier : Yeux vairons / Fort accent français

Tenue de Hadrien:
 

William:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambrosius [PNJ]

avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 18/10/2014

MessageSujet: Re: Salle d'attente 16/01   Mer 15 Juin - 19:58

Devant la réaction de Christy, le Prince réfléchit un peu plus en avant et se rappela bien vite de la raison de la visite du blond. Ambrosius se passa un main dans ses cheveux, affichant une moue désolée sur son visage. Il était sincèrement navré d'avoir oublié ce que lui avait raconté le jeune homme. Mais en seulement deux jours, un nombre incalculable de nouveaux problèmes venaient d'arriver sur sa ville et, n'ayant pas l'habitude, il avait du mal à s'y retrouver au milieu de tant d'informations.

« Oh oui ! C'est par rapport à votre sire ! Une certaine liste, n'est-ce pas ? Je m'excuse, j'ai discuté avec trop de monde aujourd'hui … j'ai du mal à tout reconnecter. Je suis tout à toi mon cher. »

Ambrosius allait dorénavant faire très attention à ce qu'on lui confirait. En tant que Prince, il se devait d'être irréprochable sur la gestion de ses sujets. Mais il est vrai qu'il s'était laissé un peu déborder par les événements récents. Il quitta le Gangrel des yeux pour revenir s’intéresser à Hadrien et à sa goule.

« C'est très prévoyant de ta part Hadrien. Je suis ravi de te rencontrer William, il faudra que tu rencontres aussi Dan dans ce cas. Hadrien t'a-t-il parlé d'elle ? »

Le Prince ne put cacher sa surprise à la réaction du garçon aux cheveux longs. Il lui adressa un petit regard étonné, qu'est-ce qui avait bien pu provoquer une réaction aussi vive ? Puis Ambrosius se tourna vers Christy et ajouta :

« Christy, c'est à toi de voir. On peut discuter ici pour ne pas te faire perdre plus de temps ? Si cela te convient évidemment … Mais c'est à toi de voir si tu veux que le petit Malkavian reste ou pas. »

Ambrosius attendait la réponse du Gangrel pour pouvoir aviser de la suite des événements.

_________________
Description du personnage :
 
Tenue du 19 Janvier :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christy

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2014

Feuille de personnage
Sang: Inactif
Point de sang:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Salle d'attente 16/01   Jeu 16 Juin - 20:52

Christy respecta l’échange de présentation et les paroles qui suivirent sans broncher. Il n’était pas seul, il en avait bien conscience et les autres aussi avaient droit à une entrevue avec la Majesté des lieux. Il écouta donc William se présenter et attendit que le Prince se tourne à nouveau vers lui pour discuter du sujet qui l’intéressait. Il hocha la tête quand ce dernier se rappela du motif de sa présence, le vrillant toujours de ses yeux, mais retenant sa forte envie de grogner.

Il allait poursuivre, mais le Prince se remit à discuter avec la goule du petit brun et, encore une fois, le Gangrel prit son mal en patience. Il avait bien envie de zieuter sa montrer pour voir quelle heure il pouvait être, mais il pensa au fait que ça pourrait être mal pris. Cependant, il ne doutait pas un seul instant que la nuit était déjà bien avancée et il avait encore de la route à faire pour rentrer.

C'est la voix de Hadrien qui semblait s'adresser à lui qui le fit décrocher du regard anthracite du Prince. Il tourna la tête dans la direction du brun et lui fit un petit sourire rassurant. Il n'y avait aucun problème à ce qu'ils restent tous ensemble puisque, de toute façon, la seule chose qui allait se passer était un échange de lettre.

" En fait, j'ai rédigé la lettre dont nous avions parlé, donc nous n'avons pas besoin de discuter encore du sujet. Surtout qu'il faut que je rentre chez moi avant le lever du soleil... "

Il fronça un peu le nez sous la formulation qu'il venait d'utiliser. Il avait l'impression qu'il venait, sans le vouloir, d'envoyer promener le Prince. Pour se rattraper, il sortit la lettre de sa poche et la tendit à Ambrosius en baissant les yeux.
Il laissa quelques minutes supplémentaires à tout ce petit monde avant de se racler la gorge pour reprendre la parole. Il devait rentrer, il avait besoin de se retrouver un peu seul et il espérait avoir le temps d'arriver jusqu'à chez lui.

" Je vais devoir y aller, j'ai beaucoup de route pour rentrer. Je vous souhaite une bonne soirée à tous. "

Il s'inclina devant le Prince, puis se releva pour serrer la main de tout le monde. Une fois devant Hadrien, il attrapa une de ses cartes de visite pour le lui donner. Comme ça, il aurait son numéro et ça pouvait toujours s’avérer utile. Sur un dernier sourire, il prit le chemin des alcôves, traversa le bar, récupéra ses affaires auprès de Winchester qu'il salua et retrouva sa moto pour faire route vers chez lui.

décompte:
 

_________________
Tenue de Chris [18 Janvier 2014]:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadrien Chevalier

avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 11/04/2014

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Salle d'attente 16/01   Jeu 16 Juin - 21:51

Hadrien remarqua que Christy se tournait vers lui, affichant un sourire. Le Malki l'observa un peu avant de baisser les yeux devant le regard plus que pénétrant de son interlocuteur. Le jeune vampire réfléchit un moment se rassurant en se disant que si le blond lui avait sourit c'est que cela ne le dérangeait pas qu'il reste.

Restant silencieux, Hadrien releva finalement son regard et regarda Christy échanger un bout de papier avec le Prince. Le jeune vampire se demanda ce que cela pouvait bien être, mais avant d'ouvrir la bouche, il se dit que ce n'était peut-être pas approprié de parler de ça maintenant. Le Gangrel prit ensuite congé en prétextant avoir beaucoup de route pour rentrer chez lui. Hadrien regarda rapidement son téléphone et se dit qu'il devrait lui aussi y aller, car son appartement n'était pas la porte à côté et il avait un peu de marche avant de se mettre à l'abri.

Mais Christy le sortie de ses pensées, en lui tendant une main, qu'il serra, puis une carte de visite. Le visage d'Hadrien s'illumina brièvement de joie, comme celui d'un gamin à qui l'on offre un bonbon ou une glace. Le caïnite était ravi de recevoir cette carte et son sourire ne pouvait mentir sur ce fait.

« Oh merci Christy … Je … je t'enverrais un message pour te donner mon numéro. C'est cool ! »

Christy partit de la salle, et Hadrien le suivit, s'inclinant une dernière fois devant le Prince et s'échappa de la salle avant de devoir serrer la main du souverain.

« Au revoir Majesté »

Il traversa rapidement la salle de bar et sortit du Shadowland's door prennant ensuite la direction de chez lui en compagnie de son William.

_________________

Apparence : 4 ; Signe particulier : Yeux vairons / Fort accent français

Tenue de Hadrien:
 

William:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambrosius [PNJ]

avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 18/10/2014

MessageSujet: Re: Salle d'attente 16/01   Jeu 16 Juin - 22:49

Ambrosius accepta l'enveloppe de Christy et la rangea soigneusement dans une des poches de sa veste. Il irait la déposer sur son bureau dès qu'il le pourrait et l’étudierait le lendemain avec soin. Le Prince serra la main du Gangrel qui s'en allait chez lui.

« N'hésites pas à m’appeler en cas de besoin Christy. »

Puis se fut le tour du Malkavien de faire de même, mais cette fois sans le serrage de pince.

Le Prince se retrouva bien rapidement tout seul et une fois ses dernières affaires récupérées, il rentrerait chez lui pour se délasser un peu et y passer la journée.

Il se dit qu'avec un peu de chance, il pourrait discuter d'art le soir suivant avec son infant. Malgré les nombreuses nouvelles arrivées, il n'avait pas trouvé d'autre personne fana d'Art en générale avec qui il pourrait converser. Mais il se dit aussi que la plupart des nouvelles recrues étaient jeune et qu'en les éduquant un peu il arriverait peut-être à les intéresser à ce sujet en particulier. Cela mit du baume sur son cœur mort.

Refermant son bureau après y avoir laisser la lettre du grand blond, il prit la direction de chez lui.

_________________
Description du personnage :
 
Tenue du 19 Janvier :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salle d'attente 16/01   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salle d'attente 16/01
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [rp]Salle d'attente pour les patients
» La salle d'attente
» Salle d'attente
» La Salle du Feu
» La salle du trône et le château

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Ténèbres de Glasgow :: La ville de Glasgow :: Centre Ville :: The Shadowland's door :: Elysium :: Salle d'attente-
Sauter vers: