''Les ténèbres de Glasgow'' est un forum de jeu de rôle, inspiré du jeu ©Vampire : la Mascarade de White Wolf (3ème ed.).
Le jeu se déroule de nos jours, dans la ville de Glasgow.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Croisement de W Georges St et Renfield St [Appartement de Clyde Fergusson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Croisement de W Georges St et Renfield St [Appartement de Clyde Fergusson]   Mer 3 Déc - 14:56

Duplex / refuge de Clyde Fergusson


Clyde possède un duplex en centre ville situé au 3ème étage au croisement de W Georges Street et Renfield Street.

L'appartement s'ouvre sur une grande pièce d'une cinquantaine de mètres carrés. Une partie de la pièce, la chambre, est isolée par des panneaux coulissants en bois totalement opaques. Lorsqu'il a des invités, Clyde fait coulisser les panneaux de sorte d'ouvrir l'espace au maximum. Outre le coin chambre, la pièce abrite une zone cuisine, restreinte mais parfaitement équipée, une zone salon.
Dans un coin de la pièce, un peu camouflé par des tentures, un escalier en colimaçon descend vers une pièce de plus petite taille, d'une vingtaine de mètres carrés aux murs couverts de livres abritant un bureau en son centre. Cette pièce n'a aucune ouverture sur l'extérieur.
Appartement de Clyde:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Croisement de W Georges St et Renfield St [Appartement de Clyde Fergusson]   Jeu 4 Déc - 11:43

Clyde ouvrit les yeux. Il faisait noir. Les panneaux de bois isolant son lit et un placard du reste de l'appartement lui assuraient une certaine protection contre la lumière du soleil en journée. Son rituel se chargeait du reste.

A tâtons il chercha l'interrupteur de sa lampe de chevet. Il n'était pas encore bien habitué à cet appartement ni à la disposition des lieux. Sous ses doigts il sentit enfin le fameux sésame et aussitôt, miracle du XXI ème siècle la lumière fut. Plus rien à voir avec Dieu. Un fin sourire apparut sur le visage du trémère. Clyde se redressa et s'assit sur le bord du lit. Il était parfaitement éveillé. Les difficultés à se lever l'avaient quittées après l'Etreinte, mais ces jours ci, émerger de sa torpeur le ramenait systématiquement à subir une vague de raisonnements s'entre chevauchant avec une certaine violence. Le vampire avait vécu beaucoup de bouleversements ces dernières semaines. Beaucoup plus que durant ces 10 dernières années.
D'un geste très humain, Clyde se passa les mains sur le visage puis dans les cheveux. Il soupira. Il ne parvenait toujours pas à bien comprendre ce qui s'était passé. Une nuit la Chanterie de Durham avait été attaquée. Son Sire avait pourtant bien insisté ... Durham était loin d'être la plus prestigieuse des Chanteries trémères. Ils n'étaient que 2 anciens là bas et 3 acolytes. La plupart n'avaient jamais quitté le sol anglais. Leurs études n'étaient pas capitales, de l'aveu même de son Sire. Alors pourquoi cette attaque ? Pourquoi ce déferlement de violence ? Presque distraitement, Clyde se massa doucement l'épaule. Il n'y avait plus de douleur mais son corps restait marqué par quelques cicatrices. S'il avait été humain, Clyde avait la conviction que cette blessure l'aurait tué.

Ecartant toutes ces interrogations qui ne faisaient que lui rendre ses éveils confus et ne faisaient plus avancer aucune réflexions depuis plusieurs jours déjà, le trémère se leva. Il alla se doucher brièvement, plus par réflexe que par réelle nécessité.
En sortant, il enfila un jean, une chemise bleue avec des motifs discrets par dessus un tee shirt fin blanc.

Cela faisait moins d'une semaine qu'il était là. Il avait signé le bail de son appartement 4 jours plus tôt. Et dès la nuit suivante, Clyde s'était employé à le rendre sûr. D'abord par des moyens conventionnels : installer les panneaux de bois coulissants pour isoler le lit de la lumière du jour durant la journée. Et puis de manière moins conventionnelle. Clyde avait passé deux nuits successives à préparer divers rituels, notamment des rituels anti-goules. Les fenêtres, sa porte d'entrée, la rampe de l'escalier qui descendait à son bureau et la porte de son coffre, son disque dur ainsi que l'ordinateur dont il se servait pour ses recherches étaient protégés. Après sa première session de rituels, le trémère avait dû faire une pause et avait prit le temps d'aller chasser un peu. Il n'avait pas fait le difficile. Un bar non loin de chez lui, une jeune femme intéressée par des rencontres d'un soir, un baiser dans le cou un peu appuyé ... Il y était allé un peu fort et, un peu penaud, avait raccompagné la jeune femme chez elle afin qu'elle ne soit pas victime d'un opportuniste mal avisé. La pauvre était à la limite du malaise. Le vampire s'était promis de se montrer plus vigilant. C'était bien beau de faire des rituels avec l'inquiétude d'être en sécurité chez lui mais si c'était pour se retrouver assoiffé et pour le coup de manquer de prudence, ce n'était pas la peine.
Clyde avait également prit l'habitude de faire chaque matin, avant le lever du jour et la tombée en torpeur, un rituel de défense du refuge sacré afin d'éviter tout incident d'ordre lumineux.

Il n'était pas là depuis longtemps mais il n'avait pas fait que protéger son appartement. Il avait eu le temps d'avoir une entrevue tardive avec le doyen de l'Université de Strathclyde. Son contrat était déjà signé et il avait obtenu une position d'assistant pour son étudiant Arthur. Clyde avait su jouer finement. Quelques recommandations avaient suffis en plus d'une bonne réputation pour un universitaire si jeune. Il ne commencerait à enseigner que dans quelques semaines, cela lui laissait le temps de s'installer.
Il consulta ses mails et ses messages sur son téléphone. Arthur, son étudiant, lui avait envoyé quelques e-mails. Son étudiant, lui, selon ses mails, avait trouvé un logement et emménageait dans la journée du lendemain.

*Parfait*, songea simplement Clyde.

Il lui envoya quelques informations sur la ville, acceptant, au passage de se porter garant auprès de son bailleur. Arthur était un jeune homme prometteur qui avait grandement facilité les doubles recherches de Clyde en histoire et en occultisme en se chargeant presque seul de ce qui concernait l'histoire.
Le vampire avait également reprit contact avec une vieille connaissance de la ville. Edna. Il avait travaillé avec elle durant ses études à Glasgow. Elle était désormais responsable des archives de la ville. Clyde lui avait proposé un rendez vous pour le lendemain soir. Pas de restaurant, il n'était pas encore très à l'aise avec le fait de devoir faire semblant de manger. Plutôt un café, ou une bière, dans un bar tranquille.
Quelques mails rédigés plus tard, le vampire releva les yeux. Son regard se porta sur un tableau. Il pensa alors à cet ouvrage qu'il devait absolument confier à plus compétent que lui. S'il était revenu sur Glasgow c'est que les informations obtenues dans les documents de son Sire lui laissait fortement penser qu'il y avait ici quelqu'un de la Famille, et même mieux, un autre trémère. Son Sire la nommait "The Lady". Clyde ne pouvait donc conclure qu'une chose : elle était sans doute du sexe féminin, sans plus de précision. Son seul contact résidant dans le nom d'un pub du centre ville : le Shadowland's door.


"Bon ... Cette nuit sera la bonne."

Clyde se leva. Il alla attraper une veste à capuche en cuir. Dans la poche portefeuille, outre l'attendu portefeuille, il glissa une enveloppe craft A5. Il vérifia, un peu tendu, qu'il était bien préparé. S'il devait rencontrer quelque gens important ce soir, il se devait d'être présentable. Il veilla à refermer sa chemise jusqu'en haut, à l'exception des boutons de col. Il allait dans un pub, cela n'allait pas avec le décor. Et pire, il détestait se sentir serrer au cou. Le fait qu'il n'ait plus réellement besoin de respirer n'y changeait rien. Devant sa glace, il se concentra pour activer son sang et lorsqu'il fut satisfait du résultat, il quitta son appartement pour se diriger à pied vers le pub. Ce n'était pas si loin.


décompte:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nona
Licorne du Staff
Licorne du Staff
avatar

Messages : 823
Date d'inscription : 26/04/2014

MessageSujet: Re: Croisement de W Georges St et Renfield St [Appartement de Clyde Fergusson]   Lun 11 Jan - 23:21


_________________
Nona met de la musique dans vos non-vies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Croisement de W Georges St et Renfield St [Appartement de Clyde Fergusson]   Mar 12 Jan - 15:48

Depuis The Manor

Quelques brèves indications avaient suffit pour que le majordome situe l'appartement du trémère. En d'autres circonstances, sans doute Clyde se serait il montré plus méfiant à l'idée de réveler cette information mais Gordon était le servant d'Emily et le trémère n'envisageait pas de cacher quoi que ce soit à sa régente.
La voiture s'immobilisa et l'universitaire remercia le majordome avant d'hésiter un instant, pensant à un détail.


"Gordon, cela vous ennuierait il de m'envoyer un message afin de me confirmer lorsque Lady McGee sera disposée à me recevoir ? Je ne voudrais pas la déranger ou l'interrompre dans ses activités d'une quelconque manière."

Un sourire franc fendait son visage et il confia son numéro de portable au majordome avant de le remercier à nouveau et de sortir de la voiture. Dans un soucis de réalisme, il rajusta sa veste, comme si le froid le dérangeait vraiment et combla la distance qui le séparait de son immeuble d'un pas vif.

Une fois dans son appartement, Clyde déposa sa veste un peu négligeamment sur son lit et entreprit de se changer. In fine le jean était semblable et sa chemise bleue était remplacée par une chemise blanche unie. Que voulez vous, il n'aimait pas porter les mêmes vêtements deux jours de suite. Il ne voulait pas s'attarder, aussi le trémère rejoignit il son bureau sans attendre.
Alors qu'il arrivait en bas, et qu'il était préoccupé par la manière dont il allait conditionner l'ouvrage pour le voyage, il aperçut l'écran de son ordinateur. Une icône indiquait un mail non lu dans la boite de réception. L'universitaire hésita un bref instant. Il avait pourtant consulté son téléphone après son réveil. Le mail devait donc être très récent. Il pourrait sans doute attendre ... D'un autre côté un mail à une heure si tardive .. ? Le trémère balaya ses hésitations. Hésiter plus longtemps ne ferait que lui faire perdre du temps. Il ordonna ses priorités. D'abord préparer le livre au transport, ensuite ses mails.

L'écossais utilisa une sacoche en cuir qui lui servait habituellement lorsqu'il allait faire cours. Il la tapissa de papier de soie puis d'un carré de soie, avant d'aller ouvrir son coffre fort. Avec précautions il sortit l'ouvrage, qui était déjà emballé dans un carré de soie et le glissa dans la sacoche préparée. Ceci fait, il regarda son portable pour vérifier qu'il n'avait pas reçu de message de Gordon, avant d'aller s'asseoir à son bureau pour consulter ce fameux mail nocturne.
Revenir en haut Aller en bas
Nona
Licorne du Staff
Licorne du Staff
avatar

Messages : 823
Date d'inscription : 26/04/2014

MessageSujet: Re: Croisement de W Georges St et Renfield St [Appartement de Clyde Fergusson]   Mar 12 Jan - 17:51


_________________
Nona met de la musique dans vos non-vies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily McGee [PNJ]

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Re: Croisement de W Georges St et Renfield St [Appartement de Clyde Fergusson]   Sam 16 Jan - 20:09

Gordon

Le voyage avait été plutôt tranquille et un silence avait peu à peu envahit le véhicule. Le calme de l’habitacle se rompit doucement quand l'historien guida le majordome dans le dédale des rues de la "capitale" écossaise. Il ne faisait aucun doute que le vampire était du coin. Gordon suivit les indications à la lettre et arrêta la voiture là où Clyde le lui suggéra.

Le caïnite remercia une dernière fois le majordome. Gordon y répondit par un simple:


-"Je vous en prie Monsieur."

Mais avant de quitter le véhicule, Clyde se permit de soulever un dernier point.

Clyde Fergusson a écrit:
"Gordon, cela vous ennuierait il de m'envoyer un message afin de me confirmer lorsque Lady McGee sera disposée à me recevoir ? Je ne voudrais pas la déranger ou l'interrompre dans ses activités d'une quelconque manière."

Si le majordome fut surpris de la demande, il n'en laissa rien paraître. Il hocha simplement la tête en souriant légèrement à l'homme qui l'observait en souriant.

-"Bien sûr Monsieur."

Grodon nota précieusement le numéro de téléphone sur son smartphone. Il jugea qu'il serait plus simple de lui envoyer un sms que de l'appeler. Avant que Clyde ne quitte le véhicule il glissa sobrement, toujours avec son léger sourire:

-"Passez une bonne soirée Monsieur. A plus tard."

La voiture attendit patiemment que l'historien soit retourner dans son immeuble avant de démarrer et de repartir en direction du Manoir.

_________________
Description du personnage :
 
Tenue :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Croisement de W Georges St et Renfield St [Appartement de Clyde Fergusson]   Sam 23 Jan - 20:05

Le visage de Clyde s'assombrit à la lecture du mail. Il se força à aller jusqu'au bout de sa lecture avant de fermer les yeux. Les coudes sur le bord de son bureau se prolongeaient sur ses mains jointes aux doigts entremêlés, soutenant son menton. Il lui fallut quelques instants pour parvenir à garder tout son calme et sa clarté d'esprit.

Il dirigea sa souris vers "répondre à" puis s'arrêta soudain, fronçant les sourcils. Non. Le jeune trémère sentit le spectre de ses peurs lui souffler qu'il ne pouvait pas simplement faire confiance à un e-mail. De surcroit, même s'il avait passé les dernières semaines à fuir seul, terrifié et sans repère, aujourd'hui ce n'était plus le cas.

Il commença par ouvrir son navigateur internet, pas habitude lorsque cela traitait potentiellement d'occulte, il le fit en navigation privée. Les traces de ses recherches s'effaceraient comme une piste dans le sable s'efface sous le vent du désert. Une vérification sur le site de l'université permit déjà de confirmer que le bonhomme existait bien et que l'identité collait à la fonction annoncée. Clyde prit le temps de parcourir la page Wikipédia traitant de l'université en question pour recueillir quelques informations. Cela servirait peut être, qui sais ?
Lorsqu'il eut fini cette vérification, le professeur se laissa aller sur le dossier de sa chaise, un peu pensif. Avant toute chose, il allait en référer à Lady McGee. C'était sa Régente désormais et elle saurait mieux que lui transmettre les informations nécessaires au clan. Ou simplement commencer par lui confirmer si oui ou non elle connaissait ce fameux caïnite.

L'écossais jeta un oeil à son portable pour découvrir un message de Gordon. Il le lui avait envoyé un quart d'heure auparavant. Apparemment The Lady était disposée à le recevoir. Clyde envoya une réponse brève mais efficace.



Message de Clyde à Gordon a écrit:
Merci. Je pars de chez moi.


Joignant le geste à la parole, l'écossais éteignit son ordinateur, fourra son téléphone portable dans la poche de sa veste et alla chercher son casque de moto. Une fois l'ordinateur portable éteint, il le glissa dans la sacoche aux côtés du manuscrit avec précaution puis passa la sacoche en bandoulière avant de passer sa veste par dessus.

Pour faire bonne mesure, il sortit une paire de gants en cuir d'un de ses tiroirs et passa une écharpe. Ne faisait il pas froid à Glasgow ? Enfin il alla rejoindre sa moto et prit la direction du manor.



Points actions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Croisement de W Georges St et Renfield St [Appartement de Clyde Fergusson]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Croisement de W Georges St et Renfield St [Appartement de Clyde Fergusson]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les realisations de Georges Bush qui m'emerveillent tant
» Georges Saati, vous avez raison mais ...
» M. Georges Moise: Un juge qui juge le système judiciaire.
» L'écrivain Georges Anglade et sa femme sont morts dans le séisme
» Georges Chelon chante Beaudelaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Ténèbres de Glasgow :: La ville de Glasgow :: Centre Ville-
Sauter vers: