''Les ténèbres de Glasgow'' est un forum de jeu de rôle, inspiré du jeu ©Vampire : la Mascarade de White Wolf (3ème ed.).
Le jeu se déroule de nos jours, dans la ville de Glasgow.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alcôve n°2 - 16 Janvier 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kerr MacRagnall [PNJ]

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 10/04/2014
Localisation : The Shadowland's doors

MessageSujet: Alcôve n°2 - 16 Janvier 2014   Sam 16 Jan - 19:53

<< venant de la salle principale.

Kerr ouvrit le rideau de l'alcôve numéro 2 et laissa le groupe qui le suivait entrer et prendre ses aises sur les canapés. Il referma le rideau derrière lui et observa silencieusement les personnes présentes s'asseoir tranquillement. Une fois que tout le monde fut bien installé, le Gardien prit doucement la parole.

-"Bonsoir à tous. Alexandre m'a suggéré de venir dans l'alcôve pour discuter, tout en vous attendant. Maintenant que vous êtes tous présents, nous pouvons passer directement à la raison de votre venue, à moins que vous ne désiriez profiter du temps imparti pour discuter, ou boire quelque chose." Il conclut sa réplique par un sourire amical et franc.

Le colosse avait retrouvé son calme. Mais il devait néanmoins évoquer ce qui venait de se produire. En tant que Gardien il avait des responsabilités, et cela faisait partie de ses prérogatives.


-"Néanmoins, avant que vous ne preniez votre décision, j'aimerais revenir sur deux points. Premièrement, je vous trouve très pâle Alexandre ce soir. Vu la cohue qu'il y a dans la salle, et malgré votre écharpe je vous demanderais d'être plus prudent concernant cet état de fait... Il marqua une légère pause. Pour le deuxième point, vous ne me semblez pas être un groupe ignorant nos Traditions. Aussi je vous demanderais de ne plus utiliser des termes susceptibles de briser la Première d'entre elles."

Son regard se posa sur Alexandre avec une légère insistance. Il n'était pas en colère, il voulait juste s'assurer que le vampire à la gueule cassée avait compris à quoi le géant faisait référence.

Le Gardien savait qu'il était toujours bon de rappeler certaines bases. Ce qui venait de se passer devant lui il y a quelques minutes à peine en était un bon exemple.


_________________
Description du personnage :
 
Tenue du 19 Janvier :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Marchand

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 22/04/2014

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: Alcôve n°2 - 16 Janvier 2014   Dim 17 Jan - 21:36

De là

Alexandre rentra à la suite de Kerr et s'installa sur un des canapés à disposition des invités. Il regarda ses compagnons faire de même, puis jeta un coup d'oeil en direction de la porte qui menait à l'Elyséum. Il se demandait si cette dernière allait encore s'ouvrir et laisser passer quelques caïnites glaswégien. Le Gardien leurs proposa à boire, mais ayant déjà répondu, il attendit en silence que ses compagnons précisent leur envies.

Puis le Gardien enchaîna sur autre chose, qui lui était directement adressée. Alexandre ouvrit un peu plus ses yeux que d'habitude. Effectivement, il avait commis quelques petites erreurs. Il devait être sûrement trop perdu dans ses souvenirs du passé ainsi que dans leur futur combat pour avoir pensée à cela.

« Je m'excuse platement Kerr, j'ai dû perdre l'habitude de fréquenter des lieux ou il y a autant d'humain. Ça ne se reproduira plus »


Disant cela, le vampire enlevait son chèche et le rangeait dans une de ses poches. Il allait se secouer les puces pour éviter de refaire ce genre d'erreur. Cela pourrait mettre en danger la réalisation de ce pour quoi ils étaient tous réunis.

_________________
Tenue :
 


Apparence : 1 ; Signe distinctif : gueule cassée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Alcôve n°2 - 16 Janvier 2014   Lun 18 Jan - 18:14

Passer de la salle du Shadowland's door à l'alcôve fut agréable. Le lieu était plus calme. Si l'on entendait l'ambiance générale du pub, ici, nul besoin d'élever la voix pour se faire entendre et comprendre. Harriet accorda toute son attention au gardien, signifiant par un signe de tête appuyé qu'elle était davantage d'avis d'aller droit au but mais sans l'interrompre.

Elle écouta la suite et ne put retenir une légère moue. Certes elle avait remarqué la pâleur d'Alexandre mais étant donné la tournure utilisée par Kerr, c'est qu'il devait y avoir autre chose. Qu'était ce donc ? Cela risquait il de nuire à leur jeune réputation icelieu ? Le regard d'Harriet se posa sur Alexandre, pas accusateur mais plutôt intrigué. La réaction du brujah su cependant la dissuader d'insister. Remuer le couteau dans la plaie n'aiderait pas.
Aussi laissa-t-elle passer un instant, par politesse, avant de formuler ce qu'elle avait indiqué gestuellement.


"Qu'en pensez vous Messieurs, nous pourrions aller au fait ?"

Harriet n'avait pas inclut Evelyne car si elle respectait la goule, elle ne jugeait pas qu'elle ait voie au chapitre en ce cas précis.

"Nous pourrons toujours nous rafraîchir plus tard."

Cette fois le regard passa sur la goule de Stéphane en plus de sur ses compagnons, comme pour reconnaitre qu'il n'y avait pas que les caïnites pour avoir envie d'un verre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Alcôve n°2 - 16 Janvier 2014   Dim 31 Jan - 19:17

HRP:
 

Ludwig avait suivit le groupe et avait pris place dans l'un des confortables fauteuils qu'offrait l'alcôve. Alors qu'il écoutait patiemment le Gardien, il sentit son téléphone portable vibrer dans sa poche. Un appel au vu de la longueur de la sonnerie. Le Commander s'excusa platement en jetant un coup d'oeil sur l'écran de son téléphone. Le numéro qui s'affichait ne lui disait rien. Le temps que l'Amiral se décide à prendre l'appel se dernier était terminé. Le vampire écouta la conversation suivante d'une oreille pas vraiment attentive. Lorsqu'il reçut la notification qu'il avait un message il s'excusa à nouveau.

Ludwig alla se placer dans un coin de la pièce pour écouter son message. Son visage s’assombrit. En une fraction de seconde, l'Amiral avait retrouvé tout son sérieux. Il raccrocha son téléphone et le rangea, l'air toujours aussi sombre.


-"Je suis navré mais je vais devoir vous laisser..."

Son regard allait vers Hope, puis Alexandre pour finir sur Stéphane.

-"J'ai reçu une nouvelle plus qu'alarmante de mon vieil ami Nakagawa... Il est à Florence et... Je dois vous avouer, que je n'ai pas tout compris à son message, mais de ce que j'en sais quelque chose de très grave s'est passé à Florence... Nakagawa s'est retrouvé mêlé à une sombre affaire de putsch. En ce moment, il est chassé... Mais compte se rendre aux autorités de la ville pour plaider sa cause... Il me demande mon aide, afin de laver son honneur et l'aider à rétablir la vérité."

Il marqua une pause en regardant tour à tour chacun de ses amis.

-"Je suis navré de devoir m'en aller ainsi au beau milieu de notre enquête... Mais pour qu'un samouraï japonais me demande mon aide, c'est que je suis son dernier recours. Etant donné notre situation ici, j'espère n'être pas trop un manque. Je tâcherais de revenir dés que cette histoire sera terminé."

Il s'inclina respectueusement devant chacun de ses trois camarades, faisant par la même ses adieux d'une certaine façon.
Revenir en haut Aller en bas
Stéphane Andrieu

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/04/2014

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
7/10  (7/10)

MessageSujet: Re: Alcôve n°2 - 16 Janvier 2014   Mar 2 Fév - 18:32

[Depuis le bar]

La main toujours dans celle de la jeune femme à son coté, Stéphane suivit le groupe jusqu'à l’alcôve qui menait à la partie moins connue du bâtiment. Une fois rentré, Stéphane alla s'installer dans un des canapés, non sans laisser Évelyne y prendre place en premier. Le regard gris-bleu du vampire passa d'un occupant à l'autre alors que le semblant de normalité s’évanouissait avec les mots prononcés le Gardien des lieux. Un rideau suffisait-il vraiment à sauvegarder la Mascarade ? L’échange fut bref et Alexandre se rendit compte de son erreur assez rapidement, erreur qui avait complètement échappée à Stéphane.

Ce dernier hocha la tête à la proposition de Harriet, effectivement, il serait de bon ton de régler d'abord les affaires les plus urgentes avant de se rafraîchir. Un mouvement attira l’œil du blond quand Ludwig s’éloigna du groupe. Il était rare de voir son compagnon s'isoler des conversations alors qu'ils n'allaient pas tarder à aborder un sujet qui leur tenait tous à cœur.

« Je suis totalement d'accord avec toi Hope, nous aurons tout le temps de profiter de l’accueil qui nous est fait plus tard. »

Il inclina légèrement la tête dans la direction de Kerr, comme pour le remercier de l’accueil dont il venait de parler. Il avait connu d'autres villes, des villes où l’accueil était beaucoup plus protocolaire et surtout plus froid. Ludwig se rapprocha, s'excusant rapidement avant d'expliquer qu'il devait s'en aller. Les sourcils du blond se rejoignirent presque au-dessus de ses yeux alors qu'il fronçait les sourcils.

* Pardon ? Partir ? Mais qu'est-ce qui te prend Ludwig ? *

Le commander enchaîna, justifiant son départ imprévu par l'appel de détresse d'un autre de ses vieux amis. Stéphane resta sonné, Ludwig semblait avoir pris sa décision et rien ne pourrait le faire changer d'avis. Déjà, son ton et ses mots transpiraient un départ imminent. La main de Stéphane se resserra sur la table, une partie de lui comprenait parfaitement la réaction de Ludwig, surtout au vu de ce qu'il venait d'expliquer. Pourtant, une autre partie ne pouvait s’empêcher d'en vouloir au vieux Toréador.

Il se laissa plusieurs minutes pour intégrer les informations et surtout pour les digérer. Ainsi, il ne serait plus que trois à poursuivre leur objectif. Un doute le saisi, est-ce qu'un autre, ou plusieurs, aller suivre le mouvement ? D'un regard, il fixa brièvement Alexandre et Harriet en attendant leur réaction respective.

Point d'action et point de sang :
 

_________________
Tenue du 18 Janvier:
 
Évelyne:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerr MacRagnall [PNJ]

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 10/04/2014
Localisation : The Shadowland's doors

MessageSujet: Re: Alcôve n°2 - 16 Janvier 2014   Mer 3 Fév - 18:05

Kerr hocha la tête devant la réponse et surtout les excuses d'Alexandre, il ne pensait pas que quelqu'un ait pu les entendre. Il fallait quand même se montrer méfiant et ne pas se laisser aller à ce genre de facilité. Après tout, on ne pouvait jamais savoir qui se trouvait dans les environs. Autant se montrer trop prudent et reprendre les gens au moindre signe de faiblesse.

« N'en parlons plus, mais faites attention pour les prochaines fois où vous reviendrez. »

Il observa les différents caïnites s'installer, fronçant un peu les sourcils quand la seule femme du groupe prit la parole. Elle n'avait pas tort et, au lieu de tous s'installer, ils auraient peut-être dû passer à la salle suivante. Il hocha la tête en croisant les bras.

« Effectivement, le Prince doit vous attendre et j'avais compris que vous étiez tous assez pressés. »

Au moment où il allait demander au membre de réciter la cinquième Tradition, le plus marqué par les ans se rapprocha et prit la parole. Le géant ne put cacher la surprise que déclencha les nouvelles apportées par Ludwig. Il lassa ce dernier finir, afin de bien comprendre de quoi il retournait et ne prit toujours pas la parole. Il préféra s'effacer pour laisser les membres de la coterie régler ça entre eux.

_________________
Description du personnage :
 
Tenue du 19 Janvier :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Marchand

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 22/04/2014

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: Alcôve n°2 - 16 Janvier 2014   Jeu 4 Fév - 19:30

Alexandre hocha la tête aux propos de Hope. La jeune femme avait bien évidemment raison. Leur venue sur Glasgow n'était pas une simple visite touristique au Prince de la ville pour découvrir les charmes de l'Écosse. Ils avaient tous une mission ici, tous un but : la Vengeance. Il se releva comme pour initier le mouvement et inciter tout le monde à continuer plus loin pour leur réunion. Mais il fut interrompu par une intervention plus qu'inattendu de Ludwig. Le balafré ne put que balbutier quelques mots, totalement abasourdi par ce que venait de dire le Toréador.

"Tu t'en vas ?"

Alexandre resta éberlué par cette annonce et regarda ses compagnons pour voir comment eux réagissaient. Stéphane paraissait autant surpris que lui, quant à Hope, il ne se prononçait pas pour le moment. Le Brujah avait son esprit qui tournait à 100 km/h, essayant de voir comment ils allaient pouvoir s'en sortir à trois. Ils avaient toujours échoué dans leur confrontation précédente et là, ils se retrouvaient à un de moins. Mais comment Diable allaient-ils faire ?

*On est définitivement mort ...*

La nature pessimiste du vampire refaisait surface, il ne voyait absolument pas comment ils pourraient s'en sortir en face du groupe qui leur menait la vie dure depuis tellement d'années. Il s'appuya sur un mur, regardant le sol, ne trouvant rien de plus à dire à cet instant.

_________________
Tenue :
 


Apparence : 1 ; Signe distinctif : gueule cassée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Alcôve n°2 - 16 Janvier 2014   Sam 13 Fév - 20:56

Hope avait sentit le poids des mots du Commandeur et ses explications levèrent le voile. La surprise fut visible parmi les traits de la toréador. Elle n'avait jamais été la meilleure au petit jeu de la dissimulation. Le silence uniquement rompu par quelques mots d'Alexandre trahissait mieux que de longues tirades l'état de choc qui venait de les saisir. Harriet voyait en Ludwig le ciment de leur côterie. Ce départ était lourd de sens.
Mais la toréador se raisonna. Ce n'était pas définitif. Il s'agissait d'aller régler une affaire en particulier. L'urgence de la situation était la seule raison qui faisait que Ludwig la faisait passer avant leur chasse. C'était compréhensible.

Hope sut qu'elle avait prit une décision. Bien sur elle pourrait la ruminer plus avant pour s'assurer de son choix mais la vérité était qu'elle savait déjà, au fond d'elle, ce qu'elle allait faire. Le retarder ne serait que perte de temps. Sa main se posa sur l'avant bras de Ludwig tandis qu'il terminait son au revoir, manière de le tirer de son fil de pensée pour le contraindre à s'ouvrir à ce qu'elle avait à lui dire.


"Mon ami, les choses semblent bien troubles là où vous allez. Je vous accompagne."

Affirmation ferme et définitive. C'était rare qu'Harriet exprime cette part d'elle même de manière aussi crue, mais face à sa côterie, aucune raison de jouer un jeu quelconque.


"Mes amis", continua-t-elle en regardant Stéphane et Alexandre, "nous reviendrons vers vous dès que possible. Il nous manque encore beaucoup d'informations avant de pouvoir passer à l'action ici. J'ai espoir que nous puissions revenir avant que les choses ne deviennent plus... sportives. Soyez prudents."
Revenir en haut Aller en bas
Stéphane Andrieu

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/04/2014

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
7/10  (7/10)

MessageSujet: Re: Alcôve n°2 - 16 Janvier 2014   Jeu 25 Fév - 18:56

Les pensées de Stéphane tourbillonnaient alors qu'il observait les membres de son groupe, ses amis depuis bien longtemps pour certain. Il ne pouvait pas croire à ce qui était en train de se passer. Il y voyait une certaine forme d’abandon, même si une partie de lui continuait de lui expliquer que c’était nécessaire et logique. La réaction d'Alexandre, tellement spontanée et naturelle, faisait écho en lui. Son regard s’arrêta d'ailleurs un petit moment sur le balafré, son expression allait de pair avec ses mots, il semblait surpris.
Une voix féminine s’éleva, une voix qu'il connaissait très bien et ses yeux se posèrent sur Hope. Elle aussi s'en allait, comme de bien entendu. Sa main, toujours crispée sur la table se fit couvrir par une main plus petite et des doigts fins étreignirent les siens.

* Je ne peux y croire, qu'elle est cette comédie ?! *

Il se passa encore quelques instants, instants de réflexion intenses où le blond essaya de maîtriser ses émotions. De leur groupe, il ne devait en rester que la moitié ? Comment Alexandre et lui allaient faire pour s'en sortir ? Qu'allait dire le Prince de la ville ? Surtout maintenant ! Ils devaient le rencontrer pour lui énoncer leur problème et finalement, il ne serait que deux ?
Une envie de rire le secoua, mais il ne laissa rien paraître, ne voulant pas montrer à quel point ses annonces l'avaient touché.

« Je vous souhaite bonne chance, à tous les deux. Et j’espère que Hope à raison et que nous nous reverrons rapidement. »

Son ton était neutre, tout comme son visage. Après tout, il ne pouvait pas faire changer d'avis leurs amis et il n'en avait surtout pas la moindre envie. Si Ludwig pensait devoir s'en aller pour aller aider un ami dans le besoin, il n'avait pas à interférer. Et si Hope se sentait l'obligation ou l'envie de le suivre, là non plus il n'avait rien à redire. Il se leva légèrement, tendant la main dans la direction du Commander, comme pour lui souhaiter bonne chance. Il en fit de même avec Hope et se réinstalla sans un mot de plus.

Point d'action et point de sang :
 

_________________
Tenue du 18 Janvier:
 
Évelyne:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerr MacRagnall [PNJ]

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 10/04/2014
Localisation : The Shadowland's doors

MessageSujet: Re: Alcôve n°2 - 16 Janvier 2014   Jeu 25 Fév - 20:28

Kerr resta presque collé aux rideaux qui dissimulaient la salle de bar à leurs yeux. Il écouta attentivement en essayant de percevoir dans le ton de chacun s'il y avait de quoi s’inquiéter. Le groupe des quatre vampires discutait posément, même si certain paraissait tendu.
Il ne cachait pas vraiment sa surprise, même si sa pudeur l’empêchait d'intervenir dans cette affaire.


Les bras croisés dans le coin le plus reculé, il attendait toujours de voir ce qui allait se passer pour se calquer sur la marche à suivre. Quand le sujet lui sembla clos, il fit un pas pour rejoindre le cercle intime des membres de la Famille et il se racla la gorge. Simple geste de prévenance et non quelque chose de vraiment nécessaire pour que sa voix soit plus claire.

« Je me dois d'intervenir, le Prince vous attend, vous devriez y aller, qu'importe où chacun de vous va. »

Il fit un mouvement de main vers le tableau, incitant ceux qui le voulaient à rejoindre le Prince.

« Je vais me charger d'escorter vos compagnons jusqu'à la sortie. »

_________________
Description du personnage :
 
Tenue du 19 Janvier :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Marchand

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 22/04/2014

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: Alcôve n°2 - 16 Janvier 2014   Jeu 3 Mar - 21:50

Alexandre paraissait de plus en plus abasourdi par se qu'il entendait. Cela faisait des années qu'ils se connaissaient tous les quatre et qu'ils cherchaient à atteindre le même objectif. Comment ces compagnons pouvaient les laisser aussi facilement ? Leur vengeance n'était pas assez importante à leurs yeux ? Comment pourraient-ils avancer dans leur enquête avec deux personnes en moins ? Il les fixa tout les deux toujours incrédule, se demandant finalement si leurs amis ne leur faisaient pas une blague …

Mais à bien y regarder, ce n'était pas le cas et cela désola Alex encore un peu plus. Quelque chose au fond de lui remua même un peu à cette annonce, mais il ne pouvait pas se mettre en colère pour ça … ou du moins pas ici.

« رحلة سعيدة … » (Rihlat saeida = Bon voyage)

Il ne put prononcer que cette simple phrase, rien d'autre ne lui venait que des reproches. Et il n'avait pas envie de leur poser les centaines de questions qui lui venaient à l'esprit ici. Les Toréadors ne prenaient même pas le temps d'en parler au Prince, ce qui étonna encore un peu plus le Brujah.
Les derniers mots de Hope le firent encore une fois tressaillir intérieurement, et il ne put retenir sa phrase …

« A condition qu'ils ne nous trouvent pas avant ... »

Le vampire les salua d'un mouvement de tête.

« A bientôt ... je l'espère ... »

Et Alexandre entra dans le petit couloir, il s'arrêta une fois devant la porte de la salle de réunion, attendant Stéphane pour échanger quelques mots avec lui avant la réunion. Il fallait qu'il en discute avec son compagnon pour voir comment ils allaient présenter ça au Prince et surtout comment ils allaient s'organiser pour la suite.

[Là ! ! ]

_________________
Tenue :
 


Apparence : 1 ; Signe distinctif : gueule cassée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stéphane Andrieu

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/04/2014

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
7/10  (7/10)

MessageSujet: Re: Alcôve n°2 - 16 Janvier 2014   Lun 7 Mar - 22:32

Stéphane se releva quand Kerr leur ''proposa'' de passer à la salle suivante. Il pouvait voir l'expression fermée du seul compagnon qui lui restait à présent et il ne pouvait que la comprendre. Après tout, cela faisait des années qu'ils s’étaient engagés dans cette chasse éperdue et le départ de la moitié du groupe vers d'autres contrées ne pouvait que leur laisser un goût amer.

Il pencha un peu la tête quand Alex prit la parole pour dire à voix haute une chose à laquelle il avait pensé plus tôt. Effectivement, peut-être que le départ des deux Toréadors signait leur arrêt de mort, mais il ne voulait pas enfoncer le clou et préférait masquer son expression en baissant légèrement la tête.

« Allons-y Alexandre, je suis sûr que Ludwig et Hope ont déjà pensé à cette éventualité. »

Sa phrase sonna un peu plus sèche et moralisatrice qui ne l'avait voulu et cela aurait pu le faire soupirer. Quelque part, c’était presque un reproche déguisé, une façon de leur dire qu'ils les laissaient, Alexandre et lui, à leur propre sort. À bien y réfléchir, ce n’était pas vraiment faux.

Il s'avança vers le portrait et prononça la cinquième tradition en posant une goutte de son sang sur le réceptacle, le tableau pivota et Alexandre disparut dans le couloir dans le même mouvement. Stéphane pensa que les deux autres auraient pu s'en offusquer, mais en définitive, si quelqu'un devait s'offusquer ce soir, c’était bien Alexandre et lui-même.

Stéphane laissa la main chaude se glisser à nouveau dans la sienne, il ne porta pas un regard sur Évelyne et emboîta le pas d'Alexandre sans un mot de plus.

[Par ici]

Point d'action et point de sang :
 

_________________
Tenue du 18 Janvier:
 
Évelyne:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerr MacRagnall [PNJ]

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 10/04/2014
Localisation : The Shadowland's doors

MessageSujet: Re: Alcôve n°2 - 16 Janvier 2014   Mar 8 Mar - 17:16

Le grand roux observa le groupe d'un œil critique, l'ambiance semblait beaucoup plus froide par rapport au début de soirée. Celui qui se nommait Alexandre avait l'air de prendre particulièrement mal la chose, tandis que son compère affichait un air neutre. Il ne se serait pas permis de mettre son grain de sel dans cette histoire, aussi garda-t-il le silence en attendant que tous les mots soient prononcés.

Il avisa le mouvement du blond vers le tableau et hocha la tête en signe d'assentiment pour signifier son accord à leur passage. Cependant, le blond ne sembla pas le voir, son attention devait être occupée ailleurs et Kerr pouvait bien le comprendre. Quelque part, il avait l'impression de voir un drame se jouer sous ses yeux, mais il préféra faire comme si de rien était.

L'homme au visage marqué passa presque immédiatement dans le couloir, suivi de près par Stéphane. Le Gardien ne pipa mot et attendit que les deux hommes aient disparu pour se tourner vers les deux autres membres de la coterie.

« Je vous laisse passer devant, je me chargerais de donner vos salutations au Prince un peu plus tard dans la soirée. »

De retour dans la salle de bar

Spoiler:
 

_________________
Description du personnage :
 
Tenue du 19 Janvier :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christy

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2014

Feuille de personnage
Sang: Inactif
Point de sang:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Alcôve n°2 - 16 Janvier 2014   Ven 29 Avr - 22:11

Tout en marchant vers l’alcôve pour quitter la salle de bar à proprement parler, Chris garda le petit brun à l’œil. Il semblait toujours aussi mal à l'aise et il n’arrêtait pas de s'excuser. Peut-être avait-il vu l’énervement aussi passager que vite réprimé du blond.

" Je pense pas que tu aies besoin de t'excuser comme ça, on sera plus à l'aise. Je t'ai déjà dit que la musique et les gens c'est pas trop mon truc. Donc c'est cool, pas de souci ! "

Christy haussa les épaules en regardant faire William, son regard dérivant sur la main placée dans le creux des reins du plus petit. Comment il avait dit déjà ? Employé ? Il avait peut-être raté une allusion à quelque chose. Ça lui arrivait assez souvent de passer complètement à coté de quelque chose d’évident pour les autres. Au final, le résultat lui importait assez peu, mais il ne voulait pas commettre d'impair avec le peu de connaissances qu'il avait dans cette ville.

" Tout à fait ! On sera tranquille et on pourra discuter librement. "

Une partie de lui espérait qu'ils ne discuteraient pas trop librement non plus. Chris ne voulait pas en apprendre trop sur la relation que pouvait, ou non, entretenir ces deux hommes. Il n’était pas homophobe, loin de là, mais il estimait que chacun devait avoir son jardin secret et garder une part de mystère.
Il poussa le rideau pour rentrer à son tour, jetant un coup d’œil rapide sur la ''salle'' mise à leur disposition. Il était tellement perdu dans ses réflexions et dans le mal-être de Hadrien, qu'il en avait totalement oublié sa raison d’être là et le Gardien. Il se poussa pour laisser entrer le grand roux et prit l'initiative d'aller s'installer sur une des banquettes.

" On reste ici ou on en profite pour passer de l'autre coté ? "

Les deux solutions avaient leurs avantages et leurs inconvénients. Il aimait bien la compagnie du duo étrangement assorti, de même que la présence du Gardien, bien que ce dernier ne soit pas très loquace.

* Comme ça tu te sens moins seul ! *

Seulement, il était là pour voir le Prince et lui passer la liste qu'il avait faite ! Il était là pour la retrouver Elle ! Donc passer dans la partie la plus secrète du bar serait déjà une belle avancée. Sans compter que la discussion pourrait toujours se poursuivre dans le salon qui servait de salle d'attente.

décompte:
 

_________________
Tenue de Chris [18 Janvier 2014]:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadrien Chevalier

avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 11/04/2014

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Alcôve n°2 - 16 Janvier 2014   Mer 4 Mai - 21:11

Quittant la salle de bar, Hadrien s'engouffra avec empressement dans les pas de Christy et se relâcha enfin. Il soupira fortement pour finir de se détendre, il avait, sur ce point, encore des réflexes bien humains malgré ses deux ans de non-vie.

Le caïnite s'installa à côté de son comparse, lui souriant beaucoup plus détendu que quelques secondes auparavant. Bien qu'encore fébrile, il sentait le poids des regards féminins, qui l'effleurait parfois, complètement envolé. Ce simple rideau le séparant de la foule, suffisait à le calmer. Du moins, tant qu'aucune d'entre elles ne pointaient son nez dans l'alcôve, il resterait assez détendu.

« Si tu dois donner un truc au Prince, il faudrait aller de l'autre côté ? »

La voix de Hadrien était toujours un peu mal assurée et il n'arrivait toujours pas à regarder Christy en face. Le regard de ce dernier lui donner l'impression de sonder son âme, et Hadrien avez peur que ce dernier y arrive.

« Oh … on a le droit de venir dans cette pièce sans vous Monsieur Kerr ? Et on peut aussi rentrer de l'autre côté ou vous devez venir ? »

Hadrien avez vivement relevé sa tête vers le Gardien, sa voix n'avait pas changer d'intonation pour autant, mais au moins pour une fois, il regardait la personne à qui il s'adressait.

« C'est que … vous … vous voyez … je … j'suis vraiment pas … à l'aise quand … y'a des …. »


« Du monde ! Hadrien est légèrement ochlophobe. »


William avait coupé la parole à son maître et s'installait à son tour sur la banquette, posant une main rassurante sur son genou. Hadrien lui lança un regard interrogatif quant à son interruption, puis il se rappela que sa goule lui avait conseillé de préparer une réponse toute prête dans ce genre de situation. Ils avaient alors convenue tous les deux que ''l'ochlophobie'' restait la meilleure des options. Hadrien bougonna un peu, mais acquiesça.

« Oui … j'ai peur de la foule. »


Avouer ces faiblesses n'était pas une bonne idée, mais il savait que le mensonge n'était pas non plus la bonne solution. Ce qu'il redoutait le plus de ce stratagème, c'était d'entendre quelqu'un le traiter de menteur, et ça, il ne le supporterait plus. Le jeune vampire soupira encore une fois et sourit aux deux caïnites, se tortillant les mains. Il espérait que son ton avez été assez convainquant.

_________________

Apparence : 4 ; Signe particulier : Yeux vairons / Fort accent français

Tenue de Hadrien:
 

William:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerr MacRagnall [PNJ]

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 10/04/2014
Localisation : The Shadowland's doors

MessageSujet: Re: Alcôve n°2 - 16 Janvier 2014   Sam 7 Mai - 15:59

La salle de bar et son brouhaha juste derrière lui, Kerr se positionna dos au rideau, afin de pouvoir regarder tous ses hôtes sans avoir besoin de tourner le dos à qui que ce soit. Il vit le grand blond s'installer tranquillement sur la banquette et le petit brun le suivre presque avidement. Le roux hocha la tête en voyant que le dénommé Hadrien semblait plus à son aise dans cet environnement.

« Vous pouvez passer de l'autre côté, mais comme je vous l'ai dit plus tôt, le Prince n'est pas disponible à l'heure actuelle. Vous devrez sans doute attendre un moment et encore, je ne peux pas vous promettre une entrevue.»

Se déplaçant vers le tableau, Kerr se préparait à le faire pivoter pour les laisser passer quand Hadrien posa une question. Il ne fallut que quelques secondes de réflexion au Gardien pour formuler une réponse qui se voulait claire et sans appel.

« Pour rentrer dans les alcôves, il faut en demander l'autorisation. Et c'est encore plus vrai pour celle-ci. Quant au fait de passer de l'autre coté, c'est moi le ''passeur'', donc vous comprendrez aisément que vous ne pouvez pas le faire de vous-même. La seule chose pour laquelle vous n'avez pas besoin de moi, c'est pour ressortir. »

Kerr porta la main à sa poche et en tira une grosse clef, clef qu'il glissa dans la serrure dissimulée par le tableau qu'il venait de décaler doucement. Il tourna la tête pour fixer Hadrien de son regard bleu clair et haussa un sourcil devant l'intervention du jeune homme qui l'accompagnait. C’était donc la peur de la foule qui l'avait poussé à se renfermer ? C’était bien la première fois que Kerr croisait un vampire avec ce genre de problème. Il pensa rapidement au fait que l'entrée de l'Elysium était un bar et, retenant un soupir, il proposa une alternative qui empêcherait le jeune homme de faire une crise dont seuls les membres de la Famille étaient capables.

« Si vous avez des problèmes avec le monde, vous pourrez toujours voir avec MacGregor pour qu'il vous aide à passer par l'entrée secondaire. Cela pourrait vous être utile et ça vous éviterait... quelques soucis. »

_________________
Description du personnage :
 
Tenue du 19 Janvier :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christy

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2014

Feuille de personnage
Sang: Inactif
Point de sang:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Alcôve n°2 - 16 Janvier 2014   Jeu 12 Mai - 0:20

Chris se cala plus profondément sur la banquette pour laisser les autres prendre place. Son regard s'attarda sur Hadrien qui s’installait à côté de lui et il hocha la tête à sa question. Effectivement, s'il voulait voir le Prince, il devrait passer de l'autre côté. Il devrait encore attendre pour le voir, comme était en train de le suggérer le grand roux qui s'occupait d'eux.
Le petit brun semblait beaucoup plus détendu, mais Christy ne fit que le noter, n'approfondissant pas le sujet. Il était trop préoccupé par la situation, est-il venu pour rien ? Est-ce qu'il pouvait se permettre de remettre sa lettre à Kerr pour qu'il la transmette à Ambrosius ?
Soupirant en pensant au fait que les choses n'allaient pas en s'arrangeant, il écouta l’échange de son voisin avec le Gardien. S'il avait bien compris, à chaque fois qu'il viendrait ici, il lui faudrait passer par le bar pour pouvoir rencontrer le Prince ? Et, non-content de ça, il devrait en plus attendre que Kerr soit disponible pour venir lui ouvrir la porte qui menait à la partie plus officieuse du bar, l'Elysium.

* Comme c'est pratique ! Non mais sans blague, ils ont pas trouvé plus compliqué et plus contraignant pour gérer le truc ? *

Chris n'avait jamais fréquenté de cour, mais, à travers les récits d'Iris, il avait cru comprendre que c’était assez aisé. Glasgow était sans doute un ovni dans bien des sens. Après avoir rencontré le Prince, il aurait dû se douter que les choses ne marchaient vraiment pas comme ailleurs.
Observant Kerr, il se redressa, écoutant toujours les échanges entre les trois autres hommes. L'indisposition de Hadrien venait, d’après les dires de William, d'un problème d'ochlophobie. Chris maugréa intérieurement sur l'incommodité du lieu, se disant qu'il y avait bien d'autres possibilités pour restreindre les entrées que celle que la Famille locale avait choisie.

Le grand blond se leva, se portant devant la porte, non loin du Gardien, pour changer de pièce. Il avait hâte de quitter cette atmosphère saturée d'odeurs et de sons. Il jeta un bref coup d’œil à Hadrien, semblant lui demanda muettement s'il allait le suivre. Il allait s'engouffrer dans le passage quand il se ravisa et se tourna pour faire face à Kerr. Il venait de penser à quelque chose qui pourrait lui être salutaire et il espérait avoir une réponse positive à la question qu'il allait poser.

" Cette offre de passer par l'entrée secondaire est valable pour tout le monde ou seulement pour certains et sous certaines conditions ? Parce que si c’était possible, j'aimerais moi aussi en bénéficier. "

décompte:
 

_________________
Tenue de Chris [18 Janvier 2014]:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadrien Chevalier

avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 11/04/2014

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Alcôve n°2 - 16 Janvier 2014   Jeu 12 Mai - 19:46

La réponse de Kerr ne satisfit pas Hadrien. Il devrait donc affronter le bar à chaque fois qu'il rendrait visite au Prince. Mais dans un certain sens, il ne comptait pas revenir de si tôt se présenter devant Ambrosius. Maintenant que William connaissait l'endroit, il ne tannerait plus Hadrien pour qu'il lui fasse visiter les lieux. C'était une bonne chose, et Hadrien s'en rendait compte de plus en plus, au fur et à mesure de la soirée. Il n'était vraiment pas fait pour la vie en communauté et le stress que lui procurait ce genre de situation.

Puis le grand roux lui fit une autre proposition, concernant une deuxième entrée. SI l'idée l'emballa sur le moment, quand Kerr eut fini sa phrase, l'enthousiasme d'Hadrien retomba aussi vite qu'il était apparu.

« MacGregor ? »

Il n'avait passé qu'une soirée en compagnie des autres caïnites de Glasgow, et il y avait déjà deux personnes qu'il n'aimait pas. MacGregor était l'une d'entre elles. Leur conversation de la veille avait laissé au jeune vampire un goût amer dont il n'était pas près de se débarrasser.

« Non, ça ira … Je … Je préférerais rester dans la normalité et passer par là. Je … je ne compte pas non plus passer tout les soirs donc … je peux faire cet effort. »

*Entre me faire chambrer ou passer par là … Je préfère encore subir la salle de bar. Et puis je compte pas revenir souvent de toute façon.*


Hadrien sentit Christy se lever et sans le regarder il fit de même. Enfonçant à nouveau ses mains dans ses poches. William se redressa lui aussi, posant encore une fois une main rassurante sur l'épaule de son maître. Maintenant qu'il était à peu près calme, ce geste dérangea légèrement le vampire, mais il laissa faire sa goule sans broncher. Regardant le tissu d'une des banquettes, Hadrien s'adressa à son compagnon d'infortune pour la soirée.

« Si ça ne te dérange pas Christy, j'aimerais te tenir encore un peu compagnie. C'est sympa de parler avec toi … et en plus William veut voir l'Elysium. »

« En tant que goule, je me dois de savoir ou va mon maître ! Et ce qu'il fait ... Et avec qui.»

William rit légèrement à sa propre remarque. Cette dernière ne tira à Hadrien qu'un mouvement lasse de tête et un regard vers le haut.

« Ça c'est toi qui le dis ... »

_________________

Apparence : 4 ; Signe particulier : Yeux vairons / Fort accent français

Tenue de Hadrien:
 

William:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Marchand

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 22/04/2014

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: Alcôve n°2 - 16 Janvier 2014   Jeu 19 Mai - 21:16

Quittant la salle d'attente, Alexandre ajusta son chèche parfaitement dans l'optique de retourner parmi les vivants. Il poussa enfin la porte de l'alcôve qui débouchait dans la petite pièce cosy et tomba quasiment nez à nez avec Kerr.

« Rebonsoir Monsieur »

Il sourit sous son étoffe et s'écarta de la porte pour laisser Stéphane et Évy sortir à leur tour. Se rappelant de la remarque du Gardien, il activa son sang à cet instant précis, avant de se faire réprimander à nouveau. Le borgne regarda ensuite les trois autres personnes dans l'alcôve, qu'il salua d'une révérence polie. Il n'avait pas l'impression de les avoir déjà croisées. Il y avait donc pas mal de vampire dans la ville de Glasgow finalement.
Il s'inclina une nouvelle fois et décida de ne pas interrompre leur conversation.

« Bonne soirée Messieurs »


Le brujah souleva le rideau et pénétra dans la salle encore blindé de clients. Un petit regard en arrière pour voir si ses deux acolytes le suivaient et il fendit agilement la foule pour sortir au plus vite de l'établissement.
Alexandre arriva ensuite dans l'entrée du bar et salua le surveillant d'une phrase courte, n'ayant cette fois rien à récupérer dans les caissettes.
Et il poussa la lourde porte d'entrée, pour se retrouver dans la rue devant le bar. Cette dernière n'étaient plus trop fréquenté à cette heure là, à part par quelques humains pour qui la soirée était terminée. Il se retourna vers ses compagnons, désignant d'un mouvement de bras une direction.

« Je suis garé vers là-bas. Vous êtes venu en voiture ? »

Levant sa tête vers le ciel, il remarqua que la nuit était toujours voilée, mais que pour l'instant il ne pleuvait pas.

Par ici

_________________
Tenue :
 


Apparence : 1 ; Signe distinctif : gueule cassée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerr MacRagnall [PNJ]

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 10/04/2014
Localisation : The Shadowland's doors

MessageSujet: Re: Alcôve n°2 - 16 Janvier 2014   Sam 21 Mai - 22:03

Ouvrant le tableau qui menait à l'Elysium, Kerr se recula un peu pour que les trois jeunes gens puissent passer. Tout se passait plutôt bien, même si au niveau logistique, il avait encore pas mal de boulot. Il sentit son téléphone vibrer et le sorti pour le consulter, mais Hadrien répondit à sa proposition et il laissa tomber ce qu'il était en train de faire.

« Vraiment ? C'est une proposition que je ne fais pas souvent et je pensais que ça vous arrangerait, mais si vous préférez passer par la salle de bar alors... »

Ne trouvant pas de formulation adéquate, il se contenta de hausser les épaules en souriant. Après tout, il n'allait pas forcer ce jeune homme à accepter sa proposition. Cependant, il avait pensé, à tort, que le petit brun sauterait sur l'occasion qu'on lui offrait. Toujours sourire, il releva sa main tenant son portable dans l'espoir d'apercevoir le message qu'on venait de lui envoyer, mais encore une fois, il fut interrompu. Le grand blond lui posa une question, un froncement de sourcil et il répondit rapidement.

« En effet, cette proposition est soumise à certaines conditions et, sans vouloir vous vexer, vous ne semblez en remplir aucune. »

Ce Christy avait toujours l'air d’être mécontent et Kerr se demanda quelle en était la ou les raison(s). À chaque fois que le grand roux l'avait vu, il avait l'air de faire la gueule et dès qu'il ouvrait la bouche, le blond semblait se renfrogner, comme si ce qu'il racontait l'ennuyait ou lui déplaisait.
Il n'eut pas vraiment le temps de s’appesantir sur le sujet que deux hommes et une jeune femme sortirent du petit couloir. Décidément, c’était une situation récurrente ! Il salua ce petit monde d'un mouvement de tête et leur souhaita la bonne nuit avant de retourner à ses propres occupations.

_________________
Description du personnage :
 
Tenue du 19 Janvier :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stéphane Andrieu

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/04/2014

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
7/10  (7/10)

MessageSujet: Re: Alcôve n°2 - 16 Janvier 2014   Dim 22 Mai - 21:26

Toujours dans l'optique de s’éloigner le plus loin et le plus vite possible de la salle d'attente et surtout de sa Majesté de Glasgow, Stéphane traversa rapidement le couloir menant à l’alcôve n°2. Il ne fit pas attention aux visages qui se dessinaient dans la pièce, seul le grand roux ne lui échappa pas et il se contenta d'un signe de tête en passant. À vrai dire, ce n’était pas spécialement sa personne qu'il cherchait à éloigner du bar. Plus il pensait à la proposition que le Prince avait faite à Évelyne, plus il... il quoi ?

* C'est anormal ce genre de demande ! Mais pour qui il se prend ?! Bon d'accord, c'est le Prince, mais ça ne lui donne pas le droit de demander à ma... à Évelyne de se mettre nue ! Je demande à ses goules de se mettre à poil moi ? Non ! Parce que j'ai du savoir-vivre ! De la tenue ! *

En y pensant encore un peu, il trouva l'attitude d’Évelyne tout aussi condamnable. Elle devait sans doute être en train de jubiler, se moquant ouvertement de lui et de son autorité. Trouvant certainement ce nouveau jeu follement amusant alors que ça le faisait souffrir. Allez savoir pourquoi...
Il l'attira contre lui, la tenant fermement par la taille pour fendre la foule. Et, entre deux pas chaloupés, il approcha sa bouche de son oreille pour roquer suavement quelques mots. Il ne voulait pas que tout le monde entende et encore moins que quelqu'un ne le voit faire. Ici, bien dissimulé au milieu de tous ces humains, il ne risquait absolument rien.

« Je te préviens tout de suite, c'est hors de question et le sujet est clos ! »

En reprenant une posture un peu plus conventionnelle, il lui jeta un bref regard qui en disait long. Il ne voulait pas d'un débat, pas plus que d'une réponse. Elle se conformerait à sa volonté et c’était tout ! Fort de cette pensée, il suivit Alexandre jusqu'à l’accueil où il récupéra ses affaires en saluant le vieil homme.
Il prit la sortie, suivant encore son vieil ami, visiblement plus détendu. À l'inverse, la jeune femme semblait moins joyeuse, troublée et même vexée.

« Non, nous sommes venus à pied, mais si tu proposes de nous conduire, ça sera parfait ! »

Il regarda dans la direction qu'Alexandre avait montré, cherchant une voiture du regard alors qu'ils se trouvaient sur le trottoir du bar.

Point d'action et point de sang :
 

_________________
Tenue du 18 Janvier:
 
Évelyne:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christy

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2014

Feuille de personnage
Sang: Inactif
Point de sang:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Alcôve n°2 - 16 Janvier 2014   Mer 25 Mai - 20:49

Chris ne comprit pas pourquoi Hadrien refusait la proposition du Gardien, il aurait bien aimé pouvoir passer par une porte dérobée pour éviter la masse des clients du bar. Peut-être que c’était en rapport avec ce qui s’était passé la nuit précédente. Ça ne le regardait pas, mais Hadrien semblait tellement mal à l'aise quelques minutes plus tôt, quand ils étaient encore dans la salle principale, que son refus semblait absurde. Il se questionna un moment, écoutant l’échange et le nom qu'il perçut le conforta dans son idée. Un sourire un peu désabusé se forma sur sa bouche et, inconsciemment, il secoua légèrement la tête.

Regardant la porte s'ouvrir pour révéler le passage secret qui menait à l'Elysium, Chrity hocha la tête à la réponse du grand roux. Il comprenait pourquoi de telles règles existaient, mais il aurait aimé que les ''gérants'' du coin soient plus conciliant.

" Hm... je comprends. "

Sa réponse n’était pas très engageante, mais il ne se voyait pas parler pendant des heures du sujet. Surtout que le géant semblait avoir d'autres choses à faire, comme en attestait son regard qui semblait attiré par son téléphone.

Il allait s'engouffrer dans l’étroit couloir quand Hadrien lui adressa la parole, il se retourna de biais pour lui répondre. Levant un sourcil, il observa les deux hommes qui ne se lâchaient pas d'une semelle. Lui tenir compagnie ? Il n'y voyait aucun inconvénient bien que personne n'est jamais venté les bienfaits de sa conversation.

" Heu ok. Ça ne me dérange pas, mais je suis pas très bavard... comme tu as pu le remarquer. "

Entendant un bruit du côté du couloir, il tourna rapidement la tête pour voir arriver plusieurs personnes. Il les salua d'un mouvement de tête, trouvant la scène terriblement familière. Il se souvenait que la nuit précédente, il avait déjà vu ces gens, dans le même cas de figure.
Levant les yeux au ciel une fois que plus personne ne pouvait le voir, il s'engouffra dans le couloir pour rejoindre la partie la plus privée du bar.

décompte:
 

_________________
Tenue de Chris [18 Janvier 2014]:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadrien Chevalier

avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 11/04/2014

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Alcôve n°2 - 16 Janvier 2014   Jeu 26 Mai - 18:09

Même quand Christy lui répondit, le regard de Hadrien ne quitta pas le tissu des banquettes. Mais, juste avant de lui répondre, le caïnite releva légèrement la tête et regarda timidement son interlocuteur, dans un effort visible.

« Ça ne me dérange pas que tu ne sois pas bavard … J'ai pas eu l'occasion depuis longtemps de parler avec un autre vampire. Et tu m'as l'air cool ... »


Hadrien lui adressa un petit sourire encourageant, qui retomba assez rapidement quand il vit, quelques secondes après, une première personne, suivit de deux autres, sortir du passage. La raison pour laquelle le sourire du Malkavien s'était éteint, était la présence d'une femme dans le groupe qui arrivait en sens opposé. Mais il n'eut pas le temps de commencer réellement à stresser que les trois protagonistes rejoignaient déjà la salle de bar à proprement parlé.
Il ne put dissimulé son soupir de soulagement. Le jeune vampire utilisait encore son mouvement respiratoire pour calmer ses nerfs. Malgré ces deux ans de non-vie, il n'avait pas trouvé mieux pour maîtriser ses émotions.

Il sentit une main se poser sur son épaule, ce qui ne manqua pas de le faire sursauter. William lui adressa un regard étonné de sa réaction et l'encouragea d'une pression à avancer à la suite de Christy. Hadrien espérait surtout qu'il ne ferait pas de mauvaises rencontres dans l'autre pièce. Il ne voulait pas que l'une d'entre Elles occupe la salle où il allait entrer.

_________________

Apparence : 4 ; Signe particulier : Yeux vairons / Fort accent français

Tenue de Hadrien:
 

William:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerr MacRagnall [PNJ]

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 10/04/2014
Localisation : The Shadowland's doors

MessageSujet: Re: Alcôve n°2 - 16 Janvier 2014   Ven 27 Mai - 19:13

Kerr profita du moment de répit que lui offraient les trois protagonistes, pour enfin consulter les messages de Winchester. Le géant roux ne put s'empêcher d'écarquiller ses yeux en lisant les textos de son videur. Les messages étaient concis et allait droit au but, ce qui reflétait parfaitement la nature peu bavarde de sa goule, il prit en compte tous ce que lui expliquait le yankee sur les deux nouveaux.

*Décidément … On ne chôme pas ce soir … Est-ce à cause du concert ?*

Il rangea son portable dans sa poche habituel et s'adressa d'une voix claire à Christy et Hadrien. Il jeta un coup d'oeil à la suite du trio, mais comme ils étaient déjà venu la veille, ils connaissaient déjà la maison et le Gardien ne se faisait pas de soucis pour eux.

« Messieurs, je m'excuse de ne pas vous accompagner plus loin, mais le devoir m'appelle ailleurs. Je me charge de prévenir le Prince de votre présence, installez-vous et mettez-vous à l'aise … À plus tard. »

[SMS au Prince]

Il attendit que les trois personnes soit bien engagés dans la pièce suivante, et il referma la porte de l'alcôve. Cette dernière se verrouilla automatiquement. En repensant à ces dernières paroles, il imaginait mal le gamin aux cheveux longs et le grand blond se mettre à l'aise. Mais peut-être que Hadrien et son ''employé'' arriveraient à tirer un sourire à ce Christy.
Il fit demi-tour et souleva le rideau pour retourner dans le bar.

_________________
Description du personnage :
 
Tenue du 19 Janvier :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alcôve n°2 - 16 Janvier 2014   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alcôve n°2 - 16 Janvier 2014
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Paris] Tournoi "Highlander" SW le samedi 04 Janvier 2014 - Troll2Jeux
» [Nantes] Tournoi le vendredi 31 janvier 2014 - L'Antre d'Alto
» Panne réseau Bouygues
» Thimoléon, nouveau président de la chambre des députés contesté pour vols à main
» FRAT's NEWLETTER, 17 JANVIER 2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Ténèbres de Glasgow :: La ville de Glasgow :: Centre Ville :: The Shadowland's door :: La salle de bar :: Les alcôves-
Sauter vers: