''Les ténèbres de Glasgow'' est un forum de jeu de rôle, inspiré du jeu ©Vampire : la Mascarade de White Wolf (3ème ed.).
Le jeu se déroule de nos jours, dans la ville de Glasgow.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Salle d'attente 15/01

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Kerr MacRagnall [PNJ]

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 10/04/2014
Localisation : The Shadowland's doors

MessageSujet: Salle d'attente 15/01   Ven 16 Jan - 0:56

<= Venant de l'alcôve numéro 2.

Kerr accompagna la petite troupe jusqu'à la salle d'attente. Celle-ci est aménagée comme un salon assez cosy avec des sièges en cuir véritable. Cette pièce est nettement plus spacieuse que l'alcôve, nul doute que la courte attente y sera plus agréable. Le colosse leur fit un simple signe de la main et eut un sourire.

Salle d’attente:
 

-"Bien je vous demanderez juste d'attendre ici, juste quelques minutes le temps de voir avec le Prince afin que nous déterminions le déroulement des entrevus. Vous pouvez parler librement ici, il n'y aura pas de bris de la Mascarade.
En revanche,
son regard se porta sur Hadrien, vos dons ne sont toujours pas tolérés. Je reviens rapidement."

Puis sans attendre la moindre réaction de ses convives, il se dirigea vers une porte.

=> Vers le Bureau du Prince.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Salle d'attente 15/01   Dim 1 Fév - 18:40

Lumi pénétra dans la salle d'attente à la suite de Kerr, après l'avoir suivi dans l'étroit passage en provenance de l'alcôve numéro 2.

Ce dernier leur annonça, à elle et ses semblables, qu'ils devraient attendre encore avant de pouvoir voir le maître des lieux, puis il quitta la salle. Si l'on assume, sans trop de risque, qu'ils n'auront certainement pas tous audience en même temps, l'attente risquait d'être longue. Décidément, rien n'était fait pour améliorer l'humeur de Lumi, et elle allait devoir faire preuve contrôle pour ne pas montrer son agacement au prince. Fort heureusement, s'il y a une chose dont Lumi ne manque pas, c'est du contrôle de soi.

Son verre à la main, la froide beauté laissa son regard courir sur les éléments de la pièce. Disposés sans ordre apparent, du moins à l'aune d'un premier examen succin, se tenaient une troupe de statue ancienne, dans un style Grèce antique : hommes parfaitement bâtis, femmes légèrement rondelettes, le tout nu ou enveloppé dans des toges montrant plus qu'elles ne cache.

Voilà qui allait l'aider à passer le temps. Sans se presser, elle se dirigea vers la première, et commença à l'examiner minutieusement, dans le but d'en percer les mystères. Ces statues étaient-elles d'époque ? Ou, peut-être, avaient-elles été taillées par un membre de l'Elyseum, ou simplement achetées quelque part. Qu'importe les réponses finalement, le but était avant tout de passer le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Salle d'attente 15/01   Dim 1 Fév - 20:17

Venant de l'alcôve numéro 2.

Joan suivit la splendide jeune femme aux cheveux d'un blond presque blanc. Arrivée dans la salle dite d'attente, Joan se cala dans un coin de la pièce. Elle n'était pas particulièrement en retrait par rapport au groupe, elle allait laissé ça au "junkie", elle s'était simplement adossée à un des murs. Ce n'était pas son genre de profiter des fauteuils en cuir, elle était bien debout.

La tatouée observa le Gardien pendant que celui-ci expliqué qu'il allait voir les détails des présentations avec le Prince en personne. Joan prit son mal en patience. Elle avait été à bonne école pour ça. La cours londonienne était particulièrement protocolaire et pompeuse. Lorsqu'on avait rendez-vous là bas, il fallait bien prévoir sa nuit et surtout, surtout ne pas montrer le moindre signe d'exaspération, principalement lorsqu'on ne vient pas d'un clan "habitué" à ce genre de jeux de cours.

Le Gardien s'éclipsa après avoir légèrement sermonné le caïnite au sweat-shirt noir sur l'utilisation de ses dons. La motarde lui jeta un regard en biais. C'était ça qui avait provoqué son état ? Joan se demanda un instant si elle devait allé lui poser la question. Puis finalement elle haussa les épaules. Ça n'aurait probablement servit à rien et il n'aurait sans doute pas répondu à sa question.

Joan porta son verre à ses lèvres, buvant doucement en observant tour à tour chacun des vampires présents dans la salle. Son attention s'attarda un peu plus longtemps sur Clyde, se demandant s'il reviendrait lui parlait ou non. Elle était plutôt solitaire comme personne et elle ne s'en cachait pas vraiment. Les relations sociales ce n'était pas vraiment son fort.
Revenir en haut Aller en bas
Christy

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2014

Feuille de personnage
Sang: Inactif
Point de sang:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Salle d'attente 15/01   Lun 9 Fév - 18:29

[Venant de là]

Pénétrant dans le petit salon qui venait d'apparaître devant lui, Chris en fit le tour d'un regard circulaire et hocha la tête au départ du colosse. Attendre, ça semblait être le mot d'ordre de cette ville ! Il s'approcha d'un des fauteuils et s'y installa en attendant un complément d'information.

Sortant son téléphone, il consulta la liste de ses mails et soupira. Au moins son entreprise pouvait se passer de lui. Il releva les yeux sur les occupants de la pièce et prit le temps de les regarder chacun leur tour. Il y avait donc la déesse froide, le gamin malade, une amatrice de jean / chemise et son acolyte. Étrangement, aucun ne l'inspira pour aller tailler le bout de gras durant l'attente.

Il se positionna plus confortablement sur son fauteuil en réfléchissant à ce qu'il devait, aller dire à l'hôte de la ville. Par où commencer ? Il se remémora ce qu'il avait appris plus jeune, souriant parfois en pensant à une anecdote drôle ou cocasse.

* J'espère que le Prince de cette ville ne fait pas partie des gens trop guindés. *

Son regard s'égara à nouveau sur la salle, notant la décoration des lieux et l'arrangement de la pièce, tout en réfléchissant encore à sa futur entrevue.

décompte:
 

_________________
Tenue de Chris [18 Janvier 2014]:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Salle d'attente 15/01   Jeu 12 Fév - 14:10

D'ici

Clyde était le troisième, finalement, avec les histoires de galanteries, les demandes, et le reste. S'il n'avait pas été préoccupé, peut être aurait il pu tirer quelque avantage de sa position. Joan était certes moins attirante que la beauté aux cheveux presque blancs, mais elle était malgré tout très agréable à regarder. Si tant est qu'on ait l'esprit à de telles activités. Or, Clyde était plutôt un vampire préoccupé et en pleine réflexion. Il n'eut donc aucun regard, pas même un petit, pour le séant de Joan.

Le trémère, une fois entré dans la salle d'attente, eut un regard pour la décoration. De ces regards circulaires qui ne s'attardent pas vraiment. Et il alla docilement s'asseoir dans un des fauteuils, verre dans une main, enveloppe dans l'autre. Distraitement il sirota son verre. Dans son autre main, l'enveloppe faisait des tours. The Lady était elle prévenue ? La rencontrerait il ce soir ? Ne devait il pas se reconcentrer un peu sur le Prince tout de même ?

Après un petit moment, il releva la tête en direction de Joan. Il s'était soudainement sentit observé. Comme si, quelque part, cela l'avait fait revenir à la réalité. Et dans sa surprise, il eut à nouveau ce sentiment étrange d'être un lagomorphe face à un canidé prédateur, ou peut être un félidé. Bref : un civet sur patte face à un gourmet. Avec un effort de volonté il écarta cette sensation pour délivrer un sourire un peu désolé à la jeune femme. Il était tellement perdu dans ses pensées qu'il en devenait aussi peu sociable que les autres présents.
Clyde se leva, bien décidé à écarter ses préoccupations. Se triturer les méninges ne servirait à rien. Ce n'était pas un problème logique ou une énigme à résoudre. Il s'agissait simplement d'une rencontre. Il se rapprocha de Joan.


"Vous m'avez appelé Mr. Fergusson tout à l'heure ... Je préfèrerais Clyde si cela ne vous embête pas ..."

Etant donné le silence dans la pièce, Clyde parlait bas. Certes, toujours à cause de ce silence, tout le monde pouvait entendre à condition d'être attentif, mais le trémère ne voulait pas rompre trop brutalement la quiétude des lieux. Un peu comme dans une bibliothèque où, intuitivement, tout le monde parle à voix basse.

"Je pense que Joan doit être votre prénom et je préfère que l'on soit quitte. Et puis, Mr. Fergusson, c'est mon père, vous voyez ..."

Ce que Clyde ne dit pas c'est qu'être appelé "Mr. Fergusson" par quelqu'un que lui même appelait par son prénom lui rappelait bien trop les rapports qu'il pouvait entretenir avec ses étudiants. Et Joan n'était clairement pas une de ses étudiantes.
Il accompagna ses mots d'un léger sourire. Il était partisan du fait qu'un sourire pouvait rendre beaucoup de choses plus agréable. Le trémère avait pu remarquer que certains anciens vampires perdaient presque leur faculté à paraitre sympathiques ... Etrangement son esprit songea aussitôt à la beauté nordique pour illustrer cette observation. Lui préférait rester "humain" dans ses rapports aux autres. Discuter à longueur de temps avec des blocs de marbre devait devenir lassant.

Revenir en haut Aller en bas
Hadrien Chevalier

avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 11/04/2014

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Salle d'attente 15/01   Ven 13 Fév - 10:14

De là

Hadrien resta en arrière par rapport au groupe, laissant deux bon mètres entre lui et la personne qu'il suivait. Il glissait par réflexe une main vers son étui de couteau, mais ce dernier était malheureusement vide. Il serra son poing et ramena sa main dans sa poche.

Il entra enfin dans la salle d'attente et se plaça juste à côté de la porte. Il n'était pas rassuré et maudissait son sire de ne pas l'avoir accompagné, même s'il commençait à connaître sa façon de procéder à chaque "déménagement". Il releva un peu la tête et observa la salle est les autres. Hadrien jeta ensuite un regard perplexe aux diverses statues qui y étaient exposées. Elles étaient inconvenantes et il détourna le regard d'un "femelle" alanguie sur un matelas de pierre.

Il trouvait l'ambiance un peu pesante, le seul bruit que l'on attendait été les quelques phrases adressées à la deuxième femme arrivée par le gars aux cheveux frisés. Le roux avait quitté la pièce en lui précisant que les dons n'étaient pas autorisés dans ce nouvel endroit.

Hadrien siffla entre ses dents, d'un simple murmure, la mâchoire crispée :

"J'compte pas réessayer ...t'inquiète pas ..."

Il réajusta sa capuche et s'appuya contre le mur de la porte, se laissant glisser au sol pour attendre. Il sortit son téléphone et jeta un coup d'oeil sur l'heure. Il lui tardait que ça soit fini.

Hadrien était trop inquiet pour s'installer au milieu des autres et cet endroit lui permettait d'avoir un meilleur angle de fuite au cas où.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerr MacRagnall [PNJ]

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 10/04/2014
Localisation : The Shadowland's doors

MessageSujet: Re: Salle d'attente 15/01   Mar 17 Fév - 15:46

Venant du bureau du Prince, Kerr ouvrit la porte de la salle d'attente. Il observa rapidement tous les protagonistes présents. Mis à part la femme à la chemise à carreaux et le facteur, les autres étaient tous dans leur coin respectif perdu dans leur pensées et dans un mutisme pesant.

*Ils pourront faire connaissance hein ?... Ah mon avis il y a du travail... Beaucoup de travail...*

Il se racla doucement la gorge pour signifier aux deux qui discuter qu'il allait s'adressait à l'assemblée.

-"Bien. Mesdames, Messieurs, le Prince va vous recevoir, tous en même temps, puis chacun séparément. Veuillez me suivre."

Et sans plus attendre que les présents daignent se lever (s'ils ne l'avaient pas fait à son arrivée) ou bien commence à prendre place dans une file indienne qui pourrait correspondre à chacun de leurs désirs de diva, le colosse tourna les talons et se dirigea à nouveau vers le bureau du Prince.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Salle d'attente 15/01   Mar 3 Mar - 12:26

Joan observait Clyde avec une certaine insistance, elle s'en rendait compte maintenant. Elle s'était dit que ce n'était pas très sympa de sa part. Le barbu semblait préoccupé, comme beaucoup de monde dans cette pièce. A part peut être la déesse nordique qui semblait juste indifférente à tout ce qui l'entourait... La tatouée savait que c'était naturel. Rencontrer un Prince était toujours une épreuve particulière. Elle espérait juste, dans son cas, que ça passerait vite et qu'on ne lui énumérerait pas ses états de faits. Elle n'avait pas envie de repenser à Lee...

Mais Clyde vint la rejoindre ce qui la tira de sa nostalgie mélancolique qui lui était revenue soudainement. Il lui demanda d'abord si elle pouvait l'appeler par son prénom. Elle hocha doucement la tête. Ça lui paraissait honnête. Le barbu lui expliqua la raison de cette demande, ce qui tira un léger sourire à la motarde.

Elle s’apprêtait à lui répondre, quand le Gardien fit une nouvelle apparition dans la salle d'attente. Il n'avait pas été long, en effet. Le géant leur expliqua que le Prince allait d'abord les recevoir tous en même temps. Cela paru légèrement étrange à Joan. C'était la première fois qu'elle assisté à cela. L'américaine haussa les épaules. Elle n'avait jamais non plus assisté à une présentation avec autant de vampires.

Faisant un signe de tête à Clyde pour l'inviter à la suivre, elle emboîta le pas au colosse.


Direction le Bureau du Prince.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Salle d'attente 15/01   Ven 6 Mar - 23:11

Une fois de plus, Lumi ne se fit pas prier, et se dirigea prestement vers la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Christy

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2014

Feuille de personnage
Sang: Inactif
Point de sang:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Salle d'attente 15/01   Ven 10 Avr - 15:36


L'attente fut plus longue qu'il ne l'avait espéré, mais moins qu'il ne l'avait redouté. Le grand roux vint les chercher, sa mine et son ton n'allaient pas en s'arrangeant et Chris secoua légèrement la tête en le remarquant. Il se leva et emboîta le pas du colosse, avançant dans les nouveaux couloirs.

* Mon petit pote, change de métier si ça te saoule de faire ça... *

Il se retint de grommeler, se disant qu'à force, les gens seraient bien capables de lui coller une étiquette alors qu'ils ne le connaissaient pas. Elle l'avait prévenu que les réputations se faisaient et se défaisaient assez vite dans ce genre de communauté.
Dans quelques instants, il pourrait enfin poser les questions qui lui brûlaient la langue et obtenir, très certainement, des réponses. Une information le chiffonna un peu, ils allaient rencontrer le prince de la ville tous en même temps ? Pourquoi ? Il préférait ne pas étaler ses doutes sous les yeux des autres ! Surtout qu'il n'était pas vraiment à l'aise à l'idée de se présenter devant autant d'inconnus. C'était quoi cette manière de procéder ? Elle ne lui avait jamais parlé de pareilles pratiques !

[Par ici]

décompte:
 

_________________
Tenue de Chris [18 Janvier 2014]:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadrien Chevalier

avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 11/04/2014

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Salle d'attente 15/01   Mar 14 Avr - 14:52

Hadrien mima un soupir. Ça-y-est, il allait rencontrer le Prince de la ville. Il espérait que cela se passerait mieux qu'avec celui de Paris. Il attendit encore une fois que tout le monde soit passer pour prendre la dernière place. Dans sa tête, il se répétait ce qu'il devait dire à son souverain pour ne pas bégayer, ni commettre un impair.

*Bonsoir Majesté, je m'appelle Hadrien Chevalier, infant de Slaine Bishop. Je souhaite seulement me présenter à vous ... Bonsoir Majesté, je m'appelle Hadrien Chevalier, infant de Slaine Bishop. Je souhaite seulement me présenter à vous ... *


Cela suffirait grandement pour le moment, et son sire ne lui avait pas demandé de lui taper la causette pendant 4 heures non plus.

Il emboîta donc le pas de ses compagnons de soirée vers le bureau du Prince.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Salle d'attente 15/01   Dim 3 Mai - 21:09

Clyde reporta toute son attention sur le rouquin géant. Ou le géant rouquin. Le Prince allait donc les recevoir tous en même temps ? Le trémère songea que c'était là un challenge intéressant. Et presque aussitôt il se remit à gamberger. Bon il n'avait pas assisté à beaucoup de présentations, ni même été assidu auprès d'une quelconque cour. Non une université trémère, peu importe sa taille, cela forme très bien aux courbettes. Et l'avantage d'étudier les civilisations occidentales et l'histoire c'est que Clyde connaissait bien les usages que la plupart des gens nés aux XIXème et XXème siècles ignoraient parfaitement.

Il eut un pâle sourire pour Joan lorsqu'elle l'invita d'un regard à la suivre. Outre le fait que le regard était toujours aussi perturbant et que cela lui donnât l'impression durant un instant de suivre une araignée venimeuse dans son terrier, le trémère avait l'esprit tout à ses soucis.
Avec la même politesse que précédemment, il laissa la beauté nordique passer avant de s'engager à la suite de cette file non indienne.


Vers le bureau du Prince
Revenir en haut Aller en bas
Emily McGee [PNJ]

avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Re: Salle d'attente 15/01   Mer 22 Juil - 15:43

[justify]Emily avait commencé sa nuit comme à son habitude, par faire un check up des lettres reçus dans la journée (il y en avait de moins en moins) puis de ses différents emails (il y en avait de plus en plus). Cela lui avait prit un certain temps. Mais en ce moment, Glasgow était plutôt calme et elle avait le temps de faire ce qu'elle devait à faire, professionnellement parlant.
Cependant, alors qu'elle allait s'attaquer à la correction d'un manuscrit pour l'une de ses maisons d'éditions, la vibration de son téléphone portable posé sur le bureau, la tira de ses réflexions. Son regard se posa sur l'écran de son smartphone. Il s'agissait d'un message de Kerr. La vampire resta un moment interdite devant le message du Gardien.


Kerr MacRagnall a écrit:
Ma Chère Lady, vous avez du courrier. Venez le récupérer au Shadowland's

Que signifiait tout cela ? Kerr n'était pas du genre à la déranger pour rien, la plus part du temps il s'agissait d'urgence. Mais cette fois, le ton employé n'était absolument pas alarmant. Et puis, chose rare, le colosse roux avait utilisé un smiley. En fait ce qui surprit Emily était plus le fait que Kerr utilise un smiley dans un message qui lui était adressé à elle... Mais surtout, il y avait beaucoup de zones d'ombres dans ce message, de mystère. Et le Gardien l'avait habitué à un franc parler et à des phrases directes plus qu'à des énigmes...

*Tout cela est pour le moins étrange...*

Au final, la seule façon qu'elle aurait de savoir ce qu'il se passe s'est d'aller récupérer le dit courrier directement au Shadowland's. Le fait que le Gardien est précisé "Ma chère Lady" stipulait qu'elle devait s'y rendre en personne et réceptionner cette "lettre" en main propre. La caïnite à l'apparence enfantine se leva de son siège et se dirigea vers sa garde robe. Avant de se lancer dans quelques réflexions vestimentaires, elle envoya un message à son majordome.

SMS a écrit:
Nous sortons en ville ce soir. Préparez la voiture.

Cela faisait un moment qu'elle n'était pas descendue en ville. Et par la même occassion aussi longtemps qu'elle n'avait pas revue ses camarades de la Camarilla de Galsgow. Pour l'occasion elle passa une robe plus sophistiquée qu'à son habitude.
Une fois qu'elle fut fin prête, elle prit simplement un des multiples livres qui traînés sur son bureau depuis quelques temps avant de rejoindre Gordon.

Le voyage fut particulièrement silencieux, Emily étant plongée dans sa lecture. Le vieux majordome ne se permit qu'une seule question.


-"Où allons nous, Madame ?"

-"Au Shadowland's doors, Gordon. Et nous éviterons l'entrée principale. Il est un peu tard..."

En effet, l'heure n'était pas approprié à la venue d'une "enfant" dans un pub écossais. cette erreur n'était arrivée qu'une seule fois depuis la mise en place de cette couverture pour l'Elyseum et ce n'était même pas arriver du vivant de Gordon. Mais Emily avait retenu la leçon et n'avait jamais commis une seconde fois la même erreur.

La voiture se gara dans l'allée proche de la porte menant tout droit à l'Elyseum. Emily descendit avant de demander à Gordon de l'attendre ici. La portière se referma en claquant doucement et la vampire pénétra dans l'Elyseum. Sans plus de cérémonie elle se dirigea directement vers la salle d'attente. Elle choisit un coin, un fauteuil agréable et s'installa. Elle prit juste le temps de prévenir Kerr de sa présence avant de se replonger dans son livre :
"Hiding in the Mirror" de Lawrence M. Krauss. Attendant patiemment que quelqu'un vient lui remettre se fameux courrier.

Hiding in the Mirror:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MacGregor [PNJ]

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Re: Salle d'attente 15/01   Mer 22 Juil - 18:03

Avertissement au lecteur:
 


Scott


Le début de nuit avait été calme. Une visite à un calice, titiller un peu ses réseaux d'informations pour voir s'il y avait du neuf, recoller quelques données pour en tirer des conclusions ... Scott laissa son regard se perdre face à lui tandis que son esprit se perdait en conjectures. La conclusion n'était pas alarmante, pas à ce point, mais cela valait bien la peine qu'il en touche deux mots au romain. Et donc un ...

Le vibreur de son téléphone, bientôt suivit par les premières notes de la traditionnelle Skye Boat song, l'informèrent qu'il avait un message.


Kerr MacRagnald a écrit:
Mac t'es où ? Il y a vachement de monde ce soir. Y compris des gens de la Famille !

Du monde ?
Voilà qui était intéressant.
Il n'y avait pas l'air d'y avoir danger, autrement le Gardien aurait été bien clair, mais Scott sentit une certaine passion dans la forme. Le message était hâtif. Amusant. Les nerfs de Kerr avaient ils été mis à rude épreuve ou bien était ce un trop plein d'enthousiasme ? Chacune des idées tira non pas un sourire mais une lueur ravie dans le regard du vieil écossais. Un peu d'action ... Cela ferait peut être du bien à cette bonne vieille Glasgow que de se dérouiller un peu avec du sang neuf.

Enfin, Scott se dirigea vers son armoire. La décision était là, avec deux bonnes raisons : il irait au Shadowland's door ce soir. A l'idée de voir des nouvelles têtes, il hésita un infime instant à revêtir le tartan traditionnel des lowlands ... mais sans doute cela serait il un peu trop ... trop .. et pas assez .. discret. Scott était un individu qui adorait la discrétion. Avec l'âge, l'on se fait discret. Regard rieur. Non, pas de tartan pour ce soir ... Une autre fois, assurément. L'on échappe pas infiniment au kilt et à ses secrets.

Ce serait donc une tenue relativement sobre. Le veston n'était pas très en usage de nos jours mais l'on passait aisément ce genre de petites lubies à un homme de l'âge de Scott. Mac Gregor aimait bien Scott. Et par dessus le tout un manteau de cuir usé qui collait bien au reste. Il ne passa pas devant son miroir, il n'avait que très peu de miroir. Il savait que cela ferait l'affaire.


Tenue de Mac Gregor:
 

D'humeur enjouée, il arriva jusqu'à l'entrée dérobée du Shadowland. Il n'avait guère envie de se mêler aux foules et plutôt l'envie d'aller directement où les choses étaient intéressantes ... Oh tiens, n'était ce pas la voiture d'Emily qu'il avait vu passer ? De plus en plus intéressant.


"Gregor, hâtons nous, je ne voudrais pas être trop en retard"

Parlait il seul ? Non ... Un miaulement lui parvint depuis une gouttière à quelques mètres au dessus de sa tête.


Gregor
"Allons mon ami, vous n'avez plus l'âge pour ces faceties".

Nouveau miaulement. Semblait il que si. Scott aurait soupiré si cela ne l'avait pas amusé, quelque part. Arrivant à la porte, il l'ouvrit et la tint. Oui la tint. Oui. Pour Gregor. Gregor n'était pas n'importe qui.
La salle d'attente eut l’incommensurable honneur d'accueillir les coussinets du majestueux rouquin. Et bien entendu, pas un miaulement de remerciement pour le portier. Scott vit le félidé se diriger vers un fauteuil et sauter souplement sur un accoudoir, sans effleurer un instant l'enfant qui lisait.


"Ma chère, c'est un plaisir de vous voir en ville" salua Scott avec un naturel pourtant teinté d'un profond respect. Le gaelique avait été employé. Il n'y avait plus guère qu'avec ses camarades camaristes, vieux camarades camaristes étant plus juste, qu'il pouvait user de cette belle langue qu'il affectionnait.
Une légère inclinaison de la tête accompagna ses mots puis il se dirigea vers un fauteuil proche. Les visites d'Emily étaient rares. Et en un sens précieuses.


"Puis je ?" désignant le siège et attendant l'autorisation de la lectrice pour s'asseoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily McGee [PNJ]

avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Re: Salle d'attente 15/01   Jeu 23 Juil - 12:16

Emily finissait son paragraphe. Il était important d'arriver à cette étape pour comprendre l'entièreté du propos de l'auteur. L'imposant chat sauta souplement sur l'accoudoir avec cette grâce féline si caractéristique. Sans lâcher des yeux son livre, la vampire piégée dans un cours d'enfant se mit doucement à caresser le chat, elle avait l'habitude. De plus cet être annonçait la venue d'une autre personne, une vieille connaissance d'Emily et cela, quelque part, la ravit.

Des paroles en gaélique la tirèrent de sa lecture. Ce bon vieux Scott. Si Emily n'avait pas perdu son sourire il y a des centaines d'années, elle se serait surement retournée vers lui, le visage teinté d'une certaine joie. Au lieu de cela, la caïnite aux cheveux noirs de jais termina l'ultime phrase de son paragraphe. Elle posa son marque page comme il faut et referma son livre, le rangeant sur l'autre accoudoir. Caressant toujours Gregor, son regard se posa sur Scott.

(en Gaelique)
-"C'est un plaisir partagé Scott."

Le ton était pourtant monocorde et inchangé. Mais puisqu'il était difficile de lire les émotions et expressions du visage de marbre de cet enfant, elle évitait de mentir. Ou en tout cas elle ne le faisait jamais avec ses camarades, ceux qui la connaissaient depuis longtemps savaient que ses propos étaient sincères.

Scott, désignant le siège à côté d'Emily, lui demanda s'il pouvait prendre place. La vampire hocha légèrement la tête joignant un
"bien entendu" à son geste.

Emily allait à nouveau échanger quelques phrases avec Scott lorsque la porte de la salle d'attente s’entrouvrit. De la demi-ouverture qui leur fit face ils entendirent la voix d'Ambrosius demander à une ou des personnes d'attendre. Les bruits de pas s'éloignèrent pour revenir vers le bureau du Prince.

L'enfant posa un regard sur Scott, pour savoir s'il en savait plus qu'elle sur ce qui se passait ce soir. Mais l'écossais venait d'arriver, il ne pouvait donc pas en savoir plus que ça. Emily se leva de son siège, elle n'allait pas accueillir quelqu'un assit. Il y a des choses qui ne se font tout bonnement pas. Elle avait tout de même prit son livre dans sa main, elle n'aimait pas laisser traîner les choses quand elle n'était pas chez elle. Et puis soyons honnête, elle était le genre de personne parfaitement ordonnée, et dont le désordre apparent sur son bureau était en réalité méticuleusement organisé. La porte s'entrouvrit à nouveau et trois personnes entrèrent.


-"..."

Ces hommes avaient l'air légèrement perdu. Emily prit donc la décision de prendre les devants. Elle attrapa délicatement les pans de sa robe et effectua une légère révérence, plus avec un mouvement de tête d'ailleurs qu'en pliant les genoux. Elle observa les nouveaux avec attention avant de prendre la parole.

-"Je vous souhaite le bonsoir, messieurs. Je suis Emily McGee."

Le ton était placide, presque monotone, sans aucune chaleur mais sans pour autant paraître méprisant, seulement neutre. La vampire continuait d'examiner méthodiquement chacun des hommes face à elle. Elle se demandait lequel était son "facteur". A moins que ce ne soit les trois. Ou bien le Gardien avait poussé le vice jusqu'à considérer  l’un de ses hommes (ou les trois) comme son "courrier" ?

_________________
Description du personnage :
 
Tenue :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MacGregor [PNJ]

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Re: Salle d'attente 15/01   Jeu 23 Juil - 13:44

Il connaissait Emily depuis de longues années ... Cette manière si particulière qu'elle avait de s'exprimer et les traits de son visage pratiquement toujours figés dans une neutralité impénétrable ... Lors de leurs premières rencontres, cela avait été quelque peu déstabilisant. La méfiance même c'était éveillée. Après tout, cacher ses véritables intentions était un don peu commun, surtout pousser à cet extrême. Seulement voilà, il n'avait pas fallut tant de temps que cela à Mac Gregor pour qu'il perçoive qu'il n'y avait pas vraiment de volonté de cacher quoi que ce soit, plutôt la perte d'une capacité à montrer ... Cela l'avait attristé au début. Peut être d'autant plus qu'il s'agissait qu'un corps jeune et que l'associer cela à l'immuabilité d'Emily était définitivement étrange. Mais aujourd'hui, c'était devenu naturel. Emily était ainsi. Point barre.

Scott, qui avait reprit en sérieux pour faire honneur à sa camarade, vit que Gregor n'entendait pas le laisser en paix. Le félidé, non content d'avoir montré son attachement à Emily plutôt qu'à Scott, le fixait de ce regard méprisant. Et voilà qu'en prime il ronronnait.
Sérieusement ?
Le regard de Scott tâcha de ne pas s'y attarder, mais tout de même, les années n'avaient clairement pas arrangé Gregor et son fichu caractère félin. Un léger plissement de lèvres fut tout ce qu'il restait au vieux caïnite. Plus jeune il aurait sans doute soupiré avec un léger mouvement de dénégation comme pour montrer à quel point il trouvait l'attitude de son compagnon puérile. Mais enfin ... Il se devait d'être honnête avec lui même. Scott était d'un caractère tout autant taquin. Sûr ils s'étaient bien trouvés ces deux là.

Il prit finalement place sur le fauteuil espéré suite à l'accord poli d'Emily. Quelques bruits ... Oh ! Ils étaient donc là ! Il n'était donc pas en retard, parfait. Sitôt assis, que finalement imitant celle-que-Gregor-préférait, Mac Gregor se leva. Politesse oui. Un regard d'Emily. Il semblait qu'elle ignorait ce qui se tramait ... Donc elle n'avait sans doute pas reçu le même message que lui. A bien y réfléchir, c'était une évidence, Kerr n'aurait sans doute pas employé le même ton avec qu'elle qu'avec lui.


(en gaélique) Il semble qu'il y ait de nouvelles têtes en ville, expliqua d'un ton plus bas Scott, afin de tenter d'apporter quelques éclairages à sa camarade.

Puis, il se demanda un instant s'il ne pouvait pas jouer quelque tour à ces nouveaux, histoire de voir comment ils réagiraient. Non ... Il écarta l'idée de se faire passer pour la goule d'Emily. Un bref coup d'oeil l'informa cependant que Gregor s'était assis de manière tout à fait digne sur l'accoudoir et que les ronronnements s'étaient tus.
Un pas sur le côté suffit pour que les trois compères, comprenez Emily, malgré elle, Gregor et Scott soient presque alignés.

Les bruits de remue ménage dans le bureau du Prince se calmèrent à nouveau. Il était totalement irrécupérable parfois. Et Mac Gregor posa son regard sur les trois personnes qui rejoignaient la salle d'attente. Y avait il des signes de stress post traumatique suite à l'entrevue d'avec le Prince ? Ce n'aurait pas été surprenant ...
S'associant à Emily, et prenant sa suite dans le déroulement des présentations, il inclina la tête.


"Le bonsoir. Vous pouvez m'appeler Scott."

Geste calculé en direction du chat.

"Et voici Gregor. "

Le visage était impassible mais l'oeil pétillait quelque peu. Comment réagiraient ils ?

_________________
Description du personnage :
 
Tenue :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Salle d'attente 15/01   Jeu 23 Juil - 18:41

Depuis la 4ème dimension

Clyde, une fois la porte franchit, se permit de laisser ses multiples interrogations l'assaillir. Son front se plissa sous l'activité intense des préoccupations qui lui venaient. Heureusement qu'il y avait cette enveloppe craft dans sa main pour le rappeler à ses priorités. L'écossais avait le vilain défaut de vouloir comprendre et résoudre tout les mystères qui lui venaient, des plus badins aux plus occultes. C'était sa manière d'être, mettre de la passion dans chaque activité qu'il entreprenait. Et cela nuisait parfois à sa capacité de concentration.

Après ce qui dura bien quelques instants, disons quelque chose comme deux ou trois secondes, d'une perdition totale dans ses pensées, Clyde revint à l'instant présent et son regard se porta à la pièce. Il ne s'attendait à rien de particulier. Ils n'avaient quittés la salle d'attente qu'une grosse poignée de minutes ... Et ce fut avec un presque sursaut de surprise qu'il découvrit la présence de personnes. S'il avait encore été vivant, son coeur aurait fait un bond dans sa poitrine sous le coup de la surprise. Mais il ne resta que le redressement soudain de la prise de conscience, un air d'étonnement d'un naturel saisissant et une bouche légèrement entrouverte.

D'abord, réflexe premier, la bouche se ferma. Puis le corps revint à une position plus naturelle tandis que son regard allait de l'enfant au vieil homme en passant par le chat, tentant d'analyser avec rapidité ce qu'il voyait. Se reprendre et réfléchir. Réfléchir avant de faire quoi que ce soit. C'était la base.
Une enfant. Etrange. Il y eut un très bref froncement de sourcils devant cette observation. Mais par bonheur, l'esprit logique et analytique du trémère remirent immédiatement cette observation dans son contexte.

*C'est un Elyseum. Seul un membre de la Famille peut être ici. Fait fît des apparences.*

Plus facile à conclure qu'à mettre en application. D'autant qu'il ne lui semblait pas avoir entendu parler d'étreinte en si jeune âge. Ou plutôt, pour être exact, il lui semblait que c'était plus ou moins interdit. Une goule donc ? Le regard resta une seconde sur le corps juvénile. Non, non. C'était bel et bien mort à ce qu'il pouvait voir. Donc c'était bel et bien une caïnite. Et donc ...

*Détourne le regard, ça doit bien faire deux secondes que tu la fixe, c'est pas très fin.*


Cette fois, il mit cet ordre mental en application aussitôt. Et le trémère retrouva une attitude tout à fait neutre, ayant surpassé sa surprise. Le regard alla donc au vieux. Décidément ... Y avait il dans cette ville un seul vampire répondant aux normes classiques communément admises, ou du moins celles qu'on lui avait inculqué ? Non parce que si étreindre un enfant semblait particulièrement déconseillé et on comprenait sans trop de mal pourquoi, étreindre une personne de ... soixante ? soixante dix ans ? à la louche, était également rarissime. Moins formellement déconseillé mais tout de même rarissime.

*Arrête de gamberger ...*

Emily a écrit:
"Je vous souhaite le bonsoir, messieurs. Je suis Emily McGee."

Voilà qui le tira de ses réflexions. Il nota le ton, particulièrement neutre de la caïnite. Presque étrangement neutre. C'en était un peu perturbant.

Scott a écrit:
"Le bonsoir. Vous pouvez m'appeler Scott. Et voici Gregor. "


Cette fois Clyde usa d'absolument tout son contrôle, il était concentré ce coup ci, pour ne pas afficher une nouvelle fois un air d'expectative. Le geste n'avait pas été badin. Gregor. Le chat. Présenter un chat était un peu idiot. Non ? A moins que le chat ... ne soit pas un chat ... Ou bien était ce bien un chat mais qui n'était pas tout à fait seul ? D'un autre coté, pour avoir vu le résultat sur Hadrien, Clyde savait qu'il y avait des contremesures contre l'usage des disciplines ... Ou alors ...

Le regard alla vers Scott, parce qu'il devait bien l'admettre, il parvenait à ne pas afficher sa surprise, certes, mais Clyde cherchait bel et bien une réponse. Et naturellement il avait tenté sa chance avec celui qui avait fait les présentations. Impassible. D'un grand secours, merci bien. A moins que ... le regard de Scott n'était peut être pas si impassible que ses traits ne l'étaient ...
Le trémère était paumé.
Et quand on est perdu, on est prudent.
Ne pas décider donc et opter pour l'évitement. La tactique était en place.

Il n'eut finalement qu'un très léger retard dans le timing que l'on aurait pu attendre pour sa réplique.


"Enchanté. Je me nomme Clyde Fergusson."

Légère inclinaison, bien moins prononcée que devant le Prince, mais cette fois, les réflexes de bienséances étaient bel et bien revenus. Ouf.
Revenir en haut Aller en bas
Christy

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2014

Feuille de personnage
Sang: Inactif
Point de sang:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Salle d'attente 15/01   Jeu 23 Juil - 21:55

[ Venant de là ? ]

En sortant du bureau, il se sentit comme libéré ! Il passa une main dans ses cheveux en soufflant doucement pour que ça ne soit pas audible par les autres. C'est la voix haut perchée d'une enfant qui le ramena sur terre. Pris de court, il avait tourné la tête de manière automatique, posant certainement un regard peu amène sur les personnes présentes. Puis, se rappelant les bases de la courtoisie, il pencha légèrement la tête en avant, dissimulant ses yeux pour se donner le temps de reprendre contenance. Venait-il de voir ce qu'il avait vu ? Une gamine, un vieux et un chat ? Est-ce un remake d'Alice au pays des merveilles ?
Après quelques secondes, il releva la tête, une expression plus neutre sur le visage. C’était quoi se délire ? Et pourquoi un chat ? Aucun de ses congénères ne se seraient présentés sous cette forme !

" Bien le bonsoir à vous, je me nomme Christy."

Un Prince qui tient moyennement la route, une gamine steampunk, un vieux grigou et un chat ? Était-ce là la population locale de la Famille ? Christy commençait à se dire qu'il avait dû se tromper d’enseigne ! Ou alors c’était précisément pour ça qu'Iris était venue ici !
Ne pouvant faire un pas de côté ou même reculer, Chris attendit patiemment que le groupe bouge pour voir s'il ne s’agissait pas d'une simple illusion, un contre-coup de tout le stress accumulé et qui se traduirait par un... non ? Bon...

Regardant les différents protagonistes pour noter leurs physionomies et leurs particularités, Chris passa plus de temps à observer le chat. Il devait bien avouer que certains de ses frères et sœurs avaient des formes pour le moins étranges. Mais aucun n'aurait fait ça, aucun n'aurait prit une forme animale pour se présenter. Il y avait bien des histoires de... non... non non et non !

Chris resta un moment indécis sur la conduite à tenir et il se rapprocha de Clyde, après tout lui aussi se présentait ici donc il devait être aussi perdu ! Il lui jeta un regard incertain, le Trémère avait l'air assez raide et ça remonta un peu le moral de Chris. Il se détendit légèrement et un sourire avenant se dessina sur ses lèvres. Après tout, il devait rester dans cette ville pendant un moment pour retrouver sa Dame, alors autant y passer un bon moment. Qu'importe l’extravagance des gens de la Famille qui résidaient ici !

" Je vous pris d'excuser mon comportement pour le moins cavalier, je ne suis pas trop habitué à ce genre de mondanité."

* Pas tant à ce genre de mondanité qu'à ce genre de population ! *

Il s'inclina à nouveau, d'une façon un peu plus protocolaire, mais beaucoup moins guindée.

décompte:
 


_________________
Tenue de Chris [18 Janvier 2014]:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadrien Chevalier

avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 11/04/2014

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Salle d'attente 15/01   Ven 24 Juil - 15:50

Suivant Clyde et Chris, il pénétra dans la salle d'attente. Il affichait un petit sourire, il n'y avait plus de femelles avec eux, il allait pouvoir se détendre un peu maintenant. De plus, sa présentation s'était bien passée, même si il ne savait pas trop comment se comporter devant ce Prince-ci. Lui qui c'était entraîné pour cette rencontre, il se disait qu'il aurait put faire autre chose.

Il redressa la tête en entendant quelqu'un s'adresser à eux. Il ne put dissimuler un temps d'arrêt en remarquant les personnes dans la salle. Il y avait une gamine et un homme, plutôt vieux, ainsi qu'une boule de poils orange. Ils se présentèrent tous les deux et le vieux présent le chat. Hadrien ne fut pas plus surpris que cela de voir une enfant contrairement à ces compagnons. Cela lui rappela même Philippe, son primogène sur Paris, qu'il appréciait particulièrement.

Hadrien laissa courir son regard sur les trois nouveaux protagonistes. La présence de la fillette ne l'effraya pas, elle était trop jeune et paraissait tellement distante que cela ne le dérangeait pas. Puis il se retourna et observa attentivement toute la salle, laissant une oreille traînée du côté de ses compagnons qui se présentèrent eux aussi. Il éxaminait toujours la pièce du regard pour vérifier s'il n'y avait pas d'autres invité présent quand il s'arrêta en attendant Christy s'excuser de son comportement. Il se rendit compte qu'il ne s'était pas présenté. Il se décala un peu pour être visible de tous et se présenta à son tour.

« Moi c'est Hadrien, … euh … ravie de vous rencontrer tous les trois.»

Hadrien s'inclina un peu, un peu plus maladroitement qu'avec le Prince. Il observa les trois inconnus puis jeta un coup d'oeil vers Clyde et Chris.

Juste après cela, sa curiosité le poussa à faire le tour de la pièce, regardant surtout la disposition des lieux évitant soigneusement de poser ses yeux sur les statues féminines. Au bout d'un moment, il trouva l'endroit idéal, d’où il pouvait surveiller toute la pièce.

Restant debout, les mains dans ces poches, il regarda un peu tout le monde et en souriant, il leur demanda d'un ton enjoué.

« Vous êtes tous de Glasgow ? Vous venez faire quoi ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily McGee [PNJ]

avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Re: Salle d'attente 15/01   Ven 24 Juil - 17:52

Scott lui avait soufflé une partie de la réponse. Intéressant. Il s'agissait donc de nouveaux venus en ville qui venaient à l'instant visiblement de faire leurs présentations. Très intéressant. Cela faisait longtemps que la Camarilla locale n'avait pas rencontrer de nouvelles têtes. Emily apprécia cette injection de sangs neufs. Elle espérait que cela sera profitable et durable.

L'enfant à la chevelure de jais passa les mains dans son dos, attrapant délicatement son poignet d'une main, l'autre tenant toujours son livre. Elle observa avec une attention particulière les réactions de chacun. Le premier marqua une pause dût à la surprise puis se mit à observer la situation avant de se prendre la parole. Emily avait elle aussi un tempérament à analyser les choses avant de réagir, elle n'eut aucun mal à reconnaître ce genre d'attitude.


Clyde Fergusson a écrit:
"Enchanté. Je me nomme Clyde Fergusson."

Si la vampire tiqua au nom prononcé, elle n'en laissa rien paraître. Fergusson... Ce nom lui disait quelque chose. En plus de cela, il arborait une enveloppe craft que l'on pouvait difficilement manquer. Il s'agissait donc de son "courrier". Il était plus que probable qu'il s'agisse d'un vampire. Et puisqu'on lui avait demandé de venir en personne récupérer une lettre qui visible était pour elle, Emily arriva tout naturellement à la conclusion que Clyde Fergusson était un Trémère. Qui plus maintenant que son esprit avait fait ce chemin elle se souvenait bien d'un historien de Glasgow qu'elle avait recommandé à ce cher Professeur Edward Shanks de l'université de Durham. Cela au fond l'amusa qu'on puisse lui renvoyer une personne qu'elle même avait recommandé. D'ailleurs il était étrange que Edward Shanks ne lui ai pas fait part de cette venue. S'était-il passé quelque chose ?

Alors qu'elle allait commencé à se perdre dans ses réflexions et hypothèses, la réaction du deuxième nouveau attira son attention. Il semblait réellement surpris. Visiblement ce dernier avait bloqué sur le chat et la présentation de Scott. Emily se dit qu'il était tombé en plein dedans. Le vieil écossais était taquin. Elle allait le laissé s'amuser un peu. Pour rien au monde elle ne l'aurait privé d'une bonne blague.


Christy a écrit:
" Bien le bonsoir à vous, je me nomme Christy."

Seulement un prénom ? Emily eut un très léger froncement de sourcil avant de revenir à une expression très neutre. Elle n'amait pas vraiment cela, mais elle ne pouvait pas non plus en tenir rigueur à ce vampire. Après tout Scott avait fait de même. Mais voilà, c'était le jeu de son camarade de ne se présenter que sous son prénom.

Et puis ce caïnite avait un regard qui déplaisait fortement à Emily. L'enfant n'avait pas pour habitude de ne pas pouvoir regarder les gens dans les yeux et elle avait du détourner légèrement le regard lorsque Christy l'avait observé. A nouveau elle eut ce léger froncement de sourcils. Cette sensation lui était particulièrement désagréable. Mais encore une fois, la perturbation fut extrêmement légère, il fallait bien plus que cela pour déstabiliser l'enfant et lui faire perdre son sang-froid légendaire.


Christy a écrit:
" Je vous pris d'excuser mon comportement pour le moins cavalier, je ne suis pas trop habitué à ce genre de mondanité."

Emily apprécia l'effort. Elle hôcha simplement la tête en guise d'approbation, signe d'apaisement. Et puis ils ne semblaient avoir conscience du rang et du statut de leurs interlocuteurs. Comment aurait-il pu en être autrement ? Emily n'allait pas les blâmer pour cela. La rigidité du protocole l'exaspérée parfois. Les mondanités ne faisaient rien avancer, elles étaient même plutôt un frein. Tant que le respect était là, la conversation pouvait continuer.

Le troisième et dernier nouveau quant à lui ne paru nullement trop surpris. Ou du moins passé le temps de la constatation que la salle d'attente n'était pas vide, comme il devait s'y attendre. Il ne semblait nullement choqué ou interloqué de voir une enfant. Emily approuva ce détachement. De plus, ce dernier ne semblait nullement étonné par la présence du chat. Au contraire, son attention se porta beaucoup plus sur la salle, comme s'il semblait chercher quelque chose. Puis se rendant compte que c'était maintenant à son tour de se présenter, il se décala doucement de ses comparses et prit la parole.


Hadrien Chevalier a écrit:
« Moi c'est Hadrien, … euh … ravie de vous rencontrer tous les trois.»

Encore une fois il ne prononça que son prénom, mais comme pour Christy, Emily ne pouvait pas lui en vouloir. En revanche ce qui attira son attention fut cet accent. Elle le reconnu aisément. Un français. Intéressant. La légère révérence était un peu maladroit, lui non plus ne semblait pas habitué aux "mondanités".

Contre tout attente, après s'être présenter, ce Hadrien se mit à fureter dans la pièce, négligeant complètement ses interlocuteurs et la conversation en cours. Emily le suivit du regard, les mains toujours dans le dos. Son comportement l'intriguait grandement. Qu'allait-il faire ?

Finalement Hadrien trouva un coin à sa convenance semblait-il. Il fit à nouveau face aux personnes présentes et demanda, avec une certaine nonchalance :


Hadrien Chevalier a écrit:
« Vous êtes tous de Glasgow ? Vous venez faire quoi ici ? »

Emily leva un léger sourcil à cette réplique. Le sourcil reprit sa place initiale rapidement et elle scruta Hadrien avec une certaine insistance. Non définitivement, ils ignoraient tout de leurs statuts. Scott allait pouvoir bien s'amuser.

(en Français, on peut discerner un léger accent anglais, mais très léger)
-"Vous non plus, n'êtes pas familier avec les mondanités, Monsieur Hadrien. N'est-ce pas ?"

Il n'y avait nul mépris dans le ton, juste cette neutralité qui relatait plus un fait qu'il n'émettait un jugement. Puis elle repassa en l'anglais, afin que la réponse à la question d'Hadrien puisse être comprise par tous.

-"Oui en effet je suis de Glasgow. Et pour répondre à votre seconde question, je viens récupérer quelque chose."

L'attitude générale était flegmatique et imperturbable. Maintenant que les choses étaient claires, Emily allait laisser Scott s'occuper de ces deux-là. Elle ne doutait pas une seconde qu'il sauterait sur l'occasion de répondre à Hadrien. Elle allait lui laisser ce privilège.

Son attention revint sur Clyde. Les mains toujours jointes dans son dos, elle exécuta un pas en avant, en direction de ce dernier.


-"Monsieur Fergusson, dites-moi si je me trompe, mais il me semble que vous avez été recommandé au près d'un certain professeur, par une personne de Glasgow."

Le ton était toujours aussi monocorde et l'attitude toujours aussi placide. Elle ne voulait pas prononcer le nom d'Edward ici. Elle ignorait les relations qui nouaient ces trois là ensembles et préférait, comme toujours, jouer la carte de la prudence.

_________________
Description du personnage :
 
Tenue :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MacGregor [PNJ]

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Re: Salle d'attente 15/01   Ven 24 Juil - 21:10

Les présentations étaient des moments rares. Glasgow ne fourmillait pas vraiment de vie caïnite ... Ou de non-vie caïnite ... Enfin, peu importait la manière de le dire, Glasgow était une ville plutôt tranquille. Mac Gregor était bien placé pour le savoir. Oh parfois certains membre de la Famille passaient, peu s'arrêtaient, peu de ce peu s'installaient et peu de ce peu de ce peu faisaient l'effort de se présenter, en si bonnes et dûes formes soit dit en passant.

Il chercha dans sa mémoire mais non, aucun épisode d'une présentation multiple ne lui vint. Dans tout les cas, les présentations étaient des moments rares. C'étaient même des moments uniques. On ne rencontre une personne une première fois qu'une seule fois justement. Une seule et unique fois. Y-a-t-il beaucoup d'autres choses ayant ce cachet là durant l'existence d'un immortel ? Pas tant. Il fallait bien se rendre à l'évidence. Et les rencontres d'avec d'autres membres de la Famille étaient toujours savoureuses. D'une manière ou d'une autre.

C'était cela que Mac Gregor s'employait à embellir et à enrichir. Il profitait. Il était peu de moment où le vieil écossais plaçait autant de son attention. L'attitude d'une neutralité teinté d'un soupçon de nonchalance ... Ce subtil mélange qui pouvait envoyer des signaux divers à ses interlocuteurs. La neutralité de ses traits, la rigueur presque rigide de sa posture, le ton beaucoup moins neutre de ses propos et l'étincelle de son regard ... Etait il vraiment ce qu'il paraissait ? Etait il un vieil excentrique aux fripes usées ? Oh que tout cela l'amusait.

Scott se délectait donc des réactions, variées et diverses ... Qui pouvaient en dire long comme peu sur chacun des trois vampires qui se tenaient face à lui. Le cérébral qui avait prit le temps d'analyser ... D'ailleurs Scott avait craint un instant que l'analyse ne fut trop longue au goût d'Emily mais finalement c'était passé. L'apparent détachement qui pourtant présentait des excuses "au cas où" ... Pas si détaché donc. Et le plus surprenant, celui qui n'était pas surpris. Et pourtant pas bien fin en bonnes manières. Trio amusant. Trio intéressant, même.



Clyde Fergusson a écrit:
Enchanté. Je me nomme Clyde Fergusson.

Le regard resta appuyé sur le premier. Clyde. Comme la Clyde. A Glasgow. Truculent. Fergusson. Nom écossais. Aucun doute là dessus. Bon point. Il pouvait cependant s'agir d'un nom d'emprunt, auquel cas, mauvais point. On "empruntait" pas un nom écossais nom de nom! Scott fut cependant intéressé.

Le second, Christy donc, n'eut peut être pas conscience de ses actes. Mac Gregor la connaissant depuis de très nombreuses années, il sentit l'ampleur de l'infime mouvement de sourcil d'Emily. Si un battement d'ailes de papillon pouvait déclencher un ouragan selon certaines théories, le moindre mouvement de sa voisine avait beaucoup, beaucoup, beaucoup de signification. Le problème restant généralement à saisir cette dernière. Il y eut rattrapage en beauté. Nouveau signe d'Emily, à croire que ce nouveau ne la laissait pas indifférente pour qu'elle soit aussi expressive ce soir. Ou alors elle était de bonne humeur ? Dans tout les cas, l'attitude de l'enfant ajoutait du piment à cette présentation déjà riche.

Toujours sur ce second caïnite, grand gaillard, soit dit en passant, Scott ne put que noter le regard particulier. Il y avait sans nul doute quelque chose. Oh ? Et ce regard s'attardait sur Gregor. Savoureux au possible. En voilà un qui restait intrigué ... Jubilation intérieure.

De réaction à son rattrapage ? Peut être un bref sourire doux. Mais était ce bien dû à ça ?


Hadrien a écrit:
Moi c'est Hadrien, … euh … ravie de vous rencontrer tous les trois.

Enfer et damnation. Scott resta interdit. Et choisis de ne pas le cacher. Pauvre garçon ! Imposé ou par choix, l'un comme l'autre, tout cela était vraiment horrible.

Ce fut le mouvement de Gregor qui le ramena à son amusement premier. Gregor donc. Non content d'être fixé, le félidé fixa en retour. Mais de cette manière particulière de ne pas le faire franchement. Christy était sans nul doute devenu son nouveau centre d'attention mais les chats ne soutiennent que rarement le regard longtemps. Avec une trajectoire loin de la ligne droite ... Voyons, la ligne droite ... Cela aurait clairement indiqué qu'il avait de l'intérêt pour quelqu'un ou quelque chose, non. Le rouquin ne pouvait se résoudre à laisser croire à de telles choses. Donc il commença par passer de l'accoudoir au siège. Puis, avec une souplesse toute particulière, Gregor gratifia à nouveau le sol du contact de ces coussinets. Parfois Scott avait l'impression que son compagnon se prenait pour Midas en personne. Sans nul doute Gregor devait avoir la conviction que tout ce qu'il touchait se muait en or. Très certainement.
Une fois au sol, le rouquin commença par contourner Emily, ni de trop près ni de trop loin. Puis il revint en direction des deux nouveaux caïnites qui étaient près l'un de l'autre avant de continuer sa trajectoire, prit par une nécessité impérieuse de contourner un autre fauteuil ... Le tout bien sûr avec une lenteur hypnotique pour qui le suivait du regard. Ce qui était bien c'est que Gregor avait le même sens des arts dramatiques que Mac Gregor.


Hadrien a écrit:
Vous êtes tous de Glasgow ? Vous venez faire quoi ici ?

Scott reporta son attention sur celui dont l'accent n'était pas anglophone, avec certitude. Oh lui aussi s'était pas mal déplacé ... Même caractère que Gregor ou simple coïncidence ? Ah, à la réponse d'Emily, elle savait déjà de quel accent il s'agissait. Scott ne s'étonnait plus de la science de sa voisine. Mais quand même, il aurait aimé comprendre. En plus, il était strictement impossible étant donné le ton si particulier de l'enfant de déterminer le registre ... Elle aurait pu jurer comme un charretier que son ton eut été le même. Voilà qui n'aidait guère. Et finalement elle eut la bonté de revenir à l'anglais.
Léger sourire de Mac Gregor. Qui répondit à son tour, d'ailleurs, avec une certaine légèreté.


"Je ne suis pas de Glasgow, au sens strict. Gregor oui."

Et d'avoir un regard appuyé vers Hadrien, chargeant son ton de gravité.

"Sachez que je vous plains. Sincèrement. Et j'espère au moins que ce n'est pas de votre propre élection, cela ferait de vous une bien piètre personne, je le crains."

Et ce fut tout.
Oui, voilà. Comme ça.
En même temps ... Hadrien. Quelle idée ?! Ce prénom avait toujours ce je-ne-sais-quoi d'insupportable aux oreilles de Mac Gregor. Ce n'était pas un obstacle insurmontable pourtant, tout au plus un muret. Et pour admettre les choses franchement, il avait passé l'éponge depuis longtemps ... mais l'occasion était trop belle.
Et comme s'il n'avait rien dit. Reprenant de son ton léger.


"Je viens parler. Et écouter aussi. Les deux choses peuvent être séparées certes mais ici elles ne le sont pas."

Le sourire était à nouveau doux. Peut être même pouvait il paraître quelque peu niais avec toutes ces rides et cette barbe et ces cheveux peu disciplinés. Scott s'amusait beaucoup. Et comme Emily semblait jeter son dévolu sur le plus écossais des trois à ce qu'il semblait, Mac Gregor porta donc un regard Gregor, puis vers Christy face auquel le chat venait de se planter ni assis ni couché, mais plutôt accroupi.

"Oh il semble que vous ayez attiré l'attention de Gregor. Entre nous, ce n'est pas courant qu'il soit aussi démonstratif."

Le chat eut le parfait mouvement de tête bref vers Scott, qui s'amusa beaucoup de ce timing.

"J'en dis trop", lâcha-t-il avec son sourire doux avant de s'asseoir à nouveau dans son fauteuil, se délectant de tout cela. Le jeu était totalement innocent de la part de Mac Gregor. L'animation manquait cruellement, chaque occasion était bonne ... Et puis s'ils se froissaient, tant pis ... Cela ne durerait pas longtemps ... Scott avait le temps de toute manière.

_________________
Description du personnage :
 
Tenue :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Salle d'attente 15/01   Sam 25 Juil - 1:23

Clyde avait tenté d'être le plus attentif possible ... Et pourtant la récolte était maigre. Enfin, pas tant que cela. Disons qu'elle était relativement maigre concernant Emily, Scott et ... Gregor ?

Abandonnant l'idée de percer à jour l'attitude d'un chat, ou de ce qui y ressemblait tout de même énormément, le trémère se concentrait donc plutôt sur les deux autres. Les humanoïdes. Scott semblait le plus expressif, sans conteste. Clyde avait sentit un regard un peu plus lourd à l'annonce de ses nom et prénom. Le connaissait on ? Ou bien était ce autre chose ?

La présentation de Christy tira un très léger mouvement chez l'enfant ... Puis un mouvement de tête. Clyde conclut assez facilement qu'Emily McGee était plutôt du genre à aimer le donnant donnant elle aussi. Tout le laissait croire ... Mais .. Mais voilà, Scott avait clairement laisser l'ouverture. L'universitaire songea cependant que le repentir rapide du gangrel près de lui témoignait sans doute de l'absence de préméditation dans sa bravade. Et Hadrien ... semblait avoir le plus d'aplomb, au final. Et dans le même temps, il y eut une forte réaction de Scott. Surprise ? Le chat se déplaça, tout comme le malkavien qui semblait avoir définitivement la bougeotte. Cela jurait avec l'immobilisme des autres.
Et puis la question tout à fait abrupte d'Hadrien ... Qui tira un sourire amusé à Clyde. Voilà qui était rafraîchissant, de la spontanéité. L'on commençait à en manquer.

Cette fois, l'universitaire vit ses doutes être totalement dissout aux mots d'Emily. Du français. Evidemment.

*Je manque vraiment de concentration ce soir ...*

Il aurait dû s'en rendre compte plus tôt. Et la phrase permit au sourire de s'éterniser un peu plus, quoi que déterminer les intentions de cette caïnite soit un véritable parcours du combattant. Elle n'était pas neutre, elle était la neutralité. Clyde aurait volontiers répondu à son tour, n'ayant aucun problème particulier à l'idée de s'affirmer comme originaire de Glasgow mais la phrase suivante de l'enfant lui mit la puce à l'oreille.
Il reporta son regard vers elle et la vit faire un pas en avant.


Emily McGee a écrit:

Monsieur Fergusson, dites-moi si je me trompe, mais il me semble que vous avez été recommandé au près d'un certain professeur, par une personne de Glasgow.

Il avait bien entendu. Aucun doute. Un peu surpris, il accorda toute son attention à son interlocutrice. Il prenait la mesure de ce qu'il venait d'entendre. Les mots de Scott, bien que sonnant un peu étrangement de par son changement de ton, lui semblaient distants. Se pouvait il ... Le ton fut particulièrement sérieux. Cette conversation entrait dans un tout autre niveau. Les doigts se crispèrent très légèrement sur la lettre. Mais il devait être certain avant de faire quoi que ce soit. Impensable d'agir avec précipitation.

C'est tout à fait exact.

Clyde prit un instant pour choisir ses mots. Il s'agissait de bien les choisir. Si c'était Elle alors il ne voulait pas passer pour un idiot, il espérait trop de cette rencontre et si ce n'était pas Elle alors il ne devait pas dévoiler trop de son jeu.
L'écossais était quelqu'un d'ouvert mais en bon trémère, il était un peu paranoïaque, tout de même.


Compte tenu du type de poste pour lequel j'ai été recommandé, je pense que seule la Dame (The Lady en anglais dans le texte) qui est l'auteur de cette recommandation peut en avoir connaissance.

Il la regardait, dans les yeux. Il fallait qu'il soit sûr. Pas le droit à l'erreur. Et puis tout de même, cela était surprenant d'imaginer quelqu'un de son clan étreindre une enfant. Non pas que la chose était surprenante dans l'absolu. Mais il était plutôt surprenant d'imaginer quelqu'un de son clan aller contre les règles que son clan se targuait d'avoir instauré. Et puis ... Sans avoir d'âge précis, Clyde savait que son Sire n'était pas étreint de la dernière pluie. Et compte tenu ce qu'il avait pu lire, il lui semblait que son Sire respectait The Lady plus que comme une égale talentueuse. Une aînée ?
Et il pu se voir dans le regard du trémère l'étincelle typique de la prise de conscience de quelque chose d'important. Pour autant, l'instant était trop grave pour qu'il détourne le regard.


Dernière édition par Clyde Fergusson le Mar 28 Juil - 15:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Christy

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2014

Feuille de personnage
Sang: Inactif
Point de sang:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Salle d'attente 15/01   Sam 25 Juil - 13:18

Une fois qu'il fut présenté et excusé, de toute évidence, Christy se contenta d'observer les gens. Seul un de ses comparses se comportait naturellement, l'autre semblait figer sur place. Il resta attentif aux déplacements de son compagnon de tabouret, juste au cas où...
Le vieux grigou semblait flotter dans un état de béatitude qui fit se poser quelques questions à Chris. Était-il drogué ? Il regarda la gamine, elle n'avait pas l'air drogué, loin de là ! Elle ressemblait presque à un patin qu'une main n'aurait animé que par intermittence. Son regard la détailla quelques instants supplémentaires avant de revenir sur le 'chat'.
Il regarda 'l'animal' traverser la pièce en une suite de circonvolutions chiadées. C'est à ce moment que ce dernier se permit un sourire et ignora superbement la bestiole en suivant la conversation qui venait de reprendre.

Un léger froncement de sourcil montra son désappointement devant le changement de langue utilisée. L’échange ne dura que quelques secondes, mais Christy trouva cette aparté d'une impolitesse manifeste. Il croisa les bras en continuant d'observer les différents protagonistes, que n'aurait-il pas donné pour pouvoir rentrer chez lui...
Le jeune brun, Hadrien, posa une question et tout le monde se plia à lui répondre, sauf Clyde. Christy hésita à suivre la même voie, mais il se ravisa, un peu de civilité n'avait jamais tué personne.

" Je ne suis pas d'ici, je fais juste un court séjour dans les parages avant de repartir."

* Prends ton mal en patience ! Pense à ta Dame ! *

Il s’imprégna de cette idée, écoutant patiemment ceux qui conversaient. Le vieux grigou avait sans doute grillé une ampoule ! Mais ça restait drôle dans cette façon d’être décalé des autres. Chris les écouta d'une oreille, se mettant à observer la pièce. C’était une décoration vraiment étrange, autant de statues dans une pièce, c’était un peu... étouffant ? Cette pièce lui rappela le bureau et il pensa immédiatement que le décorateur devait être une seule et même personne.

Une phrase attira son attention et il tourna automatiquement le regard vers la personne qui venait de la prononcer. Ses yeux détaillèrent le visage marqué d'ans de Scott et il haussa un sourcil. Gregor, le chat donc ? Il baissa les yeux quelques instants pour observer l'animal qui se trouvait devant lui avant de retourner son sourire au vieux maître.

" Vraiment ? Les chats sont tous un peu chafouin si je puis le dire ainsi. Que sait-on de ce qu'ils pensent ou non ? "

Il avança pour aller prendre place devant Scott, s'asseyant à son tour sur un fauteuil.

décompte:
 

_________________
Tenue de Chris [18 Janvier 2014]:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadrien Chevalier

avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 11/04/2014

Feuille de personnage
Sang: Actif
Point de sang:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Salle d'attente 15/01   Sam 25 Juil - 22:55

Hadrien regarda Emily avec de grands yeux. Cela faisait quelques mois qu'il n'avait pas entendu parler français. Son sire lui interdisait formellement d’utiliser sa langue natale. C'était sûrement pour son bien, mais lui en était un peu triste. Mais pour ne pas trahir la promesse qu'il avait faite à Slaine, il répondit en anglais.

« Si j'y suis habitué Madame, mais je déteste me forcer à agir de façon pas naturelle »

Sa voix était assurée, sans une once d'agressivité. Il avait pensé qu'étant donnée la rencontre avec le Prince, les autres vampires de la ville seraient aussi peu à cheval sur ce genre de comportement. Il avait dû se tromper.

Puis la fillette répondit à sa question avant de continuer à parler s'adressant cette fois à Clyde. Scott lui adressa ensuite la parole, répondant lui aussi gentiment à sa question. Puis il le fixa d'un regard un peu plus insistant que nécessaire, avant de lui dire une phrase à laquelle il ne comprit absolument rien. Le regard le gênait beaucoup et il baissa le sien, se mettant à fixer le sol comme à son habitude.

« Je ne comprends pas ce que vous venez de me dire Monsieur … je suis désolé »

Finalement, il n'était pas encore au point sur la langue de Shakespeare. Malgré tout les efforts qu'il avait fournis, il avait apparemment encore de grosses lacunes.
Clyde c'était mis à discuter avec Emily et Christy après avoir répondu à sa question discuta du chat avec le vieil homme s'installant non loin de lui.

Hadrien ne bougea pas de sa position stratégique et préféra se taire. Après tout, il n'avait rien à raconter. Tout ce qu'il voulait, c'était rentrer chez lui. Pourquoi le Prince lui avait demandé d'attendre ici. Il aurait très bien pu le faire un autre jour. Mais il ne se voyait pas refuser quelque chose que lui proposait/demandait Ambrosius. Qui pouvait bien être cette personne ? Il espérait juste que ça soit un homme et quelqu'un de pas trop bizarre.

Regardant les autres en train de discuter, il se rapprocha d'une des statues masculines (celle qui représente un homme à moitié allongé) et toucha la pierre dont elle était faite.
On aurait dit une vraie personne. Enfin une personne de son acabit à lui. La statue était glacée comme sa propre peau et vu la souffrance que le visage de celle-ci exprimait, il se dit qu'il aurait pu lui aussi être une statue.

_________________

Apparence : 4 ; Signe particulier : Yeux vairons / Fort accent français

Tenue de Hadrien:
 

William:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danái [PNJ]

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 28/04/2014

MessageSujet: Re: Salle d'attente 15/01   Dim 26 Juil - 21:37

Dan s’éveilla doucement, ouvrant les yeux pour n'y voir que l’obscurité habituelle. Un mouvement à son côté l'informa que Keith était lui aussi éveillé. Un sourire se dessina sur ses lèvres et elle se tourna doucement pour se rapprocher de lui. Elle chercha de sa main la tête de Keith et caressa ses cheveux quelques instants. Une grande main passa également dans ses mèches et elle sentit un souffle sur sa joue. Refermant les yeux, elle resta alanguie sous la caresse avant de se mettre à rire.
Les deux personnes allongées dans le lit y restèrent encore un long moment, partageant un échange de douceur et ce n'est qu'après plusieurs dizaines de minutes que Dan se leva enfin. Les différentes activités habituelles s’enchaînèrent, la visite de Moira prenant, comme à l’accoutumée, un temps infini.
Dan attrapa son portable qui venait de sonner, elle chercha les bonnes touches du bout des doigts avant d'y taper dessus. Une voix qui sentait le métal s'en échappa dans un discours haché.

« Keith, nous devons nous rendre au Shadowland's door. Il semblerait que notre présence soit requise.»

Un rire léger, un ricanement et deux blousons plus tard, les deux habitants de l'appartement descendirent main dans la main pour rejoindre la rue.
Ils arrivèrent au Shadowland's Door un petit moment plus tard, ils avaient voulu profiter du trajet et surtout de la nuit. Keith poussa la porte de service pour laisser Dan entrer et ils se dirigèrent vers la salle d'attente, Keith mettant sa main dans le creux des reins de Dan pour la guider. Elle sentit la présence de plusieurs personnes dans la pièce, aussi, elle s’arrêta pour ne percuter personne. Le Prince lui avait parlé d'une personne, pas de plusieurs ! Une moue fit son apparition sur son visage.

Une voix très basse se fit entendre près de son oreille. « Dan ? »

Le trop long silence de la rousse devait inquiéter Keith, il s’inquiétait souvent et pour rien, il fallait bien l'avouer. Dan secoua légèrement la tête et recula un peu pour se mettre à sa hauteur, posant sa main sur un des bras de Keith. Elle se retient de se mettre sur la pointe des pieds pour embrasser sa joue et encourage plutôt le gaillard à avancer.

« Bonsoir à tous ! »

Dan cacha son excitation derrière un sourire plutôt enfantin, il était rare que le Prince la convoque et encore plus rare que ce soit pour quelqu'un de son clan. Elle avança doucement dans la pièce, sentant Keith la diriger vers un coin qui semblait bien occupé.

« Emily, Scott. »

Un léger mouvement lui indiqua que Keith venait de pencher la tête en avant pour saluer les deux vampires. Dan, quant à elle, leva une main pour faire un léger coucou en souriant. Ça faisait un moment qu'elle n’était pas venue ici, en fait, il était plutôt rare qu'ils se retrouvent tous au même moment au Shadowland's door. Elle bougea un peu malgré elle, semblant sautiller doucement d'un pied à l'autre. Elle avait vraiment hâte de rencontrer cet inconnu de son clan, plus encore puisque Ambrosius pensait qu'il l’intéresserait ! Elle tourna la tête dans diverses directions, espérant le trouver de cette manière, mais c’était peine perdue.


_________________
Description :
 


Tenue du 19 Janvier :
 


Keith :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salle d'attente 15/01   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salle d'attente 15/01
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [rp]Salle d'attente pour les patients
» La salle d'attente
» strip poker dans une salle vide [PV Cassandra et Jun]
» Salle d'attente
» La Salle du Feu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Ténèbres de Glasgow :: La ville de Glasgow :: Centre Ville :: The Shadowland's door :: Elysium :: Salle d'attente-
Sauter vers: